Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS SANANDA !

C’est avec une grande joie que je me réjouis de constater que la Marche a été très enrichissante et a amené de l’évolution pour beaucoup d’entre vous, y compris pour ceux qui pensent avoir parcouru le chemin et n’avoir rien accompli.

Regardez au fond de vous et voyez tout ce que vous avez appris, tout ce que vous avez compris. Tout n’aboutit pas forcément à ce que vous attendez, mais jamais, comprenez bien, jamais le résultat n’est nul. Il existe toujours quelque chose à apprendre, (toujours) quelque chose à voir ou à changer.

 

Rassurez-vous, (que) tous ceux qui ont participé, quel que soit le résultat, tous ceux qui ont participé au quotidien ont ressenti des changements. Certains n’ont peut-être pas encore pris conscience des changements, mais il y en a eu. Que ce soit des changements au niveau physique, au niveau mental, qui sont peut-être encore inaperçus, mais il est certain que le changement spirituel a bien eu lieu.

Imaginez que vous avez traversé un long tunnel qui vous semblait parfois très lumineux, parfois moins, mais un tunnel que vous avez tout de même parcouru (ce tunnel). Ne pensez pas que vous êtes entrés et sortis de la même manière. Il existait toute une fréquence dans ce tunnel, toute une énergie d’évolution. Ainsi, ceux qui croient avoir entré et sorti de la sorte se trompent lourdement. Chacun d’entre vous a reçu cette énergie ; chacun à sa manière, avec une intensité différente, mais tous l’ont reçue.

Le simple fait de réaliser la marche, que je présente ici comme un tunnel, a apporté des changements à leurs âmes et à leurs corps. Croyez-moi, ne considérez pas cette voie comme une voie dépourvue de sens ou de résultat. L’égo se tient toujours aussi haut et affirme simplement : Rien ne s’est passé. Rien n’a changé », car (Parce qu’) il veut garder les commandes. Vous faire croire que rien ne s’est passé est une façon de vous faire baisser les bras, de vous ôter le pouvoir.

N’écoutez pas vos égos. Vous avez changé, ne voyez-vous pas ? Ce n’est rien de grave, ce qui compte vraiment est que vos âmes ont reçu ce qu’elles devaient recevoir et vous n’avez pas beaucoup de contrôle sur cela.

Les âmes ont été soignées. Dans ce tunnel, chaque âme a été traitée, chaque âme a été guérie indépendamment de votre volonté. Maintenant, l’esprit affirme ne pas avoir vu, ne pas avoir senti. Cela ne fait rien, l’âme a été traitée, l’âme a évolué. Ce que nous voulions est réalisé.

Il appartient maintenant à vos esprits humains de lâcher l’égo pour suivre vos âmes. Car tant que vous êtes attaché à l’égo, à : « Je n’ai pas réussi, je ne l’ai pas vu, je ne l’ai pas senti », l’âme avance et vous restez à la traîne. « Mais cela est-il possible ? » Bien sûr que oui. Votre âme peut évoluer et vous non. Vous êtes juste une conscience humaine, vous êtes le costume de votre âme. Si votre âme a envie de partir, elle partira. Essayez de comprendre ce que je veux dire.

Pour marcher ensemble avec vos âmes, laissez de côté l’égo et abandonnez tout ce qui vous empêche de faire ce chemin avec elles. Je dirai que vous avez peur du changement, peur de quitter votre zone de confort, peur de ce que vous ne connaissez pas, de ce qui va arriver, peur de tout, peur imposée par l’égo.

 

En effet, si l’égo commence à perdre sa force, il se plaint, il ne veut pas perdre sa force, il veut continuer à vous manœuvrer jusqu’à la fin ; en vous montrant que tout cela est insensé et que finalement vous ne verrez rien, ne ressentirez rien et ne participerez à rien. Si vous croyez en lui, ce sera le cas. Seule votre âme continue de marcher, vous êtes à la traîne.

L’Ascension est double : elle est une ascension de l’âme et du corps. Voulez-vous suivre le chemin de vos âmes ? Faites votre part, frappez l’égo, taisez l’égo. Cessez d’avoir peur de l’avenir. Tout ce qui viendra est nécessaire à votre chemin, ni plus ni moins. Si le voisin vous dit simplement :  » je vais bien, je ne souffre pas du tout ! Et vous êtes en (pure) totale souffrance et que vous n’acceptez pas cela – « Pourquoi l’autre ne souffre pas et moi je souffre ?  » – C’est l’égo. Vous vous sentez lésés, vous vous sentez inférieurs à l’autre. Pourquoi cela ?

Votre âme est-elle égale à celle de l’autre ? Connaissez-vous à l’avance ce que cet autre va traverser ? Non, vous vous comparez juste à vous-même. Si l’autre réussit, pourquoi pas moi ? C’est l’égo ; vous ne voulez pas être derrière quiconque.

Je vous le dis donc : si vous ne parvenez pas y voir, c’est que vous avez encore un long chemin à parcourir. Celui qui s’en sort bien, aujourd’hui, pourra ne pas bien s’en sortir demain, cela dépend de là où il arrive, et de ce qu’il doit surmonter. Les défis sont d’autant plus grands que l’on est plus élevé.

