Et donc, chers Artisans de Lumière, nous sommes en septembre 2021. Et la tempête, la grande révélation de la nature de l’expérience de l’hologramme de la planète Terre est encore au stade du chaos et de la confusion.

La division et la séparation de l’humain de l’humain sont à l’ordre du jour. Tout ce qui est antithétique, tout ce qui est directement opposé et contradictoire au bien-être humain, est amplifié.

Le frère est dressé contre le frère, la santé et le bonheur sont ignorés et mis de côté. La communion et la camaraderie véritables, l’échange de pensées intimes et la discussion honnête d’idées de personne à personne, sont perdus et les médias sociaux superficiels ont pris leur place.

 

Le politiquement correct, qui est la philosophie du côté obscur, règne sur le monde. Toute pensée ou idée non conventionnelle et aimante est rejetée par l’autorité obscure qui dirige l’école de la planète Terre. La corruption, la conduite malhonnête et frauduleuse pour le gain monétaire sont monnaie courante.

La majorité de l’humanité, au milieu de cette tempête d’abus, est encore dans une grande peur et un grand traumatisme. Et vous, nos chers travailleurs de la lumière, êtes tellement fatigués des épreuves et des tribulations, de la haine et du rejet, des vitupérations, des accusations amères et abusives qui émanent de vos frères terrifiés chaque jour.

Dans cet environnement, il est vraiment difficile de rester dans la vibration de l’amour. Car, invariablement, dans notre vie quotidienne, nous rencontrons ceux ou nos frères qui sont pris dans le paradoxe de la peur de la troisième dimension à faible vibration.

Il y a deux systèmes de pensée sur terre. Notre monde existe à deux niveaux de fréquence qui s’excluent mutuellement. Le niveau le plus bas est celui de la peur. À ce niveau, il est impossible d’accéder à l’amour et l’humanité vit sa vie à partir de la compréhension négative et contradictoire qui a été programmée en elle.

L’ego est primordial. Il se sent inférieur, on lui dit tout au long de son enfance et de son adolescence qu’il est inférieur. Pourtant, l’ego a besoin d’être meilleur que les autres, d’être supérieur, d’avoir raison en toutes choses.

C’est une cause perdue, car le bonheur ne peut être trouvé tant que l’esprit de l’ego se bat contre la réalité du désir d’honnêteté et d’authenticité de l’âme.

Le bonheur requiert la paix de l’esprit. La paix de l’esprit est impossible lorsque l’esprit est partagé entre des sentiments d’infériorité et un besoin de supériorité, un besoin d’exercer un pouvoir sur ses frères. Une vie vécue dans la peur, la peur de ne pas être assez bon, la peur d’être sans valeur et sans pouvoir est le résultat inévitable d’un tel système de pensée.

C’est le paradigme de la planète Terre de l’école que nous sommes en train de quitter. L’humanité vient sur terre pour s’instruire, pour étendre et faire grandir la conscience de son âme en faisant l’expérience de la douleur de la division et de la séparation, et des agonies d’un esprit divisé.

L’esprit qui se sait profondément inférieur, mais qui a besoin de prouver sa supériorité en dégradant et en insultant constamment ses frères.

Et maintenant, il est temps que l’expérience de l’école de la planète Terre prenne fin. Il est temps pour ceux de l’humanité qui sont prêts, de sortir de la basse, de la stimulante fréquence de la peur, pour passer à la vibration de l’amour.

La vibration d’amour, la fréquence merveilleuse, insondable, incompréhensible où l’amour inconditionnel règne en maître. Où le but de cette expérience terrestre est révélé.

Où l’on réalise que l’humanité, chaque individu humain, a une âme divine enchâssée dans son corps. Que tout ce que l’on a vécu en tant que victime, en tant que mortel craintif ballotté sans défense par la hargne et les flèches de la fortune outrageante, avait pour but la croissance de l’âme.

La réalisation que tous les humains sont de nature divine, change la perception de l’image de la vie. Nous avons vécu dans la troisième dimension de la peur avec la croyance que ce qui se passe dans le monde qui nous entoure dicte comment nous nous sentons.

Dans cette vibration basse, lorsque nous voyons les événements extérieurs comme étant préférés ou favorables, nous sommes heureux. Lorsque nous voyons les événements extérieurs comme n’étant pas préférés ou défavorables, nous sommes malheureux et nous essayons de les contrôler.

Nous sommes en colère contre le monde extérieur, nous en voulons à nos frères pour ce que nous considérons comme leur comportement pécheur. Nous nous considérons comme des victimes. Nous sommes loin de savoir que nous sommes les projecteurs du film dans lequel nous vivons.

Avec notre colère, avec nos sentiments négatifs et sombres, nous essayons de changer l’image sur l’écran. Vous ne pouvez pas changer l’image qui est projetée sur un écran de cinéma.

 

Le changement ne peut venir que du projecteur qui forme les images, qui projette le film sur l’écran. Et ce qui se trouve dans ce projecteur est créé par les perceptions de l’individu, par les pensées de l’individu, par la façon dont le monde est perçu.

Ainsi, ceux qui croient et pensent que les événements du monde extérieur contrôlent leur bonheur, ceux qui vivent dans le ressentiment et la colère, perpétuent la peur et le malheur.

