Salutations, mes chères Âmes bien-aimées !

Aujourd’hui, je vais essayer de vous donner une idée de la façon dont j’ai conduit mes sermons après mon retour définitif d’Inde.

Après mon arrivée dans une nouvelle ville ou un nouveau village, mes disciples, Marie-Madeleine, et parfois ma Mère, qui nous a souvent accompagnés dans nos voyages à travers la Judée, ont parlé de moi, ce qui a contribué à susciter l’intérêt et la curiosité du public.

 

Il en avait été ainsi au début, lorsque mon nom était encore inconnu. Plus tard, les rumeurs à mon sujet ont précédé mon arrivée.

Et lorsque suffisamment de gens se sont rassemblés, j’ai annoncé l’heure et choisi le lieu pour un sermon.

Presque tous se sont déroulés dans les grands espaces – dans les beaux jardins, sur les rives des lacs, des rivières ou de la mer. Je voulais qu’une belle nature de notre mère la Terre, avec ses couleurs et ses odeurs exquises, soit mon alliée et mon assistante.

Le plus souvent, mes sermons partaient d’une sorte de blague, d’une histoire drôle ou d’une parabole, afin d’améliorer l’humeur des gens et de donner un ton détendu à notre conversation.

Et ce n’est que lorsque j’ai senti qu’une véritable atmosphère de confiance et de bonne volonté s’était créée que j’ai commencé à parler avec les gens de choses sérieuses.

Je n’ai jamais planifié à l’avance le sujet de nos conversations, car j’avais d’abord besoin de voir les yeux des gens, qui étaient venus m’écouter, de sentir leur énergie, de comprendre exactement ce qui était important pour eux, quels étaient leurs intérêts et leurs espoirs.

Je pense que même le mot « sermon », que les gens sont habitués à utiliser par rapport à moi, est complètement faux.

Il serait plus approprié d’appeler ces réunions des conversations cœur à cœur, un échange d’opinions et d’expériences de vie – n’importe quoi, mais pas « les sermons ».

Le mot lui-même suggère un monologue, un enseignement, une convaincance, une conférence, quelque chose qui m’était complètement étranger.

Je ne me suis pas considéré comme un enseignant ou un prêcheur et je ne me suis jamais mis au-dessus des autres, parce que je savais très bien que nous sommes tous égaux devant Dieu, que nous sommes tous ses particules, ses enfants bien-aimés.

Toute la différence était dans ce qui suit : certains d’entre nous ont vécu de nombreuses vies et ont acquis de la sagesse et des connaissances, et certains d’entre nous sont venus sur Terre il n’y a pas longtemps et faisaient leurs premiers pas dans leur développement spirituel.

Si j’ai fait une sorte de distinction entre les gens, c’est uniquement entre les âmes jeunes et les âmes anciennes, en d’autres termes, les âmes développées et les âmes non développées.

Mais seules les âmes développées sont venues aux réunions avec moi, parce que les âmes non développées vivaient encore dans un autre monde – complètement matériel – et les conversations sur l’éternel étaient encore inaccessibles et sans intérêt pour elles.

Avant de commencer notre entretien principal, j’avais établi une unité énergétique, pour laquelle j’avais mené une courte méditation, presque inaperçue des autres.

Pendant un moment, j’ai fermé les yeux et j’ai imaginé les personnes du groupe comme des lumières brillantes qui venaient de la source Divine, ou comme des étincelles de feu entrelacées dans une belle danse Divine.

J’ai senti de toute mon âme que nous ne formons qu’un tout, qui a été séparé en minuscules particules – pour retourner plus tard sur les genoux du Créateur après notre unification.

 

J’ai senti que l’espace autour de moi changeait, qu’il se remplissait d’énergies complètement différentes, que toutes les énergies négatives se dissolvaient et que le cœur des gens était rempli de Lumière et d’Amour.

Et seulement après cette « ouverture » divine, je commençais à parler enfin du sujet pour lequel je suis venu à la réunion avec les gens.

Nous allons nous arrêter ici aujourd’hui.

Yeshua, qui vous aime de tout son cœur, a parlé avec vous aujourd’hui.

Yeshua, canalisé par Marta

Voir tous les Messages de la série : Mon véritable Enseignement

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email