Les choses sont secouées dans votre vie afin qu’elles puissent redescendre sous le contrôle de l’Esprit. Ainsi, que vous regardiez ce que vous appelez votre vie ou ce que vous appelez la vie des autres, rappelez-vous ceci. Lorsqu’il semble que les choses soient devenues désordonnées ou malheureuses d’une manière ou d’une autre, l’être qui expérimente le désordre a toujours la possibilité de remettre le contrôle à l’Esprit. C’est pourquoi vous n’avez pas besoin d’être angoissé par ce qui semble être un désordre. Vous pouvez être ouvert. Vous pouvez faire preuve de compassion. Vous pouvez être utile. Mais vous n’avez pas besoin d’être boulversé.

Lorsque vous êtes en détresse en regardant ce qui semble être du désordre ou du malheur « là-bas », quelque chose d’important est en train d’être découvert pour vous. Vous craignez une punition de la part de Dieu. Il semble que quelqu’un « là-bas » soit puni d’une manière ou d’une autre, et que la raison pour laquelle vous avez semblé prendre forme était de vous cacher de ce que vous croyiez sûrement être une punition qui s’abattait sur vous. Au moment où vous remarquez que vous vous sentez angoissé par ce qui ressemble à un désordre « là-bas », cette croyance en la punition est mise à jour. C’est le moment idéal pour donner votre croyance à l’Esprit dans la confiance et la foi.

 

Lorsqu’il vous semble que le désordre et le malheur sont « juste là » dans votre expérience, rappelez-vous qu’il n’y a que des opportunités. Beaucoup de vos vieux concepts erronés sont en l’air, retournés comme des crêpes. En cet instant où elles sont suspendues, où elles ne sont plus enfermées dans le système de logique de l’ego, vous pouvez les laisser aller. Vous pouvez permettre aux croyances logiques que l’ego vous a envoyées avec le jugement d’être remplacées par l’extension divinement logique de l’amour. Cela peut sembler prendre la forme d’une croyance ou d’une pensée. Cela peut sembler n’être qu’un flux. La partie importante est de permettre à l’ancien de partir et de permettre à ce qui a toujours été là, mais qui semble être nouveau, de prendre le dessus.

Lorsque les circonstances de votre vie semblent être en désarroi, c’est alors que la vie peut être expérimentée comme la vie qu’elle est, et non comme une structure de circonstances limitantes. C’est lorsque les aspects de ce que vous appelez votre vie ont été jetés en l’air que vous pouvez arrêter de vous appuyer sur le jugement de l’ego pour définir ces choses.

Chaque expérience dont vous vous souvenez et que vous avez qualifiée de mauvaise était une opportunité de donner le contrôle à l’Esprit et de laisser le jugement disparaître. Vu sous cette lumière, il n’y a pas de méchants. Il n’y a que des acteurs d’un drame qui vous donne une opportunité sans fin de tourner la trajectoire du drame vers l’innocuité. C’est tout.

Examinons l’insatisfaction. L’insatisfaction est toujours liée aux tentatives de contrôle, aux souhaits de contrôle. Lorsque les circonstances de la vie sont lancées en l’air, vous pouvez ressentir une grande insatisfaction du fait que des aspects de ce que vous appelez votre vie ont osé sortir du rang. L’insatisfaction est toujours une invitation à permettre à l’Esprit de contrôler toute perception. Vous ne pouvez pas ressentir d’insatisfaction lorsque l’Esprit est en charge de la perception. Vous devez ressentir de l’insatisfaction lorsque l’ego est en charge de la perception.

Par exemple, l’insatisfaction liée au poids est toujours une invitation à permettre à l’Esprit de contrôler toute perception du poids. Si vous laissez l’ego contrôler la perception du poids, vous pouvez ressentir de la satisfaction parce que vous avez atteint un poids que l’ego a qualifié d’acceptable. Mais la satisfaction doit toujours s’accompagner d’une insatisfaction. Il peut vous être très difficile de regarder à travers l’illusion du poids d’un autre corps à cause des jugements que vous avez construits sur le poids, jugements qui, selon vous, vous permettent de conserver une apparence acceptable et un niveau de santé acceptable. Si vous prenez du poids, l’insatisfaction est inévitable.

Qu’est-ce qui précède toute satisfaction ou insatisfaction ? Vous pouvez mettre toute perception entre les mains de ce qui précède tous les opposés :
Montre-moi ça comme l’Amour voudrait que je le voie.

Il semble y avoir ces autres personnes dans le monde. Ces autres personnes semblent être essentielles à votre bonheur. Ils semblent aussi tout à fait capables de perturber votre paix.

Lorsque tout est renversé en l’air, c’est l’occasion de réaliser que vous n’avez aucune idée de ce qui se passe avec l’autre personne. Toutes les déclarations de l’ego sur ce qui se passe avec l’autre ne sont que des jugements de l’ego, et l’ego ment toujours. L’inspiration ne tient compte d’aucun des apports de l’ego. Afin de permettre à l’inspiration de tout diriger, vous devez reconnaître l’apport de l’ego comme le néant qu’il est et demander à la place : « Qu’est-ce que tu voudrais que je fasse ? Qu’est-ce que tu voudrais que je dise ? »

Prenez l’habitude de demander, et la réponse de l’inspiration vous paraîtra évidente, quelles que soient les circonstances. Faire l’expérience d’une vie apparemment en désordre est pour ce but. Bien vue, elle vous aide à vous concentrer sur ce qui est vraiment utile, sur ce que la voix de l’inspiration vous dirait, sur la façon dont l’inspiration vous ferait avancer.

Nous sommes l’inspiration. Vous êtes une source d’inspiration. Toutes les personnes que vous semblez rencontrer ou auxquelles vous pensez sont une source d’inspiration. Nous pouvons vous montrer comment il en est ainsi.

Les Anges, canalisé par Julie Boerst

Traduit et partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email