Les conseils de cette semaine des Maîtres Ascensionnés, des Galactiques, des Elémentaux de la Terre, des Anciens des Fées, des Légions Angéliques, et des Archanges connus sous le nom de Collectif :

Salutations, très chers ! Nous sommes très heureux d’avoir l’occasion de vous parler aujourd’hui.

Aujourd’hui, nous allons répondre à une question envoyée par un Porteur de Lumière, qui demande :

Récemment, j’ai parlé à un ami de l’Ascension et de mon implication en tant qu’Artisan de Lumière, et du travail énergétique en profondeur que je fais pour la Terre Mère.

Mon ami pense maintenant que je suis schizophrène ; complètement fou. Leur réaction m’a pris par surprise, parce que je pensais qu’ils étaient plus ouverts à de telles choses.

Y a-t-il une bonne façon de partager avec les autres sur l’Ascension, et que font les Artisans de Lumière ? Ou vaut-il mieux se taire ?

 

C’est une excellente question ! Et il y en a beaucoup d’autres aujourd’hui.

Nous dirions que, bien que votre envie de partager avec votre ami ait été forte et positive, il peut être utile de se rappeler que tous ne « parlent pas le même langage » concernant le processus de l’Ascension.

Beaucoup auraient simplement un regard vide, si quelqu’un mentionnait le mot « Ascension », car il ne s’est pas encore frayé un chemin dans le langage de tous les jours.

Vous êtes conscient que le chemin de chacun est sacré, mais n’importe quel chemin peut varier considérablement d’un chemin à l’autre en ce qui concerne la compréhension consciente d’une personne.

Ainsi, ce qui est naturel et positif pour vous, et un processus très conscient, peut sembler étrange et difficile à suivre pour un autre.

Cette réaction de « dissonance cognitive » n’est rien d’autre que l’esprit-ego qui lutte pour saisir une possibilité sur laquelle il n’avait pas compté comme peut-être « réelle ».

Certains pratiquent tellement la méditation qu’ils se déplacent régulièrement consciemment parmi les dimensions, parlent avec des êtres qui sont entièrement en Esprit, tels que leurs guides et leur moi supérieur, et ressentent des présences énergétiques beaucoup plus vivement et consciemment que les autres.

Cela ne signifie pas que leurs amis et leur famille ne cherchent pas aussi la Lumière, mais simplement que leur esprit conscient a étiqueté ce voyage en des termes différents ou plus courants.

Ou bien leur esprit a compartimenté leur chemin comme une « chose spirituelle », et non pour une discussion quotidienne.

Lorsque vous souhaitez partager un peu de votre cheminement avec un ami ou un membre de votre famille, ou même un parfait inconnu, comprenez qu’un certain nombre de choses se produisent.

D’une part, cette personne et des millions d’autres font l’expérience d’une grande partie de ce que vous vivez vous-même, c’est juste qu’ils le font de façon assez inconsciente.

Le voyage universel que vous entreprenez, et les êtres supérieurs avec lesquels vous êtes en train de guérir et de purifier la Terre, entre autres l’Oeuvre pour la Lumière, se font aussi bien dans votre sommeil que dans vos heures de réveil.

Pourtant, pour beaucoup de ceux qui n’ont pas encore acquis un sentiment d’aisance et de confort avec ce genre de cérémonie consciente et de travail énergétique, c’est trop à intégrer pour le moment.

Beaucoup font un travail similaire à celui que vous faites vous-même, mais ils le font inconsciemment.

Leurs voyages éthériques et une grande partie de leur travail énergétique se déroulent dans leur état de sommeil.

Pendant leurs heures d’éveil, ils vivent simplement comme ils ont été entraînés à vivre, sans connexion consciente avec leurs voyages éthériques ou la Lumière qu’ils intègrent dans la vie terrestre.

Vous avez consciemment puisé dans les souvenirs de vies passées où vous avez accompli à peu près la même cérémonie et la même guérison que vous accomplissez maintenant.

Beaucoup vivent l’émergence de souvenirs dans lesquels ils ont été guérisseurs, chamans, voyants, astrologues, communicateurs animaux et végétaux, et bien plus encore.

Pourtant, ils cherchent parfois à réprimer ces souvenirs, comme tant d’entre eux l’ont été, dans d’autres vies terrestres, persécutés et ostracisés, ou punis et exécutés de façon traumatique.

Non seulement les souvenirs sont difficiles à déterrer, à cause de la douleur qui les habite, mais le subconscient cherchera souvent à protéger sa « personne » en lui cachant la connaissance des dons et capacités spirituels.

Bien que le couvercle se soulève sur ces capacités et sur leur conscience consciente (et sur toute l’histoire de l’âme d’une personne), il y a encore un certain nombre de couches à franchir avant que la personne moyenne soit plus pleinement consciente de qui elle est vraiment, et ce par quoi elle a voyagé.

C’est pourquoi, avant de parler avec quelqu’un de choses qui sont très importantes pour vous, nous vous conseillons de faire d’abord un test pour voir si vous ne devriez pas les mentionner à la légère, voire pas du tout.

Posez la question intérieurement, « Seraient-ils ouverts à cela, même inconsciemment ? » et voyez si votre corps semble se pencher un peu en avant, par exemple, comme une réponse Oui, ou s’il se retire comme un Non.

Vous pouvez aussi ressentir un Oui ou un Non profond dans votre être, selon que votre corps se resserre un peu, en particulier dans la région intestinale, ou qu’il se détend.

Pour mentionner quelque chose d’une manière légère, vous pourriez dire, par exemple, « J’ai quelques pratiques spirituelles que je fais qui sont très terrestres. C’est une sorte de prière de guérison pour la Terre. »

Plus de détails peuvent être offerts si la personne demande à en savoir plus.

Si toute la question semble trop lourde pour être abordée, il se peut qu’ils ne disent rien ou qu’ils répondent simplement par un « Oh ! c’est bien… ». « ou quelque chose du genre.

Écoutez à nouveau votre intuition, et prenez un moment pour demander à votre moi supérieur si c’est quelqu’un qui sera détendu et ouvert à en savoir plus sur votre voyage spirituel.

 

Il peut être extrêmement utile de rejoindre des groupes de personnes spirituellement conscientes avec lesquelles vous êtes heureux et à l’aise, car il est profond dans la conscience humaine de vouloir une connexion « tribale » ou intuitive avec les autres.

Pourtant, en général, nous dirions qu’il faut d’abord avoir un peu d’information. Voyez comment cela est reçu, puis continuez si l’autre personne est ouverte à cela.

Il peut arriver qu’une personne se montre intéressée, puis mentionne plus tard à quelqu’un d’autre, « Mon ami est vraiment fou ! » Ce n’est pas habituel.

Comprenez que vous ne pouvez pas faire avancer une personne qui opère à un niveau très précoce et sans expérience plus rapidement qu’elle ne le souhaite.

Vous pouvez vous-même désirer avancer plus rapidement quelques jours dans votre évolution, mais votre moi supérieur vous empêchera d’accéder à certaines formes de Connaissance jusqu’à ce que vous ayez traité certaines parties de votre esprit et de votre psyché qui nécessitent plus de croissance ou de guérison.

Vous vous demandez peut-être : « Et si je demande à mon équipe spirituelle si je dois m’ouvrir sur ces questions, et que je n’obtiens pas de réponse ? »

Beaucoup de Porteurs de Lumière diront qu’ils ne peuvent pas entendre ou sentir leur voix intérieure intuitive, mais nous n’avons trouvé cela vrai que pour très peu d’entre eux.

La partie difficile est de reconnaître la voix de votre intuition supérieure et de l’honorer, même si vous n’avez pas encore la preuve extérieure pour voir pourquoi c’est la voie la plus sage à prendre.

Alors, commencez petit, et faites-le chaque jour. Demandez intérieurement quelque chose de simple, comme « Devrais-je manger une salade pour le déjeuner ? » ou quelque chose de semblable – quelque chose qui ne comporte pas de risque réel.

Écoutez intérieurement pour trouver des mots ou des coups de pouce intérieurs. Notez les réactions physiques à une idée.

Faites savoir à votre moi supérieur que vous avez besoin qu’il ou elle vous parle avec énergie, et que ces idées s’infiltrent dans votre propre pensée.

Cette sagesse viendra comme une pensée avec une belle sensation de légèreté autour d’elle.

Au fur et à mesure que vous avez le courage de suivre cette voie supérieure et d’honorer les messages qui vous sont donnés – oui, il devient de plus en plus facile d’entendre et d’agir selon cette sagesse.

Namaste, très chers !

Nous sommes ravis de votre volonté de célébrer vos voyages avec d’autres, et nous nous inclinons devant votre grâce et votre capacité innée à chevaucher tant de mondes à la fois, tout en refaçonnant votre propre voyage.

Nous sommes toujours avec vous.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email