Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS SANANDA !

Encore une fois, être ici avec vous est une source de grande joie et de pleine, pleine satisfaction pour moi. Je vois encore des cœurs très anxieux, une anxiété mêlée d’espoir, mais en même temps de peur. Ce que nous avons souhaité faire n’était pas de vous transmettre de la peur, c’était d’apporter la vérité et de vous préparer à ce qui est à venir.

 

Nous ne pouvons pas venir ici et simplement dire : « Regardez, tout sera merveilleux, tout le monde s’embrassera, tout le monde applaudira, ce sera un moment d’extase tout autour de la planète ». Alors, quand le jour viendrait et que vous verriez que ce n’était rien de cela, que penseriez-vous de nous ? Vous penseriez que si nous vous trompons sur quelque chose qui allait arriver, pourquoi ne vous trompons-nous pas tout le temps ?

Donc l’idée n’est jamais celle de susciter la peur ; l’idée est simplement de vous montrer la vérité. Ce ne seront pas de beaux temps, ce ne seront pas des temps faciles, mais ce seront des temps nécessaires. Chaque changement n’est jamais couvert d’équilibre. Chaque changement apporte de l’anxiété, du nouveau, du travail pour nettoyer ce qui n’est plus bon, apporte le travail d’adapter tout ce que vous avez aux conditions nouvelles qui viendront. Ce ne sera pas une période facile ; ce ne sera pas simple et paisible. Et je peux étendre ce concept à tout dans votre monde : tout changement déséquilibre tout, quel qu’il soit.

Alors, préparez vos cœurs aux moments difficiles à venir, si nécessaires, mais il n’appartient à personne d’avoir peur. Qu’avons-nous dit ici ? Que celui qui vibre au-dessus de tout ce processus ne ressentira pratiquement rien. Maintenant, celui qui s’implique, celui qui absorbe l’énergie qui sera créée pas la majorité, sera au milieu de tout cela et vivra tout ce qui se passera avec elle.

Alors pourquoi avoir peur ? Je comprends votre anxiété, car vous ne savez pas ce qui va se passer, vous ne savez pas comment cela va se passer, vous ne savez pas quand cela va se passer. Ainsi, dans la conscience humaine, il est presque impossible de vous demander de ne pas être anxieux. Mais au moins que ce soit une légère angoisse simplement. Ce n’est pas vivre en fonction de cela, ce n’est pas regarder le ciel à chaque seconde et pensez : « Alors, c’est déjà arrivé ? » Car cela déséquilibrera vos corps et ce n’est pas ce que nous voulons.

Que vous a-t-on dit depuis le début ? Que tout sera fait pour que les choses se passent le mieux possible. Voici les raisons de ce retard. Nous aurions pu déclencher cet éveil depuis longtemps, mais nous avions besoin d’un quantum d’énergie suffisant pour ce faire. Aujourd’hui, les conditions sont réunies. Et même avec l’oscillation de vos énergies, nous ne dépendons plus d’elles pour que « Le Grand Jour » se produise.

Un autre point important à mentionner est que beaucoup d’entre vous pensent que ce jour sera celui de “l’événement”, que beaucoup entreront automatiquement dans la Cinquième Dimension.

Je dirais que beaucoup pourront passer dans la Cinquième Dimension, mais pas parce que ce sera “l’événement”. Le tournant de cette planète vers la Cinquième Dimension prendra encore beaucoup de temps. Nombreux sont ceux, ici, qui ont encore beaucoup de leçons à apprendre. Vous ferez encore beaucoup d’activités, vous apprendrez beaucoup de choses. Il n’est pas encore temps pour la planète de basculer. Il s’agit, dans un premier temps, du moment de l’éveil de l’Humanité, où tous les blocages, toutes les inconsciences seront éliminées. L’éveil sera le moment où il n’y aura plus de manipulation des esprits par qui que ce soit, que tous commenceront à voir les choses telles qu’elles sont, et non plus comme le détermine la Matrice.

Les jours de ce programme sont comptés et ils le savent. Lorsque le réveil arrivera, il n’y aura plus moyen de mentir, il n’y aura plus moyen de tromper, de séduire, de falsifier quoi que ce soit, car vous pourrez voir qu’est vrai ou pas. Alors leur domination prendra fin. Et c’est à ce moment-là que l’Humanité commencera à s’éveiller, c’est à ce moment-là que certains choisiront de vivre dans la Lumière, de quitter ce monde répugnant auquel vous vous êtes habitués. Répugnant que je dis, par rapport aux choses du monde et aux vices qui vous ont écartés du chemin, qui ont accaparé tant de jeunes qui sont arrivés ici pour élever la planète et qui aujourd’hui ne sont pas le moins du monde en état d’évoluer davantage. Ils se sont égarés.

