« Qu’il te soit fait selon ta foi », disait Jésus. Pour bien comprendre cette phrase, on doit ici remplacer le mot « foi » par le mot « considération ». « Qu’il te soit fait selon ta foi » signifie : qu’il te soit fait selon la manière dont tu considères les êtres et les choses, selon la façon dont tu les apprécies.

Les êtres et les choses existent par eux-mêmes, ils ont leur nature propre, et les événements aussi. Mais même s’ils sont, en soi, bénéfiques pour nous, les uns et les autres ne peuvent nous aider et nous enrichir réellement que si nous leur ajoutons un facteur qui vient de nous : la conscience, la pensée, le sentiment, ou encore le respect, la considération. Grâce à notre attitude, ce sont des éléments d’une autre dimension, d’une autre puissance qui sont engagés : ils viennent envelopper de leurs émanations spirituelles toutes les bonnes choses que nous recevons, et ils en renforcent l’efficacité. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes