Sensibilité et sensiblerie – la première est l’expression de la nature supérieure ; la deuxième, celle de la nature inférieure

« Il est important de faire la différence entre la véritable sensibilité et cette sensibilité maladive qui est plutôt de la susceptibilité ou de la sensiblerie. La véritable sensibilité est une faculté spirituelle qui nous rend capables de nous élever très haut et d’avoir accès à un monde de plus en plus subtil. La sensiblerie est une manifestation de la nature inférieure qui, se prenant pour le centre du monde, trouve toujours qu’on ne lui manifeste pas assez de considération : elle se sent frustrée, blessée, et devient agressive. Une fois qu’on a compris cette distinction, on voit le travail à faire sur la nature inférieure, afin de permettre à la véritable sensibilité de s’épanouir, de s’enrichir.

La sensibilité n’est pas seulement la faculté de s’émouvoir, de s’émerveiller devant les êtres que l’on aime, la beauté de la nature ou les œuvres d’art. La véritable sensibilité nous ouvre les portes de l’immensité, de la lumière, elle nous donne la compréhension de l’ordre divin des choses, elle nous permet de vibrer à l’unisson avec les régions, les entités et les courants du Ciel. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don