 

C’est le monde répugnant qui vous a été présenté et le problème est que beaucoup l’ont aimé. Et j’ajoute que beaucoup continueront encore à vénérer ce monde, dans l’ombre, cachés, car ceci ne sera plus l’habituel, ce sera l’interdit. Mais ceux-là, s’ils agissent ainsi, seront en accord avec “l’ivraie”. Il sera très facile de trouver chacun d’eux.

Désormais, ceux qui réussiront à se libérer de tous ces vices, de ces horribles habitudes, pourront prétendre faire partie du “blé” et participer de la Marche de l’Ascension, apprenant, pas à pas, tout ce qui leur est nécessaire pour évoluer. Il se peut qu’ils abandonnent en chemin – oui, ils le peuvent. Alors, ils s’ajouteront à l’ivraie. Et beaucoup d’entre eux voudront peut-être aussi changer de chemin à mi-parcours du processus. En seront-ils capables ? Ceci est-il possible ? Oui, ils pourront le faire. Chacun a le libre choix de changer de camp quand il le souhaite.

Alors mes fils et mes filles, quoi attendre du Grand Réveil ? À voir la vérité, à voir ce qu’ils avaient caché pendant si longtemps, car c’était trop laid, c’était trop dégoûtant, c’était trop horrifiant. Pour cette raison, beaucoup ne l’accepteront pas facilement ; beaucoup se révolteront, tout comme pour les galactiques. Beaucoup n’accepteront pas non plus leur existence, car dans leur esprit, ils ont été habitués à croire qu’il n’y a personne d’autre dans l’Univers. Alors, comment tant d’êtres différents apparaissent-ils soudainement ici, autour de la planète ? Serait-ce une invasion, serait-ce une… une nouvelle guerre ? Au moment où ils se rendront compte que rien de tout cela ne se produira, plusieurs jours se seront écoulés. Et beaucoup auront succombé à toute cette vague de haine et de violence qui s’implantera sur la planète.

Non, nous ne pouvons plus embellir tout le processus. Le processus sera difficile, très difficile pour vous tous. Pour ceux qui sont dedans, ce sera difficile de passer par tout cela ; pour ceux qui sont à l’écart, ce sera difficile de regarder tout cela. Alors, où choisissez-vous d’être ? Au milieu de tout cela ou à l’écart, en train de regarder tout cela ? Je vous conseille de rester à l’extérieur de tout cela, de vivre votre propre catharsis qui arrivera aussi, mais sans succomber et tomber dans ce maillage d’énergie déséquilibrée qui va s’installer sur la planète.

Maintenant, nous ne pouvons pas oublier – et j’espère que vous ne l’oubliez pas – que la Lumière est sur la planète et qu’elle travaillera dans chaque cœur, et que ceux qui ouvrent leur cœur, seront enveloppés et équilibrés, réconfortés, chéris par nous tous. Ceux dont le cœur est sombre et fermé, ce sont eux qui vont provoquer toute cette vague de déséquilibre, car ce sera le dernier souffle de ceux qui se verront tout perdre. Ils n’auront plus le pouvoir, plus d’armes pour pouvoir manipuler les autres. Terminé. Et ils n’accepteront pas cela facilement. Et comme leurs cœurs sont sombres et fermés, la Lumière ne pénètre pas.

Mais je le répète : La Lumière prendra soin de ceux qui ont de l’Amour dans leurs cœurs. Et ces créatures au cœur noir seront peu à peu retirées de la planète. Bien sûr, tout ne se fera pas du jour au lendemain, tout sera progressif, mais ils quitteront la planète. Et beaucoup de ceux qui choisissent le “blé”, au fil du temps, peuvent aussi regretter ce qu’ils vivaient auparavant et commencer à se sentir un peu ennuyés et même en colère. Ce sera leur choix ; ils se rangeront du côté de l’ivraie. Il n’y a pas d’alternative, il n’y a pas de mur, il n’y a pas de terrain d’entente : soit vous assumez la Lumière intégralement, avec tout ce qui