Car, encore une fois, vous ne pouvez pas contrôler le monde extérieur en manipulant les images sur l’écran. Les perceptions doivent être changées, l’image du monde que l’individu a, doit être modifiée et déplacée vers une fréquence de compréhension plus élevée.

Ainsi, ceux dont l’âme est prête à sortir de l’école de la planète Terre doivent changer fondamentalement d’avis sur le monde dans lequel ils vivent.

Pour passer dans la cinquième dimension de l’amour, il est nécessaire de réaliser que c’est vous, vos pensées, vos perceptions qui créent votre réalité, qui déterminent la nature du film dans lequel vous vivez.

Tous les humains sont des âmes divines installées dans des corps humains. Tous participent à l’expérience scolaire de la planète Terre. Certains, encore au jardin d’enfants, sont narcissiques, ayant des sentiments d’infériorité en contradiction avec des sentiments de supériorité excessive.

Ils ont besoin de contrôler, de rabaisser leurs frères pour se sentir encore mieux dans leur peau. Vous aussi, vous êtes passés par là, mes chers. Car c’est la nature de la vie sur la planète Terre.

C’est ainsi que l’homme se développe dans un plus grand amour. C’est en expérimentant le contraire de l’amour dans ce cauchemar, cet hologramme, ce film qui est la nature de la vie sur la planète Terre, que nous réalisons profondément, au niveau de notre âme, que nous préférons l’amour.

C’est le moment de réaliser que cette vie terrestre est en effet un rêve. Et, nous pouvons choisir maintenant de vivre dans un rêve malheureux, un cauchemar. Ou, nous pouvons choisir le rêve heureux rempli d’amour.

Ce temps de révélation sur la terre est un temps de chaos et de désordre, car la vérité de notre nature négative dans le rêve malheureux, de notre monde sans amour à l’envers, vient à la lumière. Ce temps est nécessaire pour l’élévation de la vibration de la planète terre et de ses habitants.

Ceci est aussi vrai pour le monde dans son ensemble que pour chaque individu. En effet, avant de pouvoir sortir de la vibration de la peur, nous devons voir sa véritable nature et comment l’ensemble du système terrestre fonctionne.

Nous devons voir comment nos dysfonctionnements sans amour fonctionnent, et comment notre pensée crée notre réalité, avant de pouvoir changer à la fois notre pensée et notre réalité. Nous ne pouvons pas être dans la fréquence de la peur et de l’amour en même temps. À chaque instant de la journée, nous devons choisir la peur ou l’amour dans nos pensées et les projeter sur l’écran de cinéma de notre vie.

Pourtant, nous ne pouvons pas choisir l’amour tant que nous ne réalisons pas que nous avons choisi la peur auparavant. Nous avons laissé nos habitudes, notre perception programmée des événements extérieurs contrôler nos pensées et nos sentiments.

Et ainsi nous avons été malheureux et nous nous sommes sentis mal aimés.

Lorsque nous réalisons que nous sommes tous des êtres divins, des frères et des sœurs, des aspects de l’âme de Dieu, ayant une expérience humaine pour nous développer dans notre conscience, pour nous éduquer à un plus grand amour, nous changeons toute notre perception de la vie. C’est le vrai pardon, car nous réalisons que rien de mal n’est arrivé. Il n’y a rien à pardonner. Nous sommes tous sur le chemin divin de l’apprentissage d’un plus grand amour.

Ce changement de perception est le miracle du pardon qui a lieu pour toute l’humanité en ce moment. Ce changement de perception est la raison d’être du grand réveil.

Le grand réveil est la prise de conscience par l’humanité qu’elle a vécu sur la planète Terre dans une salle de classe. Que lui et tous ses frères sont des êtres divins sur le chemin très difficile de l’école karmique de la vie.

Où les pensées non préférées mènent à la peur et à la division entre frères. Où, finalement, cette division, cette haine, devient si intense que, même dans la basse vibration de la vie de troisième dimension, l’humanité ne peut plus le supporter et choisit de revenir à l’amour.

Oui, soyez de bonne humeur, chers frères. Tout va bien dans votre monde. Vous voyez clairement maintenant, avec l’aspect globale de la compréhension, comment le programme de la planète Terre fonctionne.

 

Vous voyez comment le mal est présenté comme étant le bien et comment tout ce qui est bon est présenté comme étant le mal. Et comment, à travers toute cette confusion et ce chaos, c’est le travail de l’homme de réaliser qu’il a été dans un rêve, un cauchemar de douleur et de haine, d’avidité et de désir, afin de se former à un plus grand amour.

Soyez en effet de bonne humeur. Choisissez l’amour, car tout autour de vous se trouvent des âmes divines qui vivent une expérience humaine. Et, lorsque vous choisissez l’amour, lorsque vous projetez des pensées aimantes sur vos frères saints, les images sur l’écran de cinéma du monde extérieur changent.

La paix, la joie et le bonheur enveloppent votre monde et vous êtes dans le vortex, le flux de la vibration d’amour. Et très chers, nous savons, alors que nous apprenons à nous déplacer paisiblement à travers les jours de notre vie, que le meilleur est encore à venir. Lorsque nous nous élevons dans la fréquence de l’amour, en effet, le meilleur est à venir.

Aita canalisant son Soi supérieur. Nous sommes des êtres bénis en effet.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0