…la pureté n’est pas seulement douce, la pureté est forte, la pureté est vigoureuse, la pureté est puissante, la pureté est votre déclaration que vous êtes UN…..

Salutations, JE SUIS Teresa, JE SUIS Theresa, JE SUIS Teres, et je suis un avec vous. Et je vous souhaite la bienvenue, chers amis, frères et sœurs de lumière, frères et sœurs d’amour. Je vous souhaite la bienvenue à cette époque, non seulement à cette époque de l’automne, mais aussi à cette époque de devenir, cette fois-ci, oui, comme l’a dit ce canal, cette époque de percée.

Tant de gens pensent à moi et ils pensent aux fleurs du printemps et aux fleurs de l’été, aux roses riches, luxuriantes et abondantes, aux jonquilles, aux arbres qui fleurissent et aux arbustes qui sentent bon. J’aime les fleurs d’automne, la maturité, la profondeur des couleurs, les rouillets et les soucis, les prunes et les violets, les magentas et les rouges. Celles-ci détiennent la richesse de ce qui a été appris dans les saisons précédentes, dans les aventures précédentes, dans les chapitres précédents, dans les vies antérieures. Et vous, mes amis bien-aimés, vous êtes dans cette richesse… cette richesse de la moisson, cette richesse qui vient quand on a voyagé, compris, ancré et incorporé la sagesse, oui, de Gaïa, de votre vie d’existence, la sagesse des anciens et de l’invisible.

 

Je suis souvent venu à vous et je vous ai parlé de la pureté et de la désirabilité de la pureté et de la grâce. Je viens aujourd’hui dans la sagesse ancienne, dans la connaissance, dans l’autorité divine du choix et du libre arbitre pour vous rappeler, non seulement votre richesse mais votre pureté, votre pureté fondamentale, essentielle, ancrée, toujours présente. Cela fait partie intégrante de votre ADN, de votre âme, de votre conception de l’âme, et cela fait partie de cette vie, cela fait partie de votre cœur, cela fait partie de qui vous êtes.

Ma difficulté, quand j’ai marché et parcouru cette planète de beauté, était si souvent que je cherchais, priais, espérais, aspirais à la pureté… et elle était déjà présente. Je n’ai pas pleinement compris que je suis née du Coeur de l’Un, pure… une essence de beauté. Alors j’ai fait des efforts et j’ai fait des efforts et j’ai prié. Maintenant je ne suggère pas que vous devriez arrêter de prier parce que c’est puissant… c’est votre outil le plus puissant pour parler et écouter votre cœur. Mais ne vous faites pas d’illusions… votre essence est, a toujours été, elle a toujours été, elle comprend, la pureté. Reconnaissez-la. Embrassez-la. Croyez-la. Comptez sur elle. Développez-la. Partagez-la. Ce n’est pas de la vantardise. Quand vous exprimez votre pureté en pensée, en parole, en action, en acte, ce que vous faites, ce que vous dites au collectif de l’humanité et à la personne qui est juste à côté de vous, ou à travers la planète, vous dites :  » Je suis pur. Je vois la pureté en toi et je sais que tu es pure. »

Débarrassons-nous donc de cette illusion du moins que. Débarrassons-nous des choix de la barbarie ou des méfaits, en particulier de votre propre douceur et de celle des autres parce que la pureté n’est pas seulement douce, la pureté est forte, la pureté est vivifiante, la pureté est la puissance, la pureté est votre affirmation que vous êtes Un, dans la forme sur une planète, dans le service envers la mère, dans le service envers votre Père, au service de votre famille, de votre peuple et au service, et de la vérité, l’admiration, l’amour, la soumission à la puissance de ceux qui sont vous.

Si vous n’aviez pas la pureté, si vous n’incarnez pas la foi, si vous ne saviez pas qu’en fait, Dieu/Source est tout ce dont vous avez besoin, alors je n’aurais pas cette conversation avec vous. Et je suis ravi d’avoir cette conversation avec vous et de vous rappeler… ne suivez pas mon exemple. Et aujourd’hui, demain, et le reste de votre vie, embrassez votre essence de pureté, embrassez vos dons de la Mère, de clarté, de pureté et de grâce. Cela fait partie de votre épée et de votre bouclier, car lorsque vous êtes dans la pureté, lorsque vous êtes dans la clarté, alors ce qui n’est pas disparaît.

Vous êtes à un moment incroyable de percée, mes chéris. Nous vous saluons, nous vous bénissons, nous vous fortifions et nous vous accompagnons. Allez avec mon amour. Au revoir.

Traduit et partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email