Bonjour. C’est l’heure de se réveiller ! Nous savons que vous êtes physiquement réveillé, mais cela ne compte pas dans ce jeu. C’est l’heure de l’éveil qui compte ! Vous êtes tous un peu comme des endormis le matin. Vous vous accrochez à votre sommeil par moments, vous vous endormez et marmonnez pour qu’on vous laisse tranquille, en cachant votre tête dans les couvertures.

Nous aimerions que vous observiez la petite réalité que vous produisez tous ensemble. Nous vous invitons à la voir comme un très grand projet artistique. Il n’y a pas de jugement à ce sujet. Il suffit de le regarder. Et sentez à quel point tous les créateurs de ce projet artistique sont aimés. Tous les joueurs de ce jeu. Prenez une respiration consciente, en sachant qu’il est normal d’arrêter de lutter et de courir maintenant. Sentez et reposez-vous dans l’amour qui est là pour vous tous.

 

C’est toujours aussi simple, vous savez, quand vous sentez que quelque chose vous manque. L’amour est toujours là, attendant d’être ressenti. L’amour contient toujours des ressources et de l’inspiration pour vous. L’amour vous fournit tout ce dont vous avez besoin pour jouer ce jeu d’éveil. Prenez donc cette respiration, chaque fois que vous en avez besoin – juste une respiration consciente. Sentez ce qui est là pour vous, ressentez comment cela vous atteint, ressentez votre propre valeur et celle des autres, ressentez la Vérité. Et entrez dans le rôle qui vous a été assigné.

Remarquez à quoi ressemble la petite réalité – celle qui est faite d’illusions. Elle vous semble instable, menaçante, lourde, limitative. Remarquez ce que ressent la grande réalité « R », comment elle éclate à la surface de l’illusion. Elle est stable, paisible, joyeuse, créative. Elle est toujours là. Et vous avez le merveilleux travail de lui permettre d’éclipser la petite réalité « r » dans votre perception.

Aujourd’hui, remarquez la qualité de jeu de la petite réalité. Remarquez un moment où vous l’achetez complètement – lorsque vous vous y absorbez et que vous perdez le contact avec ce qui l’englobe. Remarquez la tension du jeu au fur et à mesure qu’elle apparaît. Remarquez le calme de l’être quand votre vision est plus large, moins concentrée sur une surface et un jugement de cette surface. Lorsque vous vivez un moment de perturbation – danger, anxiété, contrariété, irritabilité – invitez-vous à voir les lunettes de RV que vous portez. Vous réagissez à quelque chose qui n’est même pas là. N’est-ce pas intéressant ?

Se dire que ce qui semble être à la base de votre contrariété n’existe même pas n’est généralement pas très utile au moment de la contrariété, mais vous pouvez vous rappeler que c’est là pour vous servir. Cette contrariété que vous ressentez, c’est une alerte. Il y a quelque chose que vous pouvez libérer au moment où vous ressentez l’agacement. C’est quelque chose que vous êtes prêt à lâcher, donc il y a un mouvement vers l’extérieur, mais en même temps vous vous accrochez au sentiment même de limitation qu’il est temps de relâcher. C’est la raison pour laquelle vous vous sentez ennuyé, et non pas parce que quelqu’un vous suit de près dans la circulation. De plus en plus, invitez-vous à aller rapidement à la racine du problème. Un sentiment de limitation veut partir, et vous vous y accrochez. C’est la lutte que vous qualifiez d’agacement. Lorsque vous vous permettez d’aller très vite à la racine des choses, observez comment les conditions extérieures se déplacent. C’est un jeu amusant !

Invitez-vous à un moment de résistance que vous ressentez aujourd’hui. Quand nous disons « invitez-vous », nous voulons dire inviter le flux, parce que vous êtes ce flux. Se tenir à l’écart de ce flux dans votre perception est l’expérience de la résistance. Là d’où vous venez, l’expérience de la résistance n’était pas possible, alors vous avez inventé un moyen de la faire naître en vous. Allez-y, appréciez comment vous avez rendu possible l’expérience de penser que vous êtes sorti de vous-même pour pouvoir revenir à vous-même – notre unité – en appréciation.

