Aujourd’hui 1er janvier 2022, je demande un Message à la Grande Fraternité de Lumière, aux Guides de Lumière, pour la nouvelle année.

Qu’est-ce que les Guides veulent apporter concernant l’année 2022 de façon générale?

On dit : Bienheureux de venir porter un Message.

Il y a beaucoup à faire en ce moment, des étapes qui sont nombreuses partout à travers le monde pour faire en sorte de vivre la vie adéquatement; chacun de vous est responsable de cela.

 

La mission première de l’Être humain, de sa vie, dans sa vie : de prendre place et d’être attentif à ce qui se passe en lui. L’Être humain doit voir ce qui se passe en ce monde et être attentif à ce qui se passe à l’intérieur de sa propre manifestation de réalisation.

Être attentif à soi, attentif aux autres, ne pas perdre de vue l’importance de l’indispensable rendez-vous de l’Âme à chaque instant dans la commémoration, la célébration de la vie. Il est nécessaire d’avoir ce temps pour soi et ce temps d’accompagnement pour les frères et sœurs de ce monde. La manifestation de la réalisation de l’Âme par le partage, la collaboration à être un instrument de la Lumière pure en tout et partout. Devenir humain dans la patience de ce que propose la réalisation de ce Chemin d’existence, parfois chaotique et douloureux, parfois instable, incompréhensif, et pour cela il est nécessaire d’être attentif, de patienter, de concevoir des possibilités de diverses façons de vivre ce mouvement sans exagération, sans propagande de colère. S’investir à être ambassadeur de la Lumière, croire, établir un fondement différent, vivre dans la Foi, la compréhension que cela peut se manifester différemment à toute étape de votre vie, et dans cette acceptation, la patience vaudra de l’or.

Être attentif à soi demande de persévérer dans la destination de la pensée créatrice, de bienveillance en tout moment. Organiser différemment le chemin si cela est nécessaire, afin de vivre autrement la parfaite réalisation du Chemin de l’Âme. Beaucoup ont compris qu’il fallait délester, laisser partir certains points de leur existence afin d’entretenir une nouvelle vie, une nouvelle façon de voir et de réaliser. Dans ces moments, des changements majeurs se font et, de différentes façons, cela se perçoit à l’intérieur de l’Être et aussi à l’extérieur par le mouvement de création qui devient différent. Alors la paix s’installe davantage, le processus de l’évolution poursuit son cours et l’Âme entreprend de nouvelles façons, de nouvelles versions de réalisation. C’est à ce moment-là, en laissant partir, en abandonnant une situation, un endroit pour se créer une nouvelle vie, que l’Être humain comprend mieux le changement de sa destinée et profite de cet instant pour se réaliser. Pour cela, l’imagination doit venir, la pensée créatrice, l’alimentation de projets, de transformations, et à cela viendra s’ajouter le résultat, la concrétisation dans la réalisation. Le bonheur vient parce que vous essayez de le créer; devant ces blocages que vous manifestez, vous autorisez cette pensée créatrice à devenir plus agile et trouver les solutions qui pourraient apporter le déploiement de cette grande manifestation afin de pouvoir sortir de cette lourdeur présente qui vous accable.

Donc nous disons : il est important en ce début d’année, de peut-être s’asseoir afin de faire le bilan de ce qui a été votre année précédente et de ce qui aurait pu être fait différemment, et ainsi apporter de nouvelles façons de voir et de réaliser ce mouvement de l’année deux mille vingt-deux.

Il y a bon nombre d’expériences certes, beaucoup de dualités, beaucoup de présences austères, le désir de liberté, le désir d’avancer, de progresser, de voir le monde s’ouvrir de façons différentes. Il y aura certes cela, plus d’animation dans les mois qui viendront. La légèreté s’installera de nouveau, avec de petites habitudes qui auront fait maintenant place dans ce que vous vivez. Puisqu’à ce moment-ci la vie parait lourde, parfois cela devient difficile de voir, d’avoir un aperçu de ce que vous aimeriez davantage concrétiser. Alors voilà, quand la légèreté s’installera davantage, votre mouvement devra se faire dans ce que vous croyez juste à l’intérieur de votre Cœur. La certitude doit être au rendez-vous dans la voie de votre réalisation, sans que la pensée ou l’analyse soit faite de toutes sortes de complications possibles puisqu’alors vous extrapolez et vous rajoutez des inquiétudes et ne parvenez point à prendre de direction différente. Dans votre Être, à l’intérieur de votre Être, dans ce moment où vous intériorisez davantage afin de comprendre, vous poussez la quête dans le devenir et cherchez des réponses à l’intérieur de vous. Parfois la vision vient dans ce qui doit être et spontanément vous recevez, vous comprenez ce qui doit être, et alors, ne retournez point analyser de tous côtés et placer les pas qui pourraient obstruer ce mouvement de réalisation.

 

Devenez l’instrument de votre Cœur, la sagesse de dire « oui » à ce que vous avez profondément en vous intérêt de réaliser. Cela se fera, non point sans contrainte puisque l’ajustement se fait progressivement, petit à petit; la progression certes, l’avancée puisqu’à chaque étape où vous choisissez de vivre de façon différente, vous permettez à votre Être de franchir une nouvelle étape d’ouverture à la conscientisation de ce processus de vie. C’est pourquoi sans cela vous restez dans l’isolement et stagnez dans vos pensées sombres ; ne réalisant point cette ouverture, vous finissez par coincer votre Âme dans cette non-évolution. La lourdeur s’installe de plus en plus, vous perdez pied, vous ne croyez plus en votre possibilité de devenir, et alors vous agissez de façon négative, empreinte de colère. Vous bousculez parfois et vous êtes terrorisé de ce qui se passe, attristé, la lourdeur s’installe.

Nous disons : voyez-vous, quand vous avancez, quand vous choisissez de réaliser de nouveaux buts, de nouveaux défis, vous construisez, à ce moment-là, une étape de vie pouvant devenir beaucoup plus ouverte dans l’épanouissement de votre Âme. Donc ici, vers le mois de mai il sera possible d’ouvrir, d’épanouir de nouveau votre Être. Un vent de changement sera présent, la liberté de plus en plus accessible; vers quoi vous dirigez-vous à ce moment-là?

Puisque l’entêtement peut parfois nuire à votre épanouissement, la résolution des conflits est essentielle. Dans la légèreté, vous construisez le bonheur de votre existence.

Je vois l’image d’un bateau. On me montre un bateau qui avance sur l’eau, pas un énorme bateau mais un bateau qui pourrait ressembler à un traversier, qui permet de traverser d’une rive à une autre pour se rendre dans un autre lieu.

Ici je ressens la possibilité de se déplacer, comme si on amenait l’information quand on dit de changer de lieu, exemple, on est d’un côté d’une rive, je prends, pour exemple le Québec, la rive sud du fleuve; mais pourquoi pas aller vers le nord du fleuve, changer de côté ou vice versa, de se diriger dans un autre lieu, changer de pays aussi si on ressent qu’on doit le faire.

Ça dit : inventer, offrir à votre Être un nouveau départ, une grande transformation; cela permet de s’ouvrir à de nouveaux horizons et de laisser partir ce qui était là et dans lequel on baignait sans ne pouvoir penser, vivre autrement. C’est pourquoi on dit :  alléger et partir à l’aventure dans de nouvelles destinations afin d’établir les fondements, s’installer dans des régions éloignées, dans de vastes étendues. Alors, vous bénéficierez de plus d’air, plus de mouvement de vie et vous allez vous sentir moins restreint, moins coincé, donc ce sera différent.

Je vois quelqu’un en train d’écrire, écrire les pensées, écrire les informations que l’on détient, préparer un plan, voir ce qu’on voudrait faire différemment. On réfléchit à ce qu’on aimerait; c’est comme faire une liste de ce qui est essentiel et qu’on voudrait voir fleurir en deux mille vingt-deux.

On dit qu’il y a beaucoup d’information qui circule. Ne pas condamner ceux qui font circuler l’information mais s’en tenir aux simples informations; savoir rechercher la juste information et la bonne compréhension.

Ici, quand j’ai ce Message, je pense qu’On voulait parler des médias, tout ce qui est publicisé : les médias, la publicité, l’information de façon générale. Ça dit le mot « allégé », ne pas regarder tout mais s’informer sur ce qui est fondamental.

Je reçois des images. Je voyais comme si on tirait des coups de feu; j’avais l’impression que c’était des coups tirés avec un pistolet, l’impression de révolte. On dit de réduire le stress, donc probablement que la violence augmentant, bien le stress augmente aussi pour certaines personnes.

On dit de rester alerte simplement mais ne pas avoir peur de tout, ne pas enflammer les esprits.

