Salutations, je suis Marie. Je suis Marie, je suis la « Mare », je suis la Mère universelle, je suis la Mère de l’espoir, la Mère infinie du changement, la Mère infinie de la constance, et la Mère, doux ange, de chacun d’entre vous. Cela ne change pas, et il importe peu que vous ou quiconque ait jamais oublié à quel point je vous aime, car je ne pars pas. Toujours et oui, pour toujours, ce qui est un long moment, je suis avec vous.

Vous avez reçu tant de cadeaux, mais je souhaite vous rappeler le miroir de mon cœur, car lorsque vous vous avancez en tant que transmutateurs, créateurs, porteurs de nouveauté. Il y a des moments où vous oubliez, non seulement combien vous êtes puissants, combien vous êtes créatifs, mais aussi combien vous êtes beaux, gracieux, profondément aimés et chéris.

 

Maintenant, parlons de cette année… 2022. Jouons un instant avec les chiffres… ceux d’entre vous qui s’engagent dans cette voie savent que 22 est le nombre des maîtres, le nombre de votre moi sacré. Donc, laissez-moi vous donner un indice sur ce que vous allez faire dans cette année à venir, deux mille vingt-deux. (2022) Deux fois vingt-deux font quarante-quatre (2 X 22 = 44), le nombre de la Source, de Dieu, de l’Un. Non, vous n’êtes pas sacrilège ou égoïste, c’est là où vous allez, et c’est là où je vous amène, et c’est là où je vous invite, et vous avez déjà dit oui. Vous avez dit oui aujourd’hui, hier, et il y a dix mille ans. Vous me dites : « Mais Mère, comment dois-je faire cela ? Comment dois-je procéder ? » Et je vous dis les thèmes que j’ai choisis et que je partage avec vous pour ce temps à venir.

Le premier thème est la joie. Vous vous souvenez de la joie, n’est-ce pas ? Le deuxième thème est la créativité. C’est assumer le manteau de votre soi créateur, sans déni ni limitation. Et dans cette joie, vous mettez en avant votre créativité. Qu’avez-vous envie de créer ? Pas ce qui doit être créé, pas ce que vous pensez devoir créer… Que voulez-vous créer ? Qu’est-ce qui ferait chanter votre cœur et bouillir votre sang ? Choisissez votre créativité. Permettez-lui de naître et de s’épanouir.

Et oui, le troisième thème dont mon ami ici présent a parlé, et a ri, et s’est demandé… Allez-y en grand ! Allez-y, rentrez chez vous, non pas pour mourir, mais pour vivre vraiment. Rentrez chez vous à la vérité de qui vous êtes, au siège de votre âme, à votre magnifique moi. Votre cœur est votre maison et Gaïa est votre maison ! Ce n’est pas égoïste, ce n’est pas égoïste, cela n’a rien à voir avec ce que vous êtes déjà en train de transmuter. Parfois, vous dites : « Si je fais le grand saut, je peux déplacer ma famille, ma bien-aimée, mon partenaire, mon chien ». Et parfois vous dites, « Je peux transformer mes voisins, et les aider à voir la beauté de qui ils sont. » Ou peut-être que c’est votre communauté entière, votre ville, votre état, votre pays. C’est ce que je veux dire par « voir grand ».

Nous avons, et nous sommes, non seulement en train de transmuter mais aussi d’éliminer le manque, la limitation, toutes les restrictions, toutes les chaînes sur votre cœur, votre corps, votre personnalité… disparues. En cela, que choisissez-vous quand je vous dis créativité ? Je ne veux pas simplement dire que vous vous adonnez à la peinture comme passe-temps… bien que ce soit une expression de votre divinité. Je ne veux pas simplement dire de créer de beaux jardins… bien que ce soit un symbole de votre créativité.

Pensez à Gaïa comme à votre jardin. Pensez au ciel et aux océans comme à votre palette. Et appliquez vos dons uniques à votre vie, et à vous-même… cela vient en premier. Ce n’est pas un âge de martyre ; c’est un âge pour ramener le créateur et pour aller bien au-delà, dans ce que J’ai toujours, originellement et éternellement voulu. Et cela ne se produit pas sans votre créativité, sans la créativité qui vous donne de la joie, et la joie qui nourrit votre créativité et vous permet de voir grand.

 

Vous me dites, et je vous ai entendu, « Oh, mais Mère, c’est un tel désordre ». Oui, je sais. Ne pensez pas que je ne crée pas de pauses… non, je ne crée pas de dévastation, c’est une création humaine. Mais suivez mon exemple et créez des pauses pour votre moi sacré, pour votre bien-aimé, pour votre famille, où vous pouvez simplement respirer et vous réunir et dire : « Faisons d’aujourd’hui le meilleur jour que nous ayons jamais vécu. Faisons d’aujourd’hui le jour où l’amour règne, où il n’y a pas de mots durs ou de sentiments blessés. Faisons d’aujourd’hui le jour où nous nous honorons les uns les autres, et où nous nous permettons, non seulement de voir, mais d’être vus. »

Le temps de la dissimulation, de la réticence, est terminé. Vous êtes donc exposés, que vous le sachiez ou non, que vous l’acceptiez ou non. La vulnérabilité est le plus grand cadeau du cœur que vous puissiez imaginer, car elle permet vraiment cette connexion du cœur. Elle vous permet, à vous et à ceux qui vous entourent, d’atteindre l’équilibre, d’atteindre la conscience d’unité, et cela, mes amis, c’est l’ascension ; cela, mes amis, c’est au-delà de l’horizon ; cela, mes amis, c’est la nouvelle normalité. Et ce n’est pas seulement Ma nouvelle normalité, c’est la vôtre ; c’est votre création, c’est votre cadeau, et c’est vous qui me dites : « Je m’aligne avec Elle, et je m’aligne avec Tout ».

Nous avons consacré du temps et beaucoup d’efforts à mettre en avant l’équilibre, la réintroduction, le souvenir du divin féminin. Maintenant, que faisons-nous ? Nous apportons en équilibre le divin féminin, le divin masculin, à parts égales… parfois plus, parfois moins. Mais c’est l’équilibre que vous tenez. Vous êtes la clé, et lorsque vous maintenez ce bel équilibre, vous le transmettez littéralement. Vous êtes des transmetteurs, des générateurs, des accordeurs de fréquences… c’est ce que vous êtes. Et peu importe que vous travailliez dans un bureau, un jardin, une maison, ou sur une autre planète la plupart du temps, vous êtes les accordeurs de l’humanité… bien sûr, avec nous.

Pourquoi pensez-vous que j’ai commencé le Tsunami de l’Amour ? Pourquoi pensez-vous que les Maîtres ont fait naître le Tsunami de l’Un ? Et votre famille vedette le Porlana C ? Tout cela continue. Mais maintenant je vous implore… venez et rejoignez-nous. Soyez les vrais anges dans la forme. Soyez les agents du changement par la respiration… nous vous avons appris comment faire. Je compte sur vous. Je vous le confie en sachant parfaitement que vous avez déjà dit oui. Et dans la pleine connaissance de ce que vous êtes vraiment capable de faire.

Arrêtez. Arrêtez simplement de vous sous-estimer, et de sous-estimer le pouvoir du collectif de dire oui. Ils ont déjà décidé… vous savez, dans les temps anciens de 2021… ils ont déjà décidé qu’ils souhaitent changer. Ils savent que ça n’a pas fonctionné d’une manière qui remplit le coeur, l’esprit, le corps… ils sont juste assez confus sur la manière de le faire.

 

Alors, respirez la confusion. Transmutez-la. Et expirez. Et en cela, permettez à votre créativité d’être amplifiée, amplifiée, amplifiée, votre amour d’être amplifié, amplifié, amplifié. Et sachez simplement que je suis avec vous, et que ma suite est avec vous. Et votre suite est avec vous à chaque étape du chemin, à chaque respiration.

Bien-aimés, vous êtes magnifiques, vous êtes saints, vous êtes rayonnants, et vous êtes à moi. Et moi, doux anges, je suis vous. Annonçons l’appel du clairon au nouveau. Passons de la maîtrise à la véritable divinité de l’Un. Allez avec mon amour, et allez, doux anges, en paix. Au revoir.

Canalisé par Linda Dillon

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Suivez-nous...