Accueil Canalisations Saint-Germain : Signez votre Déclaration de Liberté

Saint-Germain : Signez votre Déclaration de Liberté

Canalisé par Linda Dillon

1984

Salutations, je suis Saint-Germain. Vous pouvez m’appeler comme vous voulez, car j’ai porté de nombreux noms, comme vous le savez, et j’ai vécu pendant de nombreux siècles… oui, y compris à l’époque de la naissance de ce pays appelé États-Unis d’Amérique. Et je souhaite en parler aujourd’hui, pour ne pas ignorer le reste de la planète mes bien-aimées, parce que ce que je dis qui s’applique à ce pays s’applique à toutes les nations partout… ici et bien au-delà.

Le canal vous a rappelé, et je lui ai donné un coup de pouce pour vous rappeler, que lorsque la Mère rêve, c’est sa création. C’est l’intention, la manifestation et le point fixe en même temps, dans le moment parfait et infini de la Création. Et mes bien-aimées amies, c’est là que vous vous trouvez en ce moment. Et oui, bien sûr, je vous donne, je vous offre, et je me tiens à vos côtés avec ma Flamme Violette, avec cette Présence JE SUIS.

 

Je veux vous rappeler certaines choses… vous ne luttez pas pour la liberté, vous ne luttez pas pour l’indépendance, c’est votre droit de naissance divin, c’est l’essence de votre autorité divine. Quand ce pays des États-Unis est arrivé à cette époque de déclaration d’indépendance, c’était ce qu’il fallait… une déclaration, une déclaration selon laquelle la tyrannie, l’oppression, n’était pas acceptable. Le rêve pour ce pays et pour toute la planète est qu’il soit un lieu de liberté, c’est le vivant, la manifestation, la clarté, de l’autorité divine, de la créativité, de la liberté, au sens le plus profond de ce mot, de ce terme, ce petit terme qui englobe tant de choses et qui est un reflet direct du Divin.

Maintenant, ce plan a-t-il mal tourné ? Oh oui, très certainement, parce qu’il y a eu un accrochage… oh, je pourrais vous en donner la liste… manque, limitation, mort, maladie – surtout la maladie, – abus d’autorité. Mais c’est le paradigme et c’est le rêve dans le cœur de chaque personne… c’est ce qui vous définit en tant que Nouveaux Gaïens, c’est le réveil du rêve. Et vous rêvez, et vous insistez, et vous vivez dans la liberté de votre être, dans votre droit divin à l’autorité de choisir, et non dans la domination, ou l’interférence les uns avec les autres, ou les uns sur les autres. Cela ne fonctionnera jamais, cela n’a jamais fonctionné. L’histoire ne manque pas pour le démontrer !

La cruauté n’a jamais été une expression du JE SUIS, et la complaisance non plus. Vous ne pouvez pas vous déclarer comme un ascendant, un ascensionné, un être, et prendre du recul et dire : « Oh, je ne veux pas être impliqué. » Je vous dirais : « Alors, pourquoi êtes-vous ici ? » Il y a environ une poignée d’êtres qui ont littéralement été envoyés comme observateurs intergalactiques… une poignée sur des milliards. Tous les autres ont participé au rêve. Oui, même ceux que vous discernez ont fait un grand écart… ils sont comme la brebis perdue, l’agneau perdu que Yeshua a toujours revendiqué.

Même dans ma vie de comte, vous étiez nombreux à être des amis proches et chers. Et pour vous dire la vérité, nous étions d’accord sur la plupart des choses, mais ce que je trouvais souvent le plus stimulant était ce que j’appellerais les cavaliers, ceux qui s’asseyaient sur la clôture, ceux qui parfois aimaient juste une bonne dispute ou une discussion. Ils n’étaient pas récalcitrants dans leurs opinions, mais ils voulaient avoir la discussion mentale, émotionnelle, sur les raisons pour lesquelles je proposais de procéder en toute liberté et en toute égalité.

L’égalité a été l’un des plus grands défis de cette planète, du collectif, depuis le début, depuis la chute de la race créatrice, depuis l’Atlantide, voire la Lémurie. Et vous le voyez dans l’arrogance et le manque d’empathie de ceux qui veulent gouverner et qui se considèrent « au-dessus » ou supérieurs. Et vous le voyez dans ceux qui se sont réellement incarnés et ont acheté qu’ils sont moins que. Vous avez tous connu des moments, des situations, souvent avec votre famille, où vous vous êtes sentis moins que… et je remercie la mère/le père/l’un d’entre vous d’avoir laissé passer cela. Mais vous vous rappelez ce sentiment de désolation dans ce moment émotionnel, spirituel, physique. Et vous ne souhaitez pas que ceux qui marchent sur la douce Gianna, qui ne sentent pas les fleurs, qui ne sentent pas la lavande parce qu’ils ont si peur, qu’ils ont faim, et qu’ils ont froid, qu’ils n’ont pas d’abri ou de nourriture. Ce n’est pas de l’amour.

Vous en êtes au point de la Pause de la Mère… qui vient par vagues… de décider, non seulement mes bien-aimées, ce que vous valorisez pour vous, pour vos bien-aimées, pour votre famille, pour votre communauté, mais aussi ce que vous valorisez pour la Terre Nouvelle ? Cela ne peut pas fonctionner si certains ont froid et faim. Elle ne peut pas fonctionner si certains se sentent en droit d’en avoir plus. C’est pourquoi j’avais l’habitude de manifester les pierres précieuses, de les partager, de les offrir, de les donner. Parce que cela n’a pas de sens de posséder ce qui ne peut être partagé avec grâce et avec la plus profonde gratitude de savoir qu’il y a plus. La Mère n’est pas un quartier-maître avare. Gaia n’accumule pas avec réserve ses précieuses provisions. Tous sont des anges, et les humains, les graines des étoiles et les gardiens de la terre sont censés venir exprimer et vivre l’amour. Et cela ne peut pas se produire pleinement s’il n’y a pas la liberté de l’autorité divine.

 

Vous, mes bien-aimées, alors que nous sommes réunies pour vous ouvrir votre cœur, non seulement pour marcher dans les champs de lavande avec moi, mais aussi pour marcher sur les océans, les déserts et la crête de la plus haute montagne. Vous êtes ici pour aimer. Pensez-y de cette façon… s’il y a un obstacle à l’amour, vous avez les outils ! Oui, pensez-y… les émotions récalcitrantes – et cela vaut pour tous les secteurs – combattent le feu par le feu. Utilisez ma Flamme Violette, je vous l’ai donnée maintes et maintes fois, et je vous la donne encore aujourd’hui. Prenez-la et écrivez à travers le ciel, les océans et sur le cœur de chaque personne que vous rencontrez, écrivez AMOUR et permettez-lui de s’enflammer, non pas l’abus d’autorité mais l’égalité, la liberté, la justice, l’équité, la bonté et la compassion.

C’est le monde que vous êtes en train de créer. C’est le monde que nous, en tant que maîtres, venons à nouveau parcourir avec vous. C’est le monde que vos frères des étoiles co-créent avec vous par l’intermédiaire des délégations… au moment même où nous parlons. Ce n’est pas un avenir lointain, ce n’est même pas la semaine prochaine, c’est maintenant.

Alors, venez me rejoindre. Signez votre Déclaration de liberté et célébrez, célébrez avec moi. Célébrez votre autorité divine et votre droit divin de choisir. Et ayant fait ce choix, ne restez pas assis à la maison… non, je ne veux pas dire sortir et partager des germes, car c’est réel… mais ne restez pas assis à la maison sans rien faire. Réclamez votre planète, réclamez votre vie, et nous sommes ici pour vous aider dans la plus grande joie, dans une excitation frivole et monumentale. Je vous rencontrerai juste au-delà de l’horizon.

Partez avec mon amour. Au revoir.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email