 

On m’amène dans l’espace. Ce que je vois c’est, je vais dire un appareil, ou peut-être je devrais dire un satellite. Je vois des panneaux qui sont déployés chaque côté, et ça tourne comme une station spatiale qui reçoit par les panneaux. J’ai l’impression qu’on reçoit de l’information ou on communique de l’information. On semble dire comme si c’était quelque chose qui s’agrandissait, donc je ne sais pas si on va agrandir une station spatiale ou déployer quelque chose encore plus grand.

On dit des transformations, des découvertes, de l’information qui circule rapidement : l’intérêt public, une grande évolution qui se fait. Comme si ces ajouts qui sont faits, ou qui seront faits, amènent quelque chose qui se déploie pour le futur.

Je ressens vraiment une impression de spatial (une installation spatiale) mais avec des personnes à l’intérieur; comme si on ajoutait, si on avait un  vaisseau et on ajoutait des modules qui pourraient contenir plus de personnes dans cette dimension de recherche, mais que les chercheurs seraient dans l’espace à travailler sur ce projet, comme d’agrandissement ou établir quelque chose à l’intérieur de cette base dans l’espace. Ça constitue vraiment un élément de recherche. J’ai l’impression dans cet endroit, comme si en même temps, ce que je vois me donne une impression comme si à l’intérieur on pouvait cultiver, avoir … on s’entend : ce n’est pas des immenses jardins, mais … un espace où vous pouvez faire des cultures. C’est des résultats qui sont concluants, qui sont positifs. Donc j’ai l’impression qu’en deux mille vingt-deux, l’aérospatial va prendre encore plus de place, va s’épanouir davantage dans la recherche.

On semble parler d’envoyés spéciaux; donc c’est vraiment d’un agrandissement, d’une plateforme ou d’une base dans l’espace, qui permet de développer davantage.

On m’amène ailleurs, on parle de climat, le climat qui change. On dit : l’importance de faire rapidement des interventions, de modifier et de trouver des solutions, parce que la destruction ou les changements climatiques, ça progresse rapidement et peut affecter grandement ou davantage cette année. Donc de rechercher à grande échelle des dispositions nécessaires à faire en sorte d’amener un meilleur équilibre.

On me montre ici l’image d’un véhicule qui passe dans la forêt, qui déboise, donc le déboisement; peut-être trouver, cesser de détruire autant. On me parle de tout ce qui est exagération, qui doit être revu afin de contribuer mieux à l’environnement, à la planète.

Et On dit : C’est les petites choses parfois, qui peuvent sembler banales, qui ont tout aussi de poids dans ce qui est apporté. La contribution à petite échelle fait un grand mouvement à l’ensemble de l’humanité.  On me ramène la notion de l’eau, la consommation de l’eau, parfois peut-être qui est exagérée versus ce qu’on a besoin ou qu’on pourrait prendre. On me parle du fonctionnement des machines, les appareils; donc On me dit, on m’amène vers des appareils comme, je vais dire, les laveuses, les lave-vaisselles, beaucoup d’appareils qui sont utilisés et qui sont non- adéquats ou pourraient réduire, être modifiés afin de réduire les consommations. Et, On dit, également pas juste l’appareil, la fonctionnalité de l’appareil, mais l’utilisation de l’appareil. Donc revoir comment on utilise les appareils si on ne peut pas faire différemment et pour réduire ainsi aussi le gaspillage de l’eau; d’utiliser moins de savon, de détergent, donc moins polluer, moins grande pollution.

Il répète de regarder les appareils que nous utilisons, afin de voir ce qu’on peut faire différemment.

On me montre, On parle du CO2; On me montre un foyer. Je vois du bois qu’on fait brûler, la fumée, la fumée qui se dégage dans l’air, On me parle en même temps des produits chimiques. Donc, regarder comment on utilise les combustibles : est-ce que l’on brûle des déchets qui deviennent toxiques dans l’air?

 

Réduire les risques, regarder les comportements ou les gestes qu’on fait et modifier parce qu’Il dit que, sans s’en rendre compte, parfois on pollue et on n’a pas conscience de ce qu’on fait et pourrait être fait différemment.

Donc, On invite ici à l’observation, moindres gestes, les attitudes qui sont néfastes et qui pourraient être différentes. L’importance de garder le cap, de bien s’orienter; diminuer les risques en consommant différemment.

Il dit : la planète appelle à l’aide. Il dit : certains ont compris, et d’autres ne voient pas encore ce qui est nécessaire d’être fait; être attentif à cela. Comme si chaque geste devait être étudié afin de voir si possibilité il y a de faire différemment.

Il me montre ici une personne en fauteuil roulant : On dit l’aide aux personnes malades, handicapées, les gens démunis; regarder ce qu’on peut faire pour aider les personnes démunies, les personnes handicapées.

