C’est moi, la Terre, votre Mère, qui vient pousser un cri du cœur émis de mes entrailles les plus profondes.

Il y a des éons, nous étions très bien ensemble. Nous vivions dans l’harmonie et la compréhension. Nous communiquions, vous, moi, et tous les autres règnes qui vous transmettaient des messages d’enseignement – les plantes pour vous apprendre ce que vous deviez manger, les animaux pour vous montrer comment vous comporter dans la vie, les végétaux pour vous montrer comment vous soigner, les minéraux pour vous abriter dans leurs grottes et qui vous ont enseigné comment créer le feu.

La vie était belle pour nous tous. Mais vous ne vous contentiez pas de tout cela. Il vous fallait plus, et progressivement, vous vous êtes séparés de moi pour évoluer jusqu’à ce que vous êtes devenus aujourd’hui. Il vous fallait tout maîtriser, tout contrôler. Mais êtes-vous vraiment plus heureux ?

Enfouis au plus profond de vous-mêmes restent des souvenirs de cette époque lointaine. Il n’est pas trop tard pour retrouver cette façon de vivre. Nous pourrions encore être heureux ensemble. Je peux tout vous fournir pour bien vivre sur cette belle Planète. Il suffit de vous arrêter, de regarder autour de vous d’une autre façon, de comprendre – et de me demander de vous aider.

Vous savez que je suis très puissante. Je pourrais me débarrasser de vous tous sans problèmes. Comme un chien se secoue pour se débarrasser de ses puces, je pourrais me secouer au point qu’il ne resterait plus rien de votre Planète telle que vous la connaissez. Ne me poussez pas trop loin, mes enfants. Ne m’obligez pas à transformer mes larmes en tsunamis, mon cœur brisé en tremblements de terre… Je pourrais vous anéantir totalement, mais je ne le ferai pas. Je ne veux pas nuire à ma progéniture.

Changez vos comportements. Aidez-moi et je vous aiderai. Ensemble, nous pourrions retrouver notre complicité d’autrefois. Vous n’étiez pas créés en tant qu’Êtres Humains pour vivre comme vous le faites maintenant, et je remercie tous ceux parmi vous qui l’ont compris et qui essayent de venir à mon secours.

Je vous aime, mes enfants. Pourquoi vous ne m’aimez pas ?

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email