Arrêtez de regarder le parcours de l’autre. Occupez-vous de votre propre chemin. Regardez vous vous-mêmes, oubliez ce que l’autre personne voit, ressent et entend ; Il peut même être cette personne parfaite, qui participe à tout et qui sait tout. Très bien, il s’agit de son âme et vous ne savez pas ce qu’il doit traverser à l’avenir, cela ne vous concerne pas, c’est le problème de cette autre âme.

Oubliez l’autre, arrêtez de vous comparer. « Oh, tu l’as vu et je ne l’ai pas vu ! » Et quel est le problème si vous n’avez rien vu ? Vous n’étiez pas encore prêts à le voir. Mettez vos égos de côté ou vous n’irez pas vraiment de pair avec vos âmes, car vous vous accrochez à des sentiments mesquins, d’infériorité, d’incapacité. Je vous le dis : vous n’êtes pas petits et vous n’avez rien vu. Vous vous faites petits en doutant de votre propre pouvoir, en doutant que vous êtes capables.

La phrase la plus souvent répétée parmi vous est : « Je ne suis pas capable ! » Très bien, continuez à répéter cette phrase et je vous dirais qu’à chaque minute, il devient encore plus facile pour votre âme de partir, et vous de rester. Arrêtez de vous auto-condamner, arrêtez de vous auto-dévaloriser. Vous pouvez le faire, vous êtes puissants, vous y arrivez. Soyez confiants et vous y parviendrez. Tant que vous écouterez votre égo et que vous vous demanderez « pourquoi untel peut le faire et pas moi ? », vous n’arriverez à rien, car vous vous préoccupez davantage du parcours d’untel que du vôtre. C’est de l’égo.

Regardez votre propre chemin et oubliez celui de l’autre. Si l’autre y voit, y ressent, tant mieux pour lui à ce moment-là. Vous êtes sur un autre chemin, sur une autre étape du chemin, acceptez votre état. Arrêtez de vouloir avancer tous au même niveau. Chaque âme est unique, chacune se trouve à un stade de la marche. Cessez de regarder à côté, occupez-vous de votre chemin. Seulement de cette façon, vous arriverez là où vos âmes se trouvent déjà.

 

Avez-vous oublié ce que nous avions dit ? Que nous traiterions vos âmes et elles ont été traitées. Vibratoirement, vos âmes sont déjà bien au-dessus de la vibration de vos corps et de vos esprits. Allez (-vous en) où se trouvent vos âmes. Livrez-vous simplement et arrêtez de vous plaindre, arrêtez de répéter que vous n’êtes pas capables de faire quoi que ce soit, que vous ne voyez rien, que vous ne ressentez rien. La phrase doit être la suivante : « je suis capable de le faire. Je suis sur le chemin ; j’arriverai à faire tout ce qui est en mon pouvoir ! » C’est terminé. Arrêtez de vous renier tout le temps.

Je vous le répète : vos âmes partent et tous ceux qui ne lâchent pas leur égo de manière effective et n’arrêtent pas de se comparer aux autres ne suivront pas leurs âmes. Comprenez-le comme vous le souhaitez. Nous ne pouvons plus être gentils avec les mots. Vous ne réagissez pas bien avec des mots doux. Vous devez subir ces chocs de temps en temps pour vous réveiller. Réveillez-vous. Le temps est venu de réveiller vos esprits, car vos âmes sont déjà réveillées.

Faites évoluer vos esprits. Oubliez l’autre, oubliez ce que l’autre dit. Ce que l’autre raconte n’est pas forcément vrai, pas toujours. Beaucoup racontent des choses pour se montrer. Pensez-y. Parfois vous vous trouvez inférieurs à cause de mensonges. Occupez-vous de vos propres marches, ignorez les marches des autres.

Aujourd’hui, nous commençons une nouvelle étape. Cette étape sera dédiée à vos (pour les) esprits, pour (vous) les aider à rejoindre vos âmes. Ce sera une étape simple et sans méditation, c’est une étape simple. Et j’espère sincèrement que vous le ferez avec le cœur. Il ne sert à rien de répéter les mots à haute voix, ça ne marchera pas, il faut le faire avec son cœur, tout son cœur.

 

Chaque jour, vous allez répéter le texte, que je présenterai ici, autant de fois que vous le souhaitez. Il n’y a aucun problème à refaire celui de la veille. Ce ne sont pas des décrets, ce sont des mots avec de l’énergie. (Parce que c) Chaque fois que vous répéterez ces mots, vous aurez mon énergie avec eux. Vous pouvez les répéter autant de fois que vous le souhaitez en attendant la prochaine marche à suivre.

Vous répéterez ce qui suit :
« La marche est légère.
La transformation est légère.
La progression est légère.
Mon âme est légère.
Et mon esprit cherche la légèreté !

C’est tout. Répétez cela autant de fois que vous le souhaitez. Mémorisez-le. Mais j’insiste encore : répétez-le avec votre cœur. Parler pour le plaisir de parler ne servira à rien. Chaque fois que vous prononcerez ces mots avec votre cœur, je serai avec vous, potentialisant ce que vous dites. Croyez en ce que vous dites. Et une fois de plus, je vous demande : oubliez vos égos et arrêtez de vous comparer aux autres. Sûrement, ce n’est pas la voie à suivre.

Canalisé par Vania Rodrigues

******************

******************

Traduit du Portugais pour : https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email