On dit : variété de produits, variété de consommation. Il y a trop de produits sur le marché, et réduire la consommation serait propice à aider ce monde, cette planète. Il ramène de réduire les consommations excessives. C’est vraiment une question de rétablir l’équilibre : plus on observe, Il me montre le regard, les yeux qui voient, plus on observe, plus on constate et plus on peut apporter des changements.

Les images changent, je vois des pompiers, je vois qu’on essaie d’éteindre des feux, des incendies, incendies de forêt. Il me montre l’image de quelqu’un qui lance un mégot de cigarette au sol, et probablement un gros incendie causé par un humain, un Être humain, de façon non volontaire mais qui aura contribué à alimenter un immense brasier. Donc ici, la responsabilisation aussi à certains gestes qui sont faits sans se préoccuper ou sans la conscience de ce que cela peut provoquer. Il me montre de l’herbe sèche, sécheresse, et que ce mégot de cigarette tombant dans les brindilles sèches, peut provoquer, je vois le vent qui souffle, et cette herbe sèche qui s’embrase, le feu qui se répand vers la forêt.

On dit le mot comme si c’est inusité, parfois surprenant de la façon dont cela se répand, plus particulièrement dans le temps sec, plus sèche. Alors, On dit, vigilance, vigilance dans vos gestes quotidiens. Espérer le meilleur, c’est agir en tout et partout vers cette dimension de l’Être.

Je vois des soldats, comme une armée, de la violence qui reprend dans certains endroits; comme une confrontation armée. Je n’aime pas ce que j’entends mais On semble dire que, après, comme s’il ne resterait pas grand-chose après; donc j’ai l’impression que ce déploiement militaire entraine beaucoup de destruction. Ça dit : il ne faut pas attendre grand-chose de cela. Donc j’ai l’impression que ce n’est pas quelque chose qui est bénéfique ou qui rapporte quoi que ce soit à part de la destruction. On semble dire : quatre grandes nations se disputent le monde; donc des conflits à prévoir à grande échelle. Comme un besoin de prouver qui est le plus fort, qui peut mieux résoudre ou répondre, résoudre les conflits; ça dégénère parfois.

Et j’entends le Guide dire : le temps vous le dira, le temps vous montrera ce qui en est. Je sens qu’il y a beaucoup de verbal aussi à travers ça, donc des conflits : les ententes non respectées, parfois les injustices; parfois on se demandera comment ça va finir, mais ici On semble dire que ça ne mène à rien.

 

Est-ce qu’il y aura quelque chose qui va se régler? Je ne crois pas; ce sera des pourparlers, de l’agitation ou des pressions qui seront faites, …. C’est comme si le bon, le mauvais se côtoient à travers l’année deux mille vingt-deux, dans des échanges, des pourparlers, des négociations, des revendications et des choses qui sont faites par en-dessous, qu’on s’aperçoit plus tard de ce qui a été fait. Mais beaucoup d’échanges à travers ces puissances qui chercheront à montrer qu’ils sont plus forts l’un que l’autre.

Je vois une espèce de costume militaire, je ne sais pas si c’est lié à la Chine ou la Corée, mais … je ne sais pas si le Guide veut me le clarifier … je vois ça comme du kaki avec une étoile rouge sur une casquette. Peut-être la Russie aussi mais, les puissances … j’entends comme si c’est dévastatrices, puissances dévastatrices. Ce n’est pas quelque chose de positif et je sens qu’on essaie beaucoup de contrôler, et c’est quelque chose qu’on va voir tout le long peut-être de deux mille vingt-deux et peut-être début deux mille vingt-trois; ça commencera peut-être à changer parce qu’On semble dire que deux mille vingt-trois sera plus léger à ce niveau-là, mais … On semble dire : attendez-vous au pire de ces dirigeants, c’est ce que j’entends : attendez-vous au pire de ces dirigeants, comme s’ils veulent contrôler à différents niveaux.

Même, ce n’est pas juste du terrestre; que ce soit espace aérien, qu’On dit, au niveau de la navigation, comme une impression de se protéger et d’envahir, …. Et j’entends : ne pas s’emballer pour rien, donc il ne faudrait pas, au moment où ça va se passer, tous ces conflits, partir dans du négatif mais vraiment laisser peut-être les autorités s’arranger avec le règlement de ces conflits, sans nourrir trop de lourdeur par rapport à ça. Parce que je sens qu’après ça se replace, mais plus l’autre année, en deux mille vingt-trois ou fin deux mille vingt-deux. On verra peut-être plus de paix s’installer, mais j’ai l’impression que l’année va brasser à ce niveau-là.

Les Guides insistent sur l’importance de garder le moral, de rester dans une attitude plus neutre et ne pas être dans … envisager le pire ou monter, comme on dit, aux barricades.

C’est pour ça qu’on ramène à l’importance de prendre soin de soi et de ceux qui sont autour de nous, autour de soi, donc la famille ou les voisins ou la communauté proche de vous, sans trop extensionner le regard vers ce qui est à l’étranger mais se concentrer sur le alentour de vous, tout ce qui est tout près de vous. Parce que, On dit, le bonheur viendra parce que vous aurez choisi de créer ce bonheur dans votre petite participation à la création de ce moment d’existence.

On dit qu’il faut être patient en deux mille vingt-deux. Comme si c’était un temps de patience, de résignation, tout en ouvrant la porte à de nouvelles choses mais plus près de vous dans ce que vous voulez faire.

Ça dit : être au rendez-vous de l’Âme dans la sagesse du moment présent, à créer petit à petit les petites étapes de progression pour favoriser la nouveauté.

 

Les Guides disent qu’Ils ne veulent pas ici élaborer sur le variant, sur le coronavirus; Ils disent juste de rester vigilant. Ils semblent dire que petit à petit ça se résorbe mais que la prudence demeure de mise, parce qu’il y aura encore des précautions à prendre. Mais Ils semblent dire qu’on a presque terminé cela. C’est dans la bonne direction afin de laisser ça derrière nous.

Il me montre le vaccin, donc probablement que le vaccin va continuer d’être l’outil apportant ce chemin d’ouverture à ce que ce soit derrière nous. Et j’entends, On dit : laisser les Être faire leurs choix. Donc ici je pense que c’est important de ne pas imposer mais que l’offre et le choix. Mais le Guide, il dit que la satisfaction de faire un choix est différent que l’obligation imposée d’un choix ou d’une décision.

On semble me montrer des comprimés dans une main; ce sera peut-être une autre alternative qui sera plus populaire que le vaccin. C’est drôle, on dirait que j’en vois trois, je ne sais pas : j’en vois trois dans la main; est-ce que c’est parce qu’il y a trois comprimés, il faut prendre trois comprimés ou si c’est juste pour nous montrer « des comprimés »? On semble dire que les comprimés vont être efficaces; donc ce sera peut-être ce qui tassera ceux qui ne veulent pas le vaccin et qui aimeraient mieux avoir une alternative différente, donc des comprimés.

Il y a beaucoup de changements qui s’en viennent. Je sens que c’est autant de la lourdeur que du positif, alors j’encourage à rester positif quand même. C’est ce que les Guides disent : de regarder au microcosme le plus près de nous, de resté concentré sur ce qu’on peut faire au quotidien dans nos petites réalisations et ne pas se concentrer sur tout ce qui peut se passer de dramatique partout autour de la planète parce que là, on risque de se perdre et dans la lourdeur. Donc, c’est ce que j’aurais tendance à dire.

Il dit : perpétuer l’Amour, donc être dans l’ouverture aimante envers nos prochains, notre prochain.

Il me montre les mains, de rassembler, réunir, rassembler; donc ne pas diviser mais bien rassembler les gens dans une meilleure optique de réalisation ensemble commune, et satisfait, Il dit, de ce qu’on a. Apprécier les petites choses de la vie.

 

Ils disent qu’Ils ont dit ce qu’Ils voulaient apporter. Ils vous souhaitent Bonheur, l’Amour de la Vie, Il dit : nous sommes heureux d’être venus apporter ce Message en cette Nouvelle Année. Nous serons un Participant avec vous au cours de cette année comme nous l’avons toujours fait. Nous aimons demeurer présents et ainsi contribuer à vous faire avancer dans la Sagesse de votre évolution. Bon nombre ont choisi la Paix, le désir de vivre la Paix et cela est essentiel, de garder ce cap : d’être dans la Paix, de distribuer l’Amour, être au Cœur de votre Être.

Il dit : Merci d’avoir été attentif à ce Message. Il souhaite Bonne Année et Il dit : Béni(e) soyez; nous bénissons votre Être.

Alors je dis « Merci » aux Guides de Lumière qui sont venus apporter ce Message et, moi également, je vous souhaite une Bonne Année deux mille vingt-deux : la Santé, la Paix en votre Cœur.

Canalisé par Ginette Desrosiers

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Suivez-nous...