Reviens à la maison pour que je puisse te tenir dans mon cœur pendant quelques instants pour t’aider à déplacer ta perception et ton énergie vers ce pôle positif et optimiste du spectre.

Salutations, ma douce Annas ! JE SUIS la Mère Universelle Marie, je suis votre Mère, Mère de l’Espérance et Mère de l’Amour, Mère du Changement et de la Transformation, Mère de vous tous, mes précieux enfants !

Je suis ici avec vous aujourd’hui, et je viens à vous tous les jours pour vous rappeler de revenir vers moi, de venir dans mon cœur, de rentrer souvent à la maison. Venez quand vous vous sentez déprimé et épuisé, venez quand vous avez besoin d’amour et de nourriture, et venez quand vous vous sentez fier de vous-même, quand vous passez vos soi-disant défis et jalons, car il n’y a personne de mieux que moi pour vous remplir plus rapidement d’amour, de réconfort et de force, car je suis fière de vous, comme seule une mère peut l’être de chacun de ses enfants.

Chers cœurs, le monde change magnifiquement, et vous aussi, et il y a des moments où vous grandissez et vous vous épanouissez plus vite que votre esprit ne peut comprendre l’ampleur de ce qui s’est passé, mais vous avancez dans la confiance et la détermination tout en suivant votre plan Divin et la direction de votre âme.

Mais quand vous êtes submergés, revenez à la maison pour que je puisse vous tenir dans mon cœur pendant quelques instants pour vous aider à déplacer votre perception et votre énergie vers ce pôle positif et optimiste du spectre. Car vous voyez, il n’y a rien de mal dans ce que vous faites, vous ne manquez pas ou n’échouez pas dans vos missions, peu importe à quel point les choses peuvent paraître chaotiques en ce moment. S’il y a quoi que ce soit, vous coulez avec vos missions de la manière la plus gracieuse, même si vous n’en êtes pas tout à fait sûr.

Il n’est pas toujours facile d’accepter les défis que vous avez placés sur votre chemin, ce qui est facilement compréhensible, et j’ai une grande admiration pour la rapidité avec laquelle vous vous ajustez, recentrez, et restez aimant envers vous-mêmes et envers les autres.

Votre connaissance et votre volonté de découvrir votre vérité s’est grandement approfondie, ce qui vous a donné un grand sentiment de liberté. La liberté dans un vrai sens, et non pas dans le sens de vivre et d’éviter les obstacles et les défis, ou de demander la dispense d’y faire face. Non, aucun d’entre vous n’est du type escapiste, mais en acceptant et en embrassant avec amour tout le monde et tout ce qui crée en vous des émotions déstabilisantes ou un sentiment de faible vibration, vous renforcez ce sentiment de liberté.

Vous avez encore besoin de rester sur vos positions et de fixer des limites fermes, mais maintenant vous avez appris à regarder en vous, en pardonnant, en guérissant et en aimant cette partie de vous qui résonne avec les questions troublantes. C’est ainsi que vous lâchez tout le spectre du jugement et de l’auto-jugement, de tous les débris de la droiture, de la condition de martyr, et finalement du sentiment de manque d’estime de soi ou d’être imparfait et indigne de l’autre côté du spectre. Vous aimez et acceptez les autres qui font ce qui n’est pas de l’amour, non pas en les combattant et en les condamnant, mais en les guérissant et en leur pardonnant et en vous pardonnant vous-mêmes. Il y a des actions qui doivent être prises, et il y a des « non » qui doivent être dits haut et clairement et répétés si nécessaire, mais le vrai travail se fait à l’intérieur de votre cœur, sincèrement, et avec piété et respect pour toute vie, et pour toutes les âmes impliquées. C’est la manière gracieuse, c’est la manière facile de forger un nouveau chemin à travers la tourmente et le chaos !

Vous avez été choisis pour venir ici en ce temps de transformation, pour votre courage, pour votre capacité à trouver votre chemin de retour dans mon cœur à travers les chemins et les routes les plus sombres, mais surtout pour votre immense capacité d’aimer et de pardonner à tous, indépendamment des méfaits et des erreurs qu’ils ont commis.

Mes doux anges d’amour, il n’y a que le pardon total et absolu de soi-même et de tous les autres, et cela peut transformer ce monde en la Nouvelle Terre de vos rêves plus vite que vous ne pouvez l’imaginer. Travaillez en silence en vous-mêmes, chers vous, puis voyez le monde extérieur briller de plus en plus fort chaque jour !

Je vous laisse maintenant avec mon amour et ma tendre étreinte !

Au revoir !

Traduit par Diane L. pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes