Aujourd’hui, le déplacement de la planète Terre hors de la fréquence de la peur en troisième dimension se poursuit. L’alignement des planètes, la procession de l’équinoxe ont atteint le stade où rien ne peut arrêter ce qui se passe sur la planète terre aujourd’hui.

Nous sommes à la fin d’une époque, la fin d’une ère. La planète terre, la planète prison, le programme de simulation d’entraînement de l’humanité pour apprendre à aimer davantage, sort de son lourd retranchement dans la basse fréquence de la peur.

Ce monde n’a pas été un endroit heureux. Il n’était pas destiné à l’être. Nous, les humains, les Âmes Divines enchâssées dans des temples de corps humains, nous sommes volontaires pour venir ici pour faire l’expérience de ce qui n’a pas été.

 

Il n’y a que de l’amour. L’amour, le pur amour Divin est ce que nous, ce que nos Âmes sont vraiment. Dieu est amour, le flux de l’énergie électro-magnétique Divine qui alimente tout ce qui est, le monde spirituel et matériel.

Dieu est comme un océan de conscience. Nous, les Âmes Divines, sommes comme une goutte d’eau dans cet océan de conscience de Dieu. Nous sommes des fragments de l’essence Divine, des particules de la conscience qui anime le monde.

Dans notre être humain, nous avons entrepris un voyage stimulant. Car la planète terre et la condition humaine ont été créées pour que la Divinité, pour nous, en tant que particules précieuses de la Divinité que nous sommes, fasse l’expérience du contraire de l’amour, c’est-à-dire de la peur.

Dans la réalité céleste du Royaume Angélique, il n’y a rien d’autre que l’amour. L’amour est tout ce qui est, l’amour imprègne tout ce qui est, l’amour est conscience, conscience sainte, connexion Divine. L’amour se connecte à l’amour, les fragments de Dieu se connectent aux fragments de Dieu, les humains se connectent aux humains en résonance sainte.

Pourtant, l’amour aussi a plus à expérimenter, plus à apprendre. C’est ainsi que le monde matériel, l’univers et la planète Terre ont été créés. Les corps humains ont été créés pour servir d’outil de communication aux âmes afin qu’elles puissent se connecter les unes aux autres dans cette vibration terrestre.

Dans le monde spirituel, nous, les âmes, faisons tous partie d’une grande et merveilleuse unité. Nous sommes télépathiques, nous sommes unis dans notre connaissance, notre être et notre amour. Nous sommes remplis de joie et de béatitude, de paix et de gratitude. Ce sont les qualités divines de Dieu, de la Conscience.

Pourtant, le Divin, tout ce qui est, Dieu souhaitait s’étendre, faire l’expérience de ce qui n’était pas. C’est ainsi que la planète Terre et le voyage humain ont vu le jour.

Ici sur terre, un rêve, un cauchemar, devait être vécu. La peur, ce contraire de l’amour qui n’existe pas vraiment, devait être vécue. Et ainsi, tout devait être à l’envers et à l’opposé de ce qui était vraiment vrai.

Ainsi, ce qui était de l’amour devait apparaître comme de la peur, et ce qui était de la peur devait apparaître comme de l’amour. Les attributs de l’amour, de la joie, de la béatitude, de la compassion, de la paix, de la gratitude, de la sagesse, du discernement, devaient être mis de côté, et les attributs de la peur devaient prendre leur place.

La peur, avec sa colère, sa haine, sa jalousie, son ressentiment, son blâme, sa honte, sa culpabilité et ses sentiments plus négatifs, devait être vécue au plus profond d’elle-même.

Comment peut-on savoir ce que c’est que d’être riche, à moins d’avoir connu la pauvreté ? Comment peut-on connaître la valeur de la santé, tant qu’on n’a pas connu la maladie ? Il en est ainsi avec l’amour et la peur.

C’est ainsi qu’est né le programme de simulation d’entraînement de la planète Terre permettant à l’humanité de faire l’expérience de la peur. Et les contrôleurs, le gouvernement de l’ombre, les illuminati, sont venus sur la planète Terre pour jouer le rôle des ténèbres, du diable, de Satan.

Ils devaient être les maîtres de la peur. Ils ont été créés sans cœur, car ils devaient manipuler et manœuvrer l’humanité, la contrôler, la torturer psychologiquement et physiquement pour la mettre dans la peur.

Étrange à dire après toutes les expériences de peur et de défi et les émotions négatives que nous avons vécues au cours de notre voyage humain, étrange à dire, mais rien de mal ne s’est jamais produit ici sur la planète Terre.

