Chers fils et filles de la planète Terre ! Je suis Sananda !

Une fois encore, être ici est un motif de grande joie et de beaucoup d’amour pour vous tous. Chaque fois que je m’adresse à un grand nombre de personnes, je reviens comme par magie à l’époque où je me tenais au sommet des montagnes et où je disais mes mots, mes vérités, à un grand nombre de personnes. C’est un moment de grande joie pour moi de savoir que j’ai à nouveau une voix, qu’aujourd’hui je peux m’adresser directement à chacun d’entre vous, et bien plus encore, je peux être si proche de chacun d’entre vous que, comme nous l’avons déjà expliqué ici, je peux m’asseoir en face de vous et nous pouvons avoir une bonne conversation. C’est possible, tout ce que vous devez faire c’est croire, vous devez me voir assis en face de vous. Je répondrai à chacune de vos questions ; il vous suffit de vous concentrer et d’ouvrir votre cœur.

N’essayez pas de me voir comme un être physique, n’essayez pas de me reproduire ; sachez simplement que je suis là, la forme n’est pas importante. Je peux être un petit point de lumière, tout comme je peux être un petit animal, tout comme je peux être une voix ; la forme importe peu, ce qui compte c’est l’Amour que j’ai dans mon cœur et qui me permet d’être là à échanger des conversations et des idées avec chacun d’entre vous.

 

Aujourd’hui, vous commencez un nouveau voyage : un voyage d’apprentissage, d’élévation, de connaissance, mais surtout un changement transformateur dans vos vies. Certains d’entre vous ont déjà parcouru un long chemin, vous avez fait ce qu’on vous a demandé, ce qu’on vous a dit ; d’autres ne l’ont pas fait, mais trouvent intéressant d’être ici. Vous êtes tous les bienvenus. Comme l’a dit Saint Germain, vous n’atteindrez pas tous la fin, car le voyage n’est pas simple. Il est simple dans son modèle, mais pas dans la transformation qu’il entraînera.

Je voudrais donc donner quelques conseils ici aujourd’hui à tous ceux d’entre vous qui souhaitent participer à ce grand Voyage de la Flamme Violette. Vous êtes excités, vous êtes heureux, vous êtes comme des enfants le premier jour d’école, où personne ne se connaît, vous êtes tous là pour faire vos devoirs ; vous ne connaissez pas encore votre classe, où vous serez assis, de quels amis vous serez proches. Puis vous êtes tous dans la cour de récréation, à crier, à être heureux, à courir, à jouer, à attendre le signal pour commencer la classe. Alors qu’est-ce que je demande à chacun d’entre vous maintenant ? Avant le début du cours, laissez toutes ces vibrations, cette joie, ce plaisir en dehors de la classe. Je vais donc laisser ici quelques règles, afin que nous puissions essayer de faire fonctionner les choses avec beaucoup de soin, beaucoup d’amour, et surtout avec éducation, respect et ordre.

Imaginez que vous allez commencer vos cours à partir d’aujourd’hui. Ce sera la première partie du voyage. Alors vous serez la première classe.

Dans la salle de classe, il n’y a pas d’agitation, pas de jeux, pas de cris, pas de jolies choses ; seulement de l’étude, de la concentration, de la réflexion, des échanges d’idées, des échanges d’expériences. Donc plus de présentations, plus de salutations, c’est terminé. A partir de maintenant, tout le monde est déjà dans la salle de classe.

Ceux qui entrent plus tard, entrent tranquillement, sans faire de bruit, sans traîner les chaises, afin de ne pas perturber la concentration des autres camarades.

Si vous avez manqué une partie du sujet, cherchez-la calmement plus tard. Vous êtes nombreux. Imaginez que tous ceux qui arrivent en classe décident de dire bonjour, de saluer tout le monde ; le cours ne commencera jamais, et tout le monde sera détourné du vrai sujet, du vrai but, qui est l’étude.

Je peux dire à l’avance que ce sera un voyage solitaire, car le changement sera individuel. Chacun subira le changement à sa manière et à sa façon. L’idée du groupe d’étude est de vous permettre d’échanger vos expériences. Et je demande à chacun d’entre vous : n’ayez pas d’autres sujets dans la classe. Le sujet unique et principal est le Voyage de la Flamme Violette, il n’y a pas d’autres sujets.

J’autorise donc les enseignants et les coordinateurs de classe à supprimer tout ce qui va à l’encontre de l’orientation des études. Pas besoin d’avertir. Il sera effacé. Qui n’aime pas les classes calmes, les classes organisées, les classes où tout le monde fait attention à ce qui est dit, c’est simple, il suffit de quitter l’école.

Ici, il n’y aura pas de désordre, car il est nécessaire que vous effectuiez un changement interne et que vous commentiez votre vision avec vos collègues. Maintenant, ce qui est très important : le respect ; surtout le respect de l’opinion des autres. Quelqu’un a fait une énorme erreur, à votre avis, de votre point de vue, ne vous rétractez pas, ne le condamnez pas, n’essayez pas de le corriger, car celui qui n’a pas compris est dans son temps.

 

Combien d’entre vous pensent être des enseignants, parce qu’ils appliquent déjà le contenu de la Flamme Violette. Je demande à chacun d’entre vous de rester des étudiants ; n’essayez pas d’imposer votre compréhension ou vos connaissances aux autres. Tout le monde est au même niveau. Cela n’a pas d’importance, car vous devez tous parcourir le même chemin. Il ne sert donc à rien que ceux qui pensent être très bons essaient d’influencer ceux qui viennent après.

Je vous demande de respecter le temps de chacun, et de ne pas essayer d’imposer vos idées, vos compréhensions. Chacun aura le droit de faire valoir son opinion, sa compréhension, et personne n’aura le droit de la contester. L’opinion de l’autre, la compréhension de l’autre est importante, afin que vous puissiez faire une analyse de votre propre compréhension, et à la fin vous pouvez arriver à la conclusion que ce frère est totalement erroné, ou peut-être que vous l’avez vu de la mauvaise façon, et lui vous a vu de la bonne façon.

Alors personne n’aura raison, personne n’aura tort. Lorsque vous partagez vos expériences, vous aidez les autres à voir un autre côté de l’histoire, non pas pour contester, ni pour récriminer, mais simplement pour voir les choses sous un autre angle. Ce n’est pas vous qui mènerez ce voyage, ce sera Saint-ermain. Donc chacun de ceux qui mettent quelque chose qui, à leur avis, est faux, Saint Germain va travailler avec eux pour leur faire voir qu’ils ont mal compris.

Ce n’est pas vous qui allez enseigner à qui que ce soit. L’idée est qu’à juste titre, des points de vue différents permettront d’élargir votre conscience. Il n’appartient à personne d’enseigner quoi que ce soit. Vous ne serez pas les enseignants ; l’enseignant est Saint Germain et quand il devra donner un message à la classe, il le fera.

Ce que je demande donc à tous ceux d’entre vous qui vont commencer ce voyage aujourd’hui, ou demain, ou après-demain, c’est de se comporter comme des adultes, pas comme des enfants qui veulent se montrer, pas comme des enfants qui ont peur de s’exprimer. L’échange d’expériences est important, il est fondamental, pour que chacun se rende compte qu’il est capable. Et vous ressentirez tous le changement, je peux vous le garantir.

Je demande à chacun d’entre vous d’écouter plusieurs fois tout ce que je dis, de respecter les normes et les règles. Il ne s’agit pas d’un groupe de discussion, ni d’un groupe de nouvelles ; c’est un groupe d’étude, c’est une salle de classe, et dans la salle de classe, le professeur fixe ses règles. Nous sommes donc ici pour fixer les règles. J’entends alors certains dire : « Mais n’est-ce pas Saint Germain qui fixe les règles ? ». Nous sommes tous unis.

Je suis celui qui dirige les groupes, de ce grand groupe en ce moment. Je suis donc celui qui établit les règles pour les groupes. Saint-Germain est l’enseignant ; disons que je suis le directeur de l’école, et je mets les règles de l’école. Réfléchissez donc bien avant de poster des messages, et comme je l’ai dit, les coordinateurs auront mon autorisation pour supprimer tout ce qui est inutile, sans préavis, car ils suivront mes ordres.

 

J’espère donc que vous êtes compréhensif. Celui qui n’aime pas les ordres, qui n’aime pas les règles, n’hésitez pas à chercher une autre école, car ici il y a des règles, il y a de l’ordre. Je n’admets pas le désordre. C’est un temps d’intériorisation, un temps d’apprentissage, un temps de transformation. Si vous voulez jouer, trouvez un autre terrain de jeu, pas dans la salle de classe.

J’espère avoir été très clair. J’espère que vous tous, qui voulez vraiment suivre ce voyage, vous conformerez à ces règles. Ce n’est pas beaucoup demander, c’est simple et facile à faire. Et soyez-en sûrs, ce sera un grand voyage, pour tous ceux qui se comportent bien. Cela vaudra la peine de le suivre. Cela vaut la peine de le faire.

Alors, on y va ? On va dans la salle de classe ? J’attends avec impatience le premier jour.

Canalisé par Schieb Band

Traduit du Portugais pour Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0