Vous ne pouvez ressentir du stress que lorsque vous êtes pris dans ce que vous n’êtes pas, dans ce que les autres ne sont pas. Notez l’habitude d’identifier un endroit spécifique pour le stress : « Je me sens stressé à cause de quelqu’un ou quelque chose. Si quelqu’un ou quelque chose était différent, je ne me sentirais pas stressé. » Ce sont des pensées auxquelles vous croyez encore et encore et encore – et elles font partie du fantasme. Souvenez-vous seulement de ceci : Le stress vient du fait de regarder et de croire les deux.

Être capable de voir les deux dans un rêve qui couvre la réalité n’est possible que parce que vous avez déjà cru aux pensées sur les deux. Vous pensiez que le fantasme double devenait un être apparent. Chaque petit « vous » apparemment séparé fait la même chose. La personne croit en elle-même comme séparée et vulnérable à cause d’un schéma de pensée répétitif : « Je suis l’autre. Je suis séparé. Je suis seule. Je suis vulnérable. Je dois lutter. »

Lorsque vous laissez vos pensées jumelles s’apaiser, vous apportez avec vous une relaxation profonde partout où vous allez, une relaxation à la fois rafraîchissante et apaisante. Vous pouvez partager cette conscience de la Vérité sans un mot, juste par votre bonheur.

 

Il n’y a vraiment qu’un seul d’entre nous. Quand vous êtes pris dans le fantasme d’un couple, quelque part où aller, quelque chose pour lequel lutter, vous êtes pris dans l’irréalité. Remarquez le temps que vous passez volontairement dans l’irréalité. Vous croyez qu’il y a quelque chose – et une foule de choses – qu’il faut contrôler séparément. L’expérience d’une personne séparée qui contrôle les choses individuelles fait partie de la fantaisie, mais c’est difficile à voir quand on est immergé dans le personnage et dans la croyance du pouvoir exercé par le personnage séparé.

Au lieu de fantasmer sur le faux pouvoir, laissez le pouvoir de Tout Ce Qui Est prendre le dessus sur tout. En quoi est-ce différent ? Pourquoi vous ne le découvrez pas ? Vous êtes profondément soutenu à chaque instant, et ce qui vous soutient est la Vérité de ce que vous êtes. C’est vraiment sûr de se détendre en elle, pour lui permettre de vous porter.

Là où nous sommes vraiment, il n’y a que la paix. Tout manque de paix est un fantasme. Pensez à vous battre dans des eaux calmes et scintillantes. Il suffit de prendre un moment et d’arrêter la raclée. L’eau vous transportera sans effort de la part du personnage. Le personnage peut sembler accomplir des actes d’effort, mais il y règne la paix, sans tension. Aimeriez-vous savoir s’il est possible de vivre sans effort et sans jugement ? En effet, vous ne pouvez pas avoir l’un sans l’autre.

Chaque fois que vous ressentez du stress, vous recevez un indicateur que vous pensez que les deux sont plus réels que l’Unitude. Le stress est une reconnaissance que vous placez votre confiance dans le faux pouvoir au lieu du vrai pouvoir. Demandez qu’on vous donne l’occasion de perdre votre foi en la Vérité, de renforcer votre souvenir de la Vérité. C’est ce que votre vie est maintenant, une série d’opportunités, parfaitement placées pour vous aider à débusquer toute version de la contrevérité à laquelle vous vous accrochez encore.

Vous êtes vraiment en sécurité pour vous détendre dans la vie, peu importe à quoi elle ressemble, parce que l’Unitude vous portera. Quand vous arrêtez la lutte, l’Unité – ce que vous êtes réellement – prend le dessus. Nous vous remercions de voir ce qui est réel. Nous vous remercions de votre volonté de vous débarrasser de l’irréel. Vous êtes bénis et soutenus, toujours et de toutes les façons.

Les Anges, canalisé par Julie

Photo par manu schwendener sur Unsplash

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email