La guidance de cette semaine des Maîtres Ascendants, des Galactiques, des Élémentaux de la Terre, des Anciens des Fées, des Légions Angéliques, et des Archanges connus sous le nom du Collectif :

Aujourd’hui, notre écrivain pose une question, dont nous sommes heureux de parler :

COR : Mes amis, avec les Semences d’Étoile / Porteurs de Lumière transportant tant de choses ces jours-ci, en termes de leur propre Ascension, et ce qui se passe dans le monde, qui semble trop souvent au mieux sombre – comment gérer les pressions internes de notre propre vie terrestre ?

Beaucoup veulent guérir leur corps, ou simplement les rendre plus minces ou en bien meilleure forme. Bon nombre d’entre eux veulent améliorer leur situation financière, ce qui, à leur avis, ne correspond pas à l’ampleur de leur vision de leur vie.

D’autres veulent quitter un emploi qui ne les satisfait pas, ou finalement rencontrer leur partenaire de vie – ou mieux s’entendre avec celui qu’ils ont.

Avez-vous une idée de la façon dont nous pouvons nous sentir mieux dans notre peau en ce qui concerne les questions purement terrestres ?

Parce que je réalise que nous sommes tous appelés à une grande mission terrestre, mais en tant qu’humains, une grande partie de notre chemin de croissance réside dans le fait de nous sentir habilités à gérer notre propre vie.

LE COLLECTIF : Nous sommes heureux que vous ayez soulevé cette question, car dans l’immensité de votre vision d’une Nouvelle Terre, une grande partie de la nature quotidienne qui est très importante peut parfois être mise de côté.

Et bien sûr, vos vies ne seront pas laissées de côté. Ils exigent votre attention tout le temps.

Les factures exigent attention et paiement. Les repas quotidiens, l’exercice, la journée de travail, vos relations avec les autres exigent attention, temps, énergie.

Le passé blessé de chaque personne et toutes ses complexités, ses pièges et ses schémas exigent aussi de l’attention et votre participation est nécessaire à la guérison et à l’achèvement.

Rien de tout cela ne doit être négligé, et nous, dans les royaumes supérieurs (bien que certains d’entre nous soient actuellement incarnés), nous n’en prenons aucun à la légère.

Nous dirions qu’on vous a enseigné une vision contradictoire des choses qui ne semblent pas bien se passer pour vous, et que c’est ce qui explique en grande partie votre lutte, votre tristesse et votre perte d’énergie.

Si vous pouviez aimer votre corps tel qu’il est, par exemple, en lui faisant savoir : « Quel que soit le poids que vous avez besoin d’être, je vous aime et je vous accepte complètement », vous pourriez, d’une part, le surprendre sans fin et, d’autre part, l’aider à libérer au moins la moitié des tensions et toxicité qu’il porte au quotidien.

Votre corps vit sous la pression quasi constante du perfectionnisme et des attentes du type moderne que tant de personnes portent, se retenant contre elles-mêmes et contre leur propre forme lorsque les choses ne correspondent pas à l’image mentale qu’elles portent.

Maintenant, les images mentales peuvent être puissantes et merveilleusement utiles pour vous aider à réaliser vos rêves.

Nous encourageons tout le monde à imaginer ce que vous aimeriez avoir, être ou faire.

Pourtant, nous vous encourageons à vivre intérieurement vos rêves avec joie, et non dans un esprit d’autocritique ou d’aversion de l’endroit où vous êtes actuellement.

Si vous deviez dire tous les jours à votre corps (ou à votre coiffure, à votre teint ou à d’autres aspects physiques) : « Vous êtes si parfaite, en bonne santé et incroyablement belle ! Merci pour tout ce que vous faites « , il commencerait immédiatement – à ce moment-là – à réaliser votre croyance en elle.

Plus que cela, vous commenceriez à vous comporter différemment – comme une personne qui jouit d’une meilleure santé et possède beaucoup plus de grâce, de beauté et de force que ce que vous avez ressenti auparavant.

Bien sûr, on vous a dit que l’autocritique est la seule voie à suivre.

Et malgré les nombreux enseignements de merveilleux maîtres spirituels modernes, la plupart continuent avec le « régime de privation » de l’auto-commentaire négatif.

Pourtant, si nous vous disions : « Dites chaque jour à votre enfant qu’il est un idiot qui a toujours tout gâché », vous nous prendriez immédiatement à partie pour cruauté et dureté excessive, et vous auriez raison.

Pourtant, vous êtes si nombreux à parler de votre santé, de votre forme, de vos capacités – même de votre sourire et de votre voix – avec un minimum de respect et de gentillesse.

Ou pas du tout.

 

Malgré ce que certaines religions enseignent, cela ne fait pas de vous une personne meilleure, plus gentille, plus sainte ou plus évoluée en se rabaissant.

Personne n’apprend, n’avance ou ne se sent inspiré par des critiques sévères ou continues.

