Nous venons vous escorter jusqu’à l’entrée des nombreux miroirs de soi, du passé et de l’avenir. Vous êtes tous assis à la croisée des chemins de votre vie. Cela signifie qu’au fur et à mesure que le temps change au cours de la période à venir, il est important de voir votre vie d’un nouveau point de vue.

Pendant trop longtemps, vous avez enduré ce que vous étiez supposé endurer, vous avez fait ce que vous étiez supposé faire. Vous en êtes arrivés à un point où vous devez soit rester sur la croix du passé, soit vous libérer. Il est temps de relâcher vos « supposés » et vos « devrait avoir » et d’entrer dans les autoroutes et les chemins de campagne de votre avenir.

Chacun d’entre vous plante beaucoup de graines de pensée chaque jour. Les pensées dont vous êtes certain qu’elles ne s’épanouiront pas. Des pensées que vous aimeriez voir s’épanouir, et des pensées sur lesquelles vous vous asseyez pour ne pas vous épanouir. Il est temps, en tant qu’agriculteur de votre vie, d’assumer la responsabilité des semences que vous plantez.

Ce n’est pas le moment de prendre ses désirs pour des réalités. Penser aux vœux, c’est comme jeter des graines sur une colline pendant une averse de pluie. Espérant et souhaitant que les graines prennent racine sur cette colline, mais sachant qu’elles couleront au fur et à mesure que l’eau coule. Beaucoup d’entre vous jettent des graines dans votre vie en plantant dans les collines et les vallées de confusion.

 

D’ici le 11 novembre, il est important que vous prêtiez attention à ce que vous plantez à travers chaque pensée et intention. Beaucoup d’entre vous se contentent. C’est comme s’asseoir dans une vieille chaise confortable faite d’autocollants et d’orties, on peut s’habituer à tout. La vie a été si dure que vous commencez à vous sentir à l’aise avec toutes ces épines.

Le changement est de plein front sur la planète terre en ce moment. Il exige, pousse et encourage tout le monde à sortir de sa zone de confort. Vous comprendrez pourquoi tant de circonstances et de personnes vous ont poussé à faire des choix que vous n’étiez pas à l’aise de faire. Ces choix de vie et d’âme faisaient partie du grand dessein.

Les peuples dans votre vie, sont vos maîtres. Reconnaissez-les comme tels. Beaucoup d’entre vous sont dans des relations que votre âme exige de lâcher prise, mais votre humanité n’est pas encore à l’aise de le faire. Vous vous accrochez donc à un cheval sauvage qui ne veut pas lâcher prise parce que cela ferait plus mal, mais qui reste pour le tour de votre vie. C’est soit un temps d’accélération vers l’amour supérieur, soit un temps de lâcher prise de ce qui est. Vous trouvez beaucoup d’agacement en vous, dans votre vie, dans vos affaires. Tout sur Terre augmente la puissance en vibration. Il n’y a aucune chance que quoi que ce soit puisse rester immobile dans cette fréquence.

Ces énergies puissantes viennent vous montrer que tout ce que vous avez rêvé, tout ce que vous avez gardé dans votre cœur et tout ce que vous avez désiré a été là tout le temps, sous la surface d’un monde nuageux rempli d’illusions. Ces mots étaient nécessaires pour vous aider à comprendre qu’il est temps de continuer à tenir bon. Beaucoup d’entre vous sont sur le point d’abandonner. Nous vous demandons de tenir bon, ce qui est cher à votre cœur et cher à votre vie, tenez bon encore un peu. Ne jetez pas votre vie sur le bord de la route comme un gobelet en papier. Accrochez-vous à ce que vous rêvez et à ce que vous savez être la vérité dans votre cœur.

Les gens deviennent plus eux-mêmes qu’ils ne l’ont jamais été. Les gens sont forts dans leur personnalité et forts dans leurs systèmes de croyances et ne se laissent pas influencer, comme ils l’ont fait dans le passé, Celui qui est vraiment fort dans leur esprit ne sera pas influencé ou sous le contrôle, ni dérangé par les opinions des autres. On vous donne ce temps comme pour un repos au moment où le temps des éclipses arrive. Accordez-vous du temps pour vous-même dans les mois à venir. Faites le pour vous ! N’attendez pas qu’un autre soit d’accord avec vous. N’attendez pas le jour de congé d’un autre. N’attendez pas qu’un autre ait le droit d’entrer en vous. Vous vous ouvrez de nouvelles portes à vous-même. Vous n’attendez plus que les autres l’ouvrent pour vous. Vous voyez la porte. Vous voyez la poignée. Et vous êtes assez courageux pour passer à travers. Ne soyez pas comme un grand chêne en restant planté là où vous êtes et en vous attendant à ce que le reste du monde marche à vos côtés. Très peu de choses dans le monde passent près du chêne. Le chêne doit donc apprendre à marcher et à avancer, à se fondre et à se mêler aux autres arbres et aux autres énergies.

Les portes de la prospérité du temps qui ont été fermées pendant très longtemps, commencent à se réveiller et à rouvrir. Vous avez été formé par la vie à attendre moins, à prendre moins, à être moins. Maintenant, il est temps de s’entraîner à la richesse et à l’abondance. Pour chacun d’entre vous, il y a un panneau secret dans votre âme. C’est une énergie qui n’a pas été activée. C’est une partie de vous que vous ne connaissez même pas. Ce panneau secret s’ouvrira à l’intérieur de vous, pour que vous puissiez voir quelque chose sur vous-même que vous n’avez jamais connu. Ce sera d’une joyeuse connaissance. Les humains retiennent le contrat sur la peur. La plupart des gens ont très peur de beaucoup de choses, des araignées aux requins, des alligators aux autres. Ces mots n’ont été apprêtés que pour vos oreilles.

Nous sommes les Pléiadiens et nous partons.

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email