Notre voyage humain de la peur à l’amour est ce que nous sommes venus expérimenter sur terre, avec la joie dans le cœur. Ici, nous avons vécu dans la perplexité et la confusion.

Nos contrôleurs nous ont appris à penser les pensées qu’ils nous ont endoctrinées par la répétition et la suggestion hypnotique. Dans notre parcours humain, nous avons assumé la moralité culturelle de ceux qui nous ont donné naissance par leurs mots et leurs phrases souvent répétés.

 

On nous a appris à penser du mal de nous-mêmes, on nous a appris à penser que nous étions pécheurs et inadéquats à tous égards. Nous avons été rabaissés par les expressions sarcastiques, les commentaires jaloux, les coups blessants et les piqûres de nos gardiens.

On nous a appris à avoir peur tout autour de nous. Rester en sécurité, conduire prudemment, ne pas sortir dans le noir, porter une arme, faire la guerre, combattre l’avortement, combattre les abus. Les dictons subtils et moins subtils qui constituaient, composaient notre réalité.

Oh oui, nous avons vécu la peur. Nous avons, de manière exemplaire, vécu notre parcours humain plein de défis et de dangers. Car les contrôleurs n’avaient vraiment pas de cœur.

Ils ont déversé du poison sur nous de toutes les manières possibles. Tous nos systèmes, qu’ils soient gouvernementaux, religieux, bancaires, médicaux ou éducatifs, ont été conçus pour nous confondre, nous empoisonner et nous maintenir dans l’esclavage et l’ignorance.

Nous avons été comme des agneaux conduits à l’abattoir, comme des troupeaux de bétail, par le caprice de nos contrôleurs, par le caprice de ceux qui jouent le rôle de Satan.

Et pour cela, la planète terre a été transformée en une planète prison. Elle, et ses habitants humains, devaient exister dans une basse vibration, où l’amour, sous sa véritable forme d’agapè, ne pouvait être accessible.

C’est donc la fréquence de la peur en troisième dimension que nous, les humains, avons éprouvée au cours de ce voyage terrestre. L’amour, auquel on ne pouvait accéder car l’endoctrinement négatif a créé l’ego de l’humanité.

L’ego, qui est notre sens de l’estime de soi, notre sens de la vanité, de l’importance de soi. L’ego, qui est les pensées et les idées de ceux qui nous ont mis au monde et nous ont ensuite éduqués dans leur vision du monde remplie de peur.

Et c’est sous la direction du filtre de l’ego que nous naviguons dans notre voyage humain. Comme c’est déroutant, confus et impossible. Nous vivons notre vie humaine selon les directives mystifiantes de nos parents et de nos gardiens, sous les règles et les règlements déroutants de nos sombres contrôleurs, sous la direction du diable de satan.

Pas étonnant que la condition humaine soit si difficile. Mais elle est aussi merveilleuse. Car c’est par cet entraînement, en vivant cet enfer sur terre, que nous avons grandi dans un plus grand amour.

Nous avons réalisé ce que nous nous étions fixé comme objectif. Sous forme humaine, nous avons rejeté notre ego, examiné nos pensées et nos idées, tout remis en question et nous avons percé l’amour que nous sommes vraiment.

Nous nous sommes connectés à notre âme et avons ainsi laissé notre entraînement humain derrière nous. Nous sommes maintenant, la compassion, la sagesse, le discernement, la paix, la joie, la béatitude, la gratitude et nous ressentons une véritable agapè, l’amour spirituel qui coule à travers nous.

Oui, tout va bien sur la planète Terre aujourd’hui. Rien ne peut arrêter ce qui se passe maintenant. L’humanité revient à l’amour après avoir accompli sa mission de façon impeccable.

La grande révélation de la perception trompeuse du voyage de la planète terre est à portée de main. La planète Terre a été conçue comme un lieu où la peur peut être vécue dans les profondeurs de la dégradation et de la douleur.

 

Et il en a été ainsi, et c’est ainsi que nous, grandes Âmes, obtenons notre diplôme, nous retournons à l’amour. La planète Terre sort inévitablement et inexorablement de la basse fréquence de la troisième dimension pour revenir dans la cinquième dimension qui supporte la fréquence de l’amour.

Comme c’est grand, comme c’est merveilleux. L’émerveillement et la joie remplissent nos cœurs, car nous savons que tout va bien. Nous sommes des Ames Divines, des Esprits qui continuent pour toujours et à jamais. Nous sommes éternels et nous sommes d’autant plus grands et compréhensifs pour notre expérience humaine terrestre.

Aita canalisant son Soi Supérieur. Nous sommes vraiment des êtres bénis.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don