Nous vous invitons à examiner les points de décision perçus aujourd’hui. Il suffit de regarder quand vous pensez que vous voulez une option plutôt qu’une autre. Qu’est-ce que ça fait ? Est-ce qu’il coule doucement et paisiblement ? Y a-t-il de la résistance et de la lutte ? Y a-t-il indécision ?

Il existe un moyen de permettre à toutes les décisions perçues de se dérouler sans heurts. Ça vient de la franchise. Vous permettez à toutes choses d’être telles qu’elles sont, et vous permettez à toutes les décisions de jaillir de ce que vous êtes plutôt que de ce que vous n’êtes pas.

Les sentiments perturbés sont un indice pour vous. Ils veulent dire que ce que vous n’êtes pas est sur le siège du conducteur. N’est-ce pas agréable d’avoir un système d’alarme fiable ? C’est pourquoi votre volonté de ressentir est si importante.

Votre capacité à ressentir, une fois que le monde a été retourné dans le but de guérir, devient votre indicateur de qui conduit le corps à travers l’histoire. L’ego conduit-il le corps à travers l’histoire, ou la guérison elle-même conduit-elle le corps ?

Avant de livrer le monde à l’Amour dans le but de guérir, les sentiments étaient une raison de craindre et de blâmer des aspects séparés de ce que vous voyiez comme le monde. Les sentiments étaient aussi une raison de valoriser un aspect de l’illusion par rapport à un autre aspect de l’illusion. Les sentiments étaient une raison de chérir certaines choses et d’en rejeter d’autres.

Maintenant, les sentiments vous font savoir quand vous vivez une autre occasion de guérison. C’est tout. Les sentiments indiquent toujours qui est dans le siège du conducteur du corps. La guérison est toujours pour vous. Peu importe à quoi ça ressemble de l’extérieur, il s’agit toujours de vous. Ce qui est à l’extérieur de vous est toujours une projection. C’est une illusion. Quand vous apprenez à laisser la joie conduire le corps, vous ressentez des reflets de cette joie. Le monde peut devenir le reflet de l’intégrité de chacun d’entre vous, et au fur et à mesure que le temps et l’expérience du corps se transforment en guérison, c’est ce qui arrive.

Quand il semble que vous avez une décision devant vous aujourd’hui, qui décide ? Qui aimeriez-vous voir prendre la décision ? Aimeriez-vous que ce soit une décision de l’ego ou une décision de votre plénitude ? Il n’y a pas besoin de se battre pour prendre une décision. Faites simplement de votre mieux compte tenu de ce à quoi vous vous sentez guidé, et ayez confiance que vos conseils deviendront de plus en plus forts. Croyez que cette lutte s’estompera à mesure que vous vous souviendrez de ce qui est important.

Dans certains domaines de votre vie, vous avez une préférence pour qui vous voulez prendre des décisions. Regardez les aspects de votre vie où il semble que vous souffririez si vous perdiez le contrôle. Est-ce de la nourriture ? Est-ce que c’est une garde-robe ? Est-ce la santé ? Est-ce une interaction personnelle ? Que craignez-vous de perdre si l’Unité prenait la décision ? Qu’est-ce qui serait hors du contrôle de l’ego ? Une exploration honnête de ces questions aide à soulever des possibilités de guérison.

Si vous laissez l’ego décider pour vous, quel est l’avantage ? L’ego répond que sa décision vous fera plaisir. Il dit que sa décision vous aidera à éviter la douleur. Il dit que sa décision vous protégera. Si vous remarquez que vous décidez sur cette base, célébrez. Vous apportez de la lumière dans votre processus de prise de décision dès que vous voyez ce qui se passe. La tentation sera grande de juger une personne distincte comme ayant décidé à tort, mais souvenez-vous que cette séparation n’existe pas, alors autant économiser votre énergie.

 

Si vous éprouvez de la difficulté à prendre des décisions, la meilleure chose que vous puissiez faire est d’accepter les choses telles qu’elles sont en ce moment. Prenez un engagement qui vous semble possible dès maintenant. Pouvez-vous faire une pause pour une respiration lorsque vous remarquez qu’il y a une lutte autour d’une décision ? Peut-être pouvez-vous dire : « Soyez vous en charge », qui invite le Vous actuel (identité partagée dans l’Amour) à être en charge au lieu de l’élan de la fausse identité. Notez que nous disons l’élan de la fausse identité. Laisser une fausse identité décider n’est qu’une habitude, et cette habitude va perdre de son élan. Il s’éteindra. C’est toujours une bonne nouvelle.

Si vous permettez à l’ensemble d’entre vous de décider, quel est le risque ? L’ego offrira les mêmes raisons qu’il offre toujours. L’ego racontera des histoires sur la façon dont vous serez blessé, ennuyé ou incommodé. L’ego racontera des histoires sur la façon dont vous serez jugé, rejeté ou condamné. L’ego racontera des histoires sur la façon dont les choses ne se sentiront pas bien parce que vous n’obtiendrez pas ce que vous voulez ou que vous n’aurez pas de plaisir. Vous connaissez très bien ces histoires. Vous les avez déjà tous entendus. Vous pouvez maintenant vous asseoir devant le feu de camp. Faites rôtir vos guimauves. Écoutez les histoires de fantômes de l’ego et rigolez. Vous connaissez ces histoires ! Et vous pouvez les regarder brûler dans la flamme aimante de la conscience.

Nous veillons avec vous, dans l’amour et la joie. Passez-moi les guimauves !

Les Anges, canalisé par Julie

Si vous voulez vous entraîner, voir Pratique 16 – Je permets à l’ensemble d’entre nous de décider.

Photo par James Wheeler sur Unsplash

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Campagne Annuelle de Financement 2020

Cliquez pour plus de Détails

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don