“Depuis des millénaires les instincts ont eu tout le temps de se développer en l’homme ; mais les facultés de discernement, de raisonnement, qui sont chez lui d’apparition beaucoup plus récente, ne sont pas encore solidement implantées. En réalité, la sagesse est antérieure à toutes les autres vertus ; mais comme elle appartient à une région très éloignée des instincts qui habitent l’homme, elle doit faire un long chemin pour se faire connaître, dire son mot, et elle n’est même pas toujours bien acceptée.

La sagesse est même antérieure à la création du monde. Dans le Livre des Proverbes elle se présente ainsi : « Moi, la Sagesse, l’Éternel m’a créée la première de ses œuvres. J’ai été établie depuis l’éternité, dès le commencement, avant l’origine de la terre. Je fus enfantée quand il n’y avait point d’abîmes, point de sources chargées d’eaux… J’étais à l’œuvre auprès de Lui, et je faisais tous les jours ses délices. » La sagesse est donc apparue la première, c’est la première-née de Dieu, mais sa descente en l’homme ne date pas de longtemps, et c’est pourquoi il faudra encore du temps pour qu’elle s’enracine profondément en lui.”

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes