Bonjour à vous chers travailleurs de la lumière en ce mois de décembre 2021. Et donc le temps passe en dualité. D’une certaine manière, l’année est passée à toute vitesse. Il semble que ce n’était qu’hier que nous étions en janvier et qu’il y avait tant de promesses de dates et d’événements et l’excitation de ce que nous espérions être une divulgation rapide.

Tout devait être révélé par les grands médias. Les partisans de la vérité, les médias alternatifs, que nous regardons si avidement, nous ont assuré qu’il y aurait des annonces, des révélations de la vérité et que les grands médias seraient démantelés.

 

Nous attendions tellement que cela arrive. Nous avons tant désiré être en mesure de parler à ceux qui sont encore dans la fragilité de la basse vibration de la réalité de la troisième dimension. Nous souhaitions tellement qu’ils s’éveillent de leur illusion programmée à la vérité de leur nature d’âme immortelle.

Cela ne s’est pas produit. Et nos frères sont de plus en plus pris dans leur compréhension déformée, de sorte que nous ne pouvons plus communiquer avec eux.

Ils ne sont pas encore alignés énergétiquement sur une fréquence où ils peuvent distinguer le vrai du faux. Ils n’ont pas la sagesse de discerner autre chose que ce qu’on leur a dit de manière répétée et répétée.

Et les mots qu’ils entendent chaque jour de la part des grands médias, avec toutes leurs répétitions négatives et effrayantes, les hypnotisent de plus en plus dans la peur et la terreur.

Nous sommes des êtres puissants en effet. Quelle que soit la dimension de notre réalité terrestre dans laquelle nous nous trouvons, ou quelle que soit notre compréhension, nous n’avons pas cédé notre pouvoir à des êtres extraterrestres ou été pris en charge par des esprits sombres.

Chaque jour et de toutes les manières, nous exerçons notre incroyable pouvoir, en tant que créateurs, dans cette école de la planète Terre qu’est notre vie humaine.

Les pensées et les mots que nous utilisons pour penser, sont des sorts magiques. Ils sont les codes qui nous donnent notre pouvoir. Ils gouvernent notre réalité. Ils décident de ce qui nous arrive à nous, êtres humains, ici sur Terre.

Avec les pensées et les mots, nous sommes les créateurs de notre réalité tout comme Dieu, la Source, est le Créateur de l’univers. Lorsque Dieu a créé la Terre, il a d’abord prononcé la parole. C’est-à-dire qu’il a dit ce qu’il pensait et ce qu’il voyait et ainsi la Terre, à partir de cette imagination, a été créée.

Et, de la même manière, par la pensée, la parole et la vision qui en découle, nous créons notre propre réalité. C’est pourquoi chaque pensée que nous pensons, chaque mot que nous prononçons est une prière.

C’est pourquoi ceux qui se trouvent dans les troisième, quatrième et cinquième dimensions de la conscience font l’expérience de réalités différentes, car ils prononcent des mots différents.

La troisième dimension est le royaume des jeunes âmes, le royaume de la dualité. Le royaume de la souffrance que nous sommes ici pour expérimenter. Car la souffrance conduit à la compassion et à la compréhension de l’autre. La souffrance élargit notre conscience et notre connaissance de l’amour que nous sommes vraiment.

Et cette souffrance est produite par la façon dont notre monde est configuré. Dans la troisième dimension, la séparation et la division sont à l’ordre du jour. Nos parents, nos soignants, les gouvernements et les religions sont tous organisés pour nous entraîner à ressentir de la honte et de la culpabilité.

On nous dit avec des mots que nous ne sommes pas assez bons. Nous sommes des pécheurs, nous ne faisons jamais rien de bien. Et nous sommes donc constamment dans la peur. Pour nous sentir mieux, nous devons prétendre que nous sommes supérieurs.

Nous jugeons ceux qui nous entourent comme étant inférieurs. Nous projetons les mots que nous croyons à propos de nous-mêmes sur ces autres. C’est l’essence même de la séparation et de la dualité.

Et donc les mots que nous utilisons sont négatifs. Nous nous poussons et nous poussons les uns les autres. « C’était stupide. »  » Vous ne savez vraiment pas ce que vous faites.  » « Je vous déteste. »  » Vous me mettez en colère.  » « Tout est de votre faute. »  » Vous ne faites jamais rien de bien.  » « Je suis malade, j’ai un cancer. J’ai du diabète, je vais mourir. » « Je suis pauvre, je ne peux rien me permettre. Je suis sans abri. » Et ainsi de suite.

Et nous jurons, nous sommes jaloux, nous sommes avides, nous sommes en colère. Nous menaçons de nous tuer et de nous mutiler. Et avec ces pensées et ces mots durs, nous créons la guerre. Nous créons la division, nous créons la maladie alors que nous nous faisons la guerre entre nous et contre le monde.

 

Même dans cette troisième dimension à faible vibration, nous sommes puissants. Car nos pensées et nos mots durs et lourds sont les générateurs de l’état du monde dans lequel nous vivons.

Dans la quatrième dimension, notre conscience commence à s’éveiller et le système de croyances de la troisième dimension semble absurde. Pourtant, nous nous considérons toujours comme séparés les uns des autres. Car, à mesure que nous prenons conscience de ce qu’on nous a enseigné, il se peut que nous nous mettions en colère et que nous en voulions à la société qui a implanté en nous une compréhension aussi négative.

Nous nous considérons comme supérieurs. Nous sommes encore dans la dualité, nous contre eux. Nous nous jugeons « éveillés », tandis que nous jugeons les autres « endormis ». Nous les jugeons pour leur régime alimentaire, pour leur discours antagoniste, pour nous avoir traités de trop sensibles, pour ne pas respecter la nature ou les animaux, ou la beauté du monde que nous voyons maintenant si clairement.

Pourtant, nous avons grandi. Nous ne recherchons plus les choses matérielles, nous recherchons la connaissance et la compréhension. Nous voyons les messages subliminaux que les médias crachent et nous ne pouvons pas croire que nos frères soient à ce point contrôlés par leur esprit qu’ils croient les mensonges qu’on leur répète chaque jour.

Et nous essayons, comme nous essayons, de convaincre nos frères à faible vibration que leur pensée est erronée. Et nous découvrons, encore et encore, que cela ne peut pas être fait. Car leur univers de conscience se situe dans une étroite bande de fréquence qui ne peut être élevée tant que l’âme n’a pas terminé son voyage dans la troisième dimension.

Pourtant, dans cette quatrième dimension, nous sommes des êtres puissants car, ici aussi, nos mots créent notre réalité. Nous sommes encore dans la dualité. Les mots que nous prononçons et les pensées que nous pensons nous séparent encore de nos frères, nous laissent encore dans la crainte de leurs réactions.

Même si nous ressentons l’amour de la source, nous n’avons pas appris que nous sommes tous un. Nous n’avons pas appris à nous aimer totalement et à aimer tous nos frères qui traversent la planète Terre.

Nous n’avons pas appris que rien de mal n’est jamais arrivé, et que chaque être humain est en voyage divin. On nous reproche notre jugement, notre désir d’enseigner, notre supériorité. Nous ne sommes pas encore en paix dans nos cœurs, dans la connaissance, que l’amour, la Source gouverne le monde.

Dans la cinquième dimension, nous atteignons la conscience d’unité et l’ego tombe, le désir de contrôler tombe et les jugements s’effacent. Nous réalisons que l’obscurité dans le monde est le reflet direct de nos pensées et des mots que nous prononçons sur le monde.

Nous n’essayons plus de changer ceux qui nous entourent, ou le monde, mais nous commençons à nous guérir nous-mêmes. L’amour qui grandit en nous commence à se traduire en compassion et en compréhension du monde extérieur et du voyage du héros humain de la planète Terre.

Nous réalisons que nos mots, et nos pensées sur le monde, créent le monde que nous voyons. L’amour est le seul pouvoir. Nous surveillons attentivement nos paroles pour qu’elles soient positives et aimantes.

Nous nous efforçons d’encourager et d’élever tous ceux qui nous entourent. Nous utilisons des déclarations positives sur nous-mêmes et sur les autres. Nous nous aimons, ainsi que tous nos frères, non pas pour notre personnalité égoïste, mais pour l’âme qui est en nous.

L’âme, la partie de la source qui est la goutte de conscience divine que nous sommes vraiment. L’étincelle ineffable et immortelle de Dieu qui est venue sur Terre pour faire l’expérience de la souffrance afin d’apprendre un plus grand amour. Nous voyons que Dieu, la source, se trouve en chacun de nous, quelle que soit la dimension dans laquelle nous nous trouvons.

Le rejet de notre programmation de troisième dimension est l’illumination. Nous sommes éclairés par nos peurs et la souffrance nous quitte.

Et ainsi, mes chers. Nous sommes des êtres puissants en effet. La cinquième dimension dans laquelle nous nous déplaçons tous est un royaume merveilleux de la connaissance, du flux, de l’éclat de l’amour. L’amour n’est pas une émotion. L’amour est un niveau de conscience dans lequel s’inscrivent la joie, la sagesse, le discernement, la paix, la compassion et tant d’autres choses merveilleuses.

Le voyage de l’âme de tous les êtres humains consiste à retourner à cette vibration d’amour dont nous sommes tous issus. Revenir à cette vibration d’amour, à travers nos souffrances, en ayant grandi pour devenir des âmes plus aimantes, plus sages et plus compréhensives.

 

Et donc, le meilleur est en effet encore à venir, chers amis. Les chapeaux blancs, l’alliance de lumière qui trace notre route vers la cinquième dimension, se déplacent prudemment et lentement dans les coulisses.

Ils feront de leur mieux pour éviter les annonces perturbatrices ou les calamités qui divisent. Ils créent la meilleure ligne de temps qui évitera les guerres et les conflits.

La ligne temporelle sur laquelle nous nous trouvons est aussi paisible et bénigne que possible. Soyez patients, très chers, dites des mots d’amour, soignez-vous. Tout va bien dans notre monde car, alors que nous entrons dans la cinquième dimension, le meilleur reste à venir.

Aita canalisant son Soi supérieur. Nous sommes des êtres bénis et puissants en effet.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Suivez-nous...