C’est le retour appréciatif à la maison. C’est l’abandon des limitations. C’est la route vers la liberté, en faisant éclater les illusions que vous aviez l’habitude de vivre une expérience autre que la vôtre.

Vous êtes digne de ce flux en ce moment. Comme tous les autres. Vous êtes tous dignes de la facilité et de la connaissance, du souvenir. En ce moment même. N’est-ce pas incroyable ? Nous vous invitons à apporter cette connaissance dans chaque moment présent, dans chaque perception.

Vous n’avez pas besoin d’arranger quoi que ce soit dans l’illusion pour être digne de la facilité. Vous n’avez pas besoin de gagner quoi que ce soit dans l’histoire d’une vie pour être digne de l’amour que vous avez en ce moment, parce que l’autre gars est aussi de l’amour en ce moment. Il y a la vérité, et puis il y a l’illusion que vous avez superposée. Prenez conscience du sentiment de traiter l’illusion comme si elle était la vérité. Prenez conscience du sentiment de revenir à la conscience de la présence permanente de l’amour.

La chose la plus désintéressée que vous puissiez faire est de vous laisser aider par nous. Nous sommes toujours autour de vous et nous ne vous quitterons jamais, alors autant profiter de notre présence. Pour être clair, nous parlons de tout le monde. Chaque être sur Terre dispose d’une équipe d’assistants non physiques qui l’assistent de toutes les manières possibles, à tout moment. Osons-nous dire… que nous sommes légion ? Devons-nous redéfinir cela et répondre aux craintes liées à ce concept ? Y a-t-il encore quelque chose à craindre ? Alors embrassons-le dans l’amour.

Non, nous ne disons pas que nous sommes les formes diaboliques et illusoires de l’ego. Nous disons que toute la différenciation, en fin de compte, à la toute fin du temps, n’est qu’une chose. Ce n’est que de l’amour.

Nous, votre équipe non physique, semblons être nombreux, et d’après votre expérience, nous sommes si nombreux, mais nous ne sommes aussi qu’un, et nous travaillons en harmonie. Prenez donc la forme la plus maléfique que vous puissiez imaginer, la forme la plus maléfique que l’ego ait jamais prise, et cela a toujours été entouré de l’amour que vous êtes. Prenez la forme la plus diabolique de l’histoire de la méchanceté, et celle-ci a toujours été entourée de personnes aimantes qui étaient là pour vous aider chaque fois que cela était possible. La pitié a toujours été disponible pour lui et l’est encore aujourd’hui – à chaque instant de pardon total. La même miséricorde est à votre disposition et à celle de tous les autres à chaque instant de votre journée.

 

Nous avons déjà affirmé que nous étions les meilleurs traqueurs de tous les temps, et nous le ferons encore. Nous ne partirons pas. Vous pouvez nous exclure, mais cela ne signifie pas que nous ne sommes pas là.

Nous prenons ce dont vous n’avez pas besoin et vous le libérez. Nous sommes vos éboueurs universels. Alors vous êtes capables d’aider les autres. Parce que vous avez libéré la limitation, vous êtes ouverts au flux et à l’inspiration qu’il vous apporte. Vous souhaitez recevoir des cadeaux tout au long de la journée ? Bien, parce que c’est tout ce que vous recevez. Ouvrez les yeux et regardez au-delà de l’illusion aujourd’hui. Nous serons là, et non, nous ne respirons pas dans votre cou. C’est vous qui faites cela, le seul être de lumière incroyable qui se convainc qu’il est parfois séparé. C’est un exploit incroyable.

Nous serons là pour vous aider dans vos perceptions aujourd’hui, et nous nous réjouissons de notre travail commun. C’est vraiment une période de possibilités naissantes !

Les Anges, canalisé par Julie Boerst

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0