Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS SANANDA !

Une fois de plus, je suis extrêmement reconnaissant d’être ici pour communiquer directement avec vous. Je vais continuer mes enseignements sur l’égalité. J’ai déjà parlé de la faim de différentes manières, (voir les messages sur la faim ICI et ICI) j’espère que chacun d’entre vous a reçu le message et l’a compris, et que vous prendrez des décisions importantes à partir de maintenant.

L’égalité, comme le dit le mot lui-même, fait référence à l’absence de différence. Pour Dieu Père/Mère, chaque être dans cet univers est son enfant et il l’aime inconditionnellement. Selon l’échelle de développement et d’évolution, chaque être dans cet univers, peut être en phase de physicalité, ou marcher ou être dans des dimensions supérieures, où il n’est que de l’énergie.

 

Par la sagesse de Dieu Père/Mère, chaque âme de l’univers passe obligatoirement par toutes les étapes de l’évolution. Aucune âme ne naît lumière ; pour mieux dire, aucune âme ne devient directement lumière, c’est-à-dire qu’elle fait partie d’une dimension extrêmement élevée. Non, chaque âme qui est créée doit passer par toutes les étapes, c’est la sagesse de Dieu Père/Mère. Et exactement pour que chaque âme dans son ensemble ne se fasse pas de mal, Dieu Père/Mère a permis la division de cette âme en fractales, afin que chacune soit exposée à différents défis et qu’il y ait une évolution progressive de cette âme dans son ensemble.

Je peux donc dire que chacun d’entre vous qui est ici à m’écouter maintenant est une fractale de votre grande âme ; une âme qui peut être hautement évoluée ou non. Qu’est-ce que j’entends par « très évoluée » ? Avoir des fractales dans des dimensions supérieures, dans des dimensions où vos âmes ou vos fractales, n’existent qu’en tant que Lumière, consciences éclairées, non mais dans la physicalité. La justice de Dieu Père/Mère est donc de faire passer chaque âme de l’univers par des enseignements qui la font évoluer. Il n’y a donc pas de discrimination, il n’y a pas de privilèges. Peu importe à quoi cette âme est destinée, elle passera par toutes les étapes.

Les âmes résidant sur cette planète font partie d’un grand projet de Dieu Père/Mère. Ce n’est pas seulement ici, que la troisième dimension existe, il y a beaucoup d’autres planètes qui sont aussi dans cette dimension et qui vivent ensemble de la même manière que vous. Seulement avec quelques différences qui ne sont pas l’objet de ce sujet ici. Je vous dis tout cela pour vous montrer que, en tant qu’âmes, vous êtes tous égaux devant Dieu le Père/Mère. Peu importe si vous êtes une âme évoluée, si vous êtes une âme évolutive, cela n’a pas d’importance.

Pour lui, vous êtes tous des enfants, des produits de la création qu’il a créée.

Cette planète a été sélectionnée, disons-le ainsi, pour un grand projet : un projet de mélange des races. Certaines orbes n’ont qu’une seule race, et toutes sont très similaires car elles sont issues de la même génétique, de la même base créative qui les a formées. La grande différence avec la planète Terre est que l’homme de cette planète, a été formé sur la base de nombreuses races. Les êtres qui sont venus ici, qui ont peuplé cette planète, ont donné leurs gènes pour que la planète puisse être peuplée dans la plus grande complexité de différenciation possible dans l’univers. Et voilà. Aujourd’hui, si vous vous arrêtez et regardez, comment répondriez-vous à cette question : à quoi ressemble la race humaine ?

Oui, vous allez tous répondre que vous avez une tête, un torse, des bras et des pieds, c’est exact. Mais est-ce la même race partout sur la planète ? Je pense que personne ne répondra oui, car vous êtes le produit du métissage de nombreuses races arrivées ici. Dans quel but ? Exactement, le but de l’apprentissage de la non-discrimination, de l’acceptation des différences. Je ne m’attarderai pas sur l’histoire de la planète, mais ces mêmes différences ont formé ce que vous vivez aujourd’hui.

Dans le passé, vous avez choisi des personnes très semblables, mais différentes du reste de la planète et vous les avez qualifiées d’inférieures, car elles ne ressemblaient pas au reste de la planète. Et puis nous parlerons des Noirs, nous parlerons des Indiens ; des sociétés différentes dans leur façon de vivre, de penser et surtout, différentes dans leur forme extérieure. Il y a donc longtemps, vous avez estampillé ces personnes, elles ne sont pas les bienvenues dans la société, parce qu’elles sont différentes. Et avec cela, l’homme a trouvé le droit de les asservir, voire de les exterminer, comme cela s’est produit dans de nombreuses régions de la planète. Je vous demande donc : que vivez-vous aujourd’hui ?

Beaucoup pensent que ces mêmes minorités, qui brisent les règles de la société, semblent aujourd’hui avoir grandi, pris la parole, n’acceptent plus d’être infériorisées ? Oui, je dirais que oui. Parce que c’est le grand moment pour vous d’affronter ce que vous avez toujours provoqué : la séparation, la discrimination. Donc, aujourd’hui, ces soi-disant minorités, qui jusqu’à très récemment, je dirais, continuent à être discriminées, aujourd’hui il faut les regarder en face, comme vous dites, d’égal à égal. Même si certains ne l’acceptent pas, ils pensent toujours être une race supérieure. Supérieur à qui ?

 

Je reviens au début de l’histoire : tous sont enfants de Dieu. Peu importe la racine de la race, peu importe quel peuple des étoiles a peuplé cette planète, peu importe. Vous êtes tous des enfants de Dieu Père/Mère. Et c’est précisément parce que vous vivez une telle diversité de modèles qu’il y a là une grande leçon et une leçon très importante. Beaucoup pensent encore qu’ils sont souverains dans l’univers et leurs religions prêchent cela, qu’il n’y a personne d’autre dans l’univers, seulement vous, les humains. Une telle arrogance, une telle ignorance. Dieu Père/Mère créerait cet univers immense et infini, mais ne créerait que l’être humain ? Vraiment, c’est une façon de penser très égoïste.

Alors, comment allez-vous accepter vos frères galactiques ? Oui, car à partir du moment où cette planète évolue, toute une série d’êtres vont transiter sur votre planète. Des êtres de toutes formes, de toutes couleurs. Et comment allez-vous vivre avec eux, avec tant de discrimination que vous faites sur votre propre planète ? Le moment est donc venu pour vous de regarder ce problème en face, en faisant face à cet autre être humain totalement différent de vous, avec un grand naturel. Je vous demande : qu’est-ce qui est dans votre sang qui est différent de ce qui est dans le sang de cet autre qui est si différent ? Quand vous naissez, naissez-vous différents, de différentes manières ? Quand vous mourez, vous mourez différemment, ou bien vous pourrissez tous et ne devenez que des squelettes ?

Tous sont égaux, toute la race humaine est égale, seulement avec des enveloppes différentes. Et à cela s’ajoutent les autres différences, des différences qui sont pratiquement imposées par leurs religions. Où est l’amour de Dieu le Père/Mère ? Tous sont ses enfants, aime-t-il les uns plus que les autres ? Aimons-nous une couleur de peau plus qu’une autre ? J’insisterai donc sur ce sujet : nous ne voyons pas le corps, car pour nous, le corps n’a pas d’importance, c’est l’âme qui compte. Ce qui est sur le chemin de l’âme, ce qui est dans le cœur de cette âme. Mais vous ne le faites pas, vous voyez l’autre comme différent, et parce qu’il est différent, il est un ennemi. Parce que vous ne comprenez pas ; et ce qui est encore pire, c’est que beaucoup d’entre vous continuent à croire à cette histoire ridicule d’un seul couple générant la planète entière.

C’est comme être trompé, croire en quelque chose d’irréel. Il n’y a pas moyen que ce soit comme ça. Votre planète est un mélange de races, générant la race humaine avec toutes ses différences, de taille, de couleurs, de formes. Mais tous sont enfants de Dieu le Père/Mère, sans différence. Alors pourquoi regarder un frère avec supériorité ? Parce que vous ne l’aimez pas ? Vous avez créé des stéréotypes de beauté. Si ce n’est pas ce que vous pensez être beau, vous le discriminez, vous le rejetez. Qui a dit ce qu’est la beauté ? Qui a créé l’industrie de la beauté ? Ceux qui ont toujours voulu se rendre supérieurs. Parce qu’en étant belle, on est mieux acceptée, on est mieux soignée, on est idolâtrée, désirée. Il est intéressant que vous viviez encore dans ce monde, où la beauté est le facteur principal, où le culte de la beauté, le culte du corps est vu et fait d’une manière que je qualifierais même d’horrifiante.

Vous ne respectez pas vos corps, vous voulez changer ce que la nature et Dieu Père/Mère vous ont apporté. Mais vous voulez plus, vous voulez la perfection, la beauté. Belle aux yeux de qui ? D’une société hypocrite qui cultive la beauté et, précisément pour que cette beauté soit maintenue, des fleuves d’argent sont dépensés, alors que tant de gens ont faim, que tant de gens n’ont rien à porter, que tant de gens n’ont nulle part où vivre.

Mais vous dépensez des rivières et des rivières d’argent, pour garder votre beauté intacte. Pour que demain, quand vous mourrez, quand vous perdrez ce corps physique, tout pourrisse. Une culture intéressante, intéressante.

Je vous laisse donc avec une question : que vaut votre beauté, surtout la beauté manipulée, la beauté créée, que vaut-elle ? Cela vaut-il la peine d’être adoré, d’être idolâtré ? Nous parlons ici d’ego, d’ego, d’ego, d’ego ; et je le répéterai mille fois, juste d’ego. Où chacun devrait s’aimer exactement comme il est, exactement comme il s’est fait passer pour tel. Parce que vous ruinez vos corps, avec des dépendances, avec des drogues, avec des aliments qui ne vous apportent pas la santé, seulement des dépendances. Le sucre en fait partie. Le corps humain n’est pas fait pour être gonflé, pour que son volume augmente, il n’est pas fait pour cela.

 

La normalité est d’avoir un corps conforme aux normes de santé. Mais vous ne vous souciez pas de cela, vous voulez juste le plaisir de manger quelque chose, pour apaiser vos peines, pour apaiser vos problèmes ; et vous devenez des problèmes.

Alors comment pourrions-nous regarder juste vos corps ? Si nous devions vous juger sur vos corps, sur votre santé, à de rares exceptions près, personne ne passerait. Parce que vous détruisez pratiquement ce vêtement physique que vous avez avec vos excès. Tout est permis tant que cela est fait de manière équilibrée. Mais vous vous accrochez à vos excès et faites de vos addictions une béquille sur laquelle vous appuyer lorsque vous avez des problèmes. Et alors vous faites partie de ce groupe qui est discriminé. Quel groupe ? Le groupe des laids, ceux qui n’émanent pas de la beauté. Mais qui les a étiquetés de la sorte, qui a créé la beauté, qui a créé le culte de la beauté, dans quel but ?

Ce n’est pas pour rendre leur corps plus sain, je vous le garantis, non. Parce que la santé ne réside pas dans la beauté, mais dans le fait de penser correctement, de manger correctement, d’être un être humain correct. Cela attire la santé, tout ce qui est différent de cela n’attire que la maladie. Et où est la beauté ? Quel est l’intérêt d’être beau/belle et extrêmement malade ? C’est donc un concept que je lance pour que vous y réfléchissiez. Pourquoi discriminer les autres ? Pourquoi est-il laid selon votre concept ? Parce qu’il est différent par la couleur de sa peau, par la forme de ses yeux, par sa taille, par la largeur, par la taille de ses pieds ? Vous avez regardé tout ça et l’avez étiqueté : « Moche. Je n’aime pas ça, je veux de la distance ! » C’est comme ça que vous pensez.

Maintenant, si elle est belle, alors non, alors vous l’adorez, vous la désirez sexuellement, pourquoi ? Le sexe est-il meilleur avec les belles personnes ? Je ne comprends pas cette corrélation. Le sexe est une rencontre d’âmes, pas une rencontre de corps. Mais malheureusement, c’est ainsi que vous le voyez. Une rencontre des corps, le plaisir pour le plaisir. Et si c’est avec une belle personne, ah, c’est un prix, c’est un gain. Quelle futilité ! Quelle futilité ! Et encore une fois, je rappelle à chacun d’entre vous que rien de tout cela n’existera dans la Cinquième Dimension. Non, vous ne serez pas laid, mais cette culture de la beauté n’existera pas, car chacun a sa propre beauté, chacun est le miroir de son âme. Et quand vous verrez l’origine de vos âmes, vous comprendrez pourquoi vous êtes comme vous êtes.

Pour conclure, je dirai ceci : Vous êtes un mélange de races, mais surtout, vous avez une âme et cette âme a une origine. Et c’est à partir de cette origine que votre corps physique est assemblé. Donc vous ressemblez à vos races stellaires. C’est tout. Ainsi, lorsque vous serez en mesure de vous regarder dans le miroir et de voir d’où viennent vos âmes, vous comprendrez tout. Et puis je vais vouloir voir où se situe la discrimination, parce que ceux qui se croient beaux, qui se croient supérieurs, risquent d’avoir une surprise, et je dirais même pas une surprise agréable. Et où sera la beauté ?

 

Je vous laisse sur cette pensée. Quand le corps s’en va, que reste-t-il ? Seulement l’âme. Ce corps que vous avez adoré, ou que vous avez détruit pendant une vie, revient sur terre ; de la même manière que les autres, il n’y a pas de différence. Alors pourquoi cette discrimination ? Pourquoi ce sentiment de supériorité ? Personne n’est supérieur à personne. Pensez-y.

Canalisé par Vania Rodrigues

Traduit du Portugais pour Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Suivez-nous...