Pourtant, vous vous en nourrissez quotidiennement, n’offrant qu’une analyse négative en vous regardant dans le miroir ou en enfilant votre jeans préféré.

Nous dirions, essayez une nouvelle approche. Juste pour s’amuser, ou pour nous prouver qu’on a tort.

Disons que vous n’êtes pas satisfait de votre poids corporel.

Prenez le temps tous les soirs, tous les matins – ou chaque fois que vous vous regardez dans le miroir – de dire à votre corps :

« Mon corps, tu t’en sors très bien ! Tu es mince, en bonne santé et puissant.

« Merci d’avoir libéré tout ce dont tu n’as plus besoin. Je libère TOUTE la toxicité, y compris les pensées et les émotions qui ne me servent pas. Je te remercie d’avoir atteint la santé, le bien-être et l’amour-propre ! »

Vous avez peut-être l’impression de mentir, d’inventer ou de déformer votre situation.

En vérité, vous ne déformez rien.

Vous décrivez la réalité intérieure que vous avez déjà choisie, et vous mettez votre moi physique sur le chemin pour la vivre.

Grosse différence, comme dirait notre écrivain !

Il ne doutera pas de vous, si vous le dites constamment, jusqu’à ce que le subconscient réalise que vous commencez déjà à vivre ce que vous avez affirmé – et que le terrible résultat qu’il a imaginé n’a pas eu lieu.

C’est très souvent la raison pour laquelle le corps conserve un surplus de poids, une maladie ou tout autre inconfort.

Le subconscient est convaincu que ce déséquilibre particulier, cette surcharge pondérale, ce blocage ou cette faiblesse protège quelque chose d’autre qui serait autrement laissé encore plus déséquilibré ou non protégé.

Sans la peur subconsciente et auto-protectrice en place, le mental permettra au poids ou à la maladie de partir.

Et affirmer constamment que vous êtes mince et en bonne santé, et que tout va bien, est une façon de le faire.

Vous pouvez appliquer cette même méthode au paiement des factures.

En regardant ce que vous devez payer cette semaine et la semaine prochaine, remerciez que ces factures sont déjà payées.

Rédigez le chèque ou programmez un paiement en ligne pour le jour où il est dû, comme si l’argent se trouvait déjà sur votre compte.

Cela confirme et fait appel à l’argent nécessaire pour payer ces factures, plutôt que d’affirmer inconsciemment : « Ce n’est pas encore là », car le manque est toujours le résultat de ce genre de réflexion.

Écrivez chaque jour au moins 7 ou 8 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant, et plus précisément, 5 ou plus de choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant à l’Argent.

L’Argent a une conscience, et il désire travailler pour, pas contre vous.

Alors, aidez à lancer le nouveau paradigme de l’argent sur cette planète – faites partie du système de Service aux Autres qui se prépare maintenant – en remerciant l’Argent pour tout ce qu’il fait pour vous, plutôt que de vous sentir critique envers lui, ou qu’il est rarement présent pour vous.

Tout comme votre corps, il ne répondra pas bien à la critique ou à l’exclusion de votre Amour et de votre approbation.

Alors dites Merci aussi souvent que possible pour ce qui est déjà dans votre vie, pour ce qui arrive, pour ce dont vous rêvez et ce que vous appelez.

En vérité, il n’y a pas de « Temps ». C’est une construction des dimensions inférieures.

Et votre subconscient n’a aucune idée du Temps, en aucun cas.

C’est pourquoi quelque chose de traumatisant qui vous est arrivé quand vous aviez 6 ou 7 ans est aussi pertinent dans votre vie quotidienne que ce qui s’est passé ce matin, si ce traumatisme n’est pas guéri.

Cet enfant non guéri a besoin de votre Amour, de votre attention et de votre soutien – pas des exigences strictes du monde adulte.

 

Une fois critiqués, ils ne feront que ramper plus loin dans le subconscient, souhaitant se cacher là où c’est sûr – et vous garder endettés, avec un faible revenu, une maladie, ou un excès de poids.

Nous dirions donc que l’une des choses les plus gentilles que vous puissiez faire pour vous-même – l’une des choses les plus pratiques que vous puissiez faire pour vous-même – est d’aimer l’aspect qui vous déplaît le plus, et d’aimer la présence de ce que vous désirez qui ne semble pas encore être là, que ce soit un partenaire amoureux, plus d’argent, une meilleure santé, ou toute autre situation.

Envoyez-lui l’amour et les remerciements tous les jours. Il sentira cela et vous répondra, et commencera à entrer par la porte.

Bénissez et croyez en vous-mêmes chaque jour, très chers ! Vous êtes au-delà de l’irremplaçable, précieux et stupéfiant à nos yeux.

Namaste, amis ! Quoi qu’il arrive, vous n’êtes jamais seul.

Traduit pour Messages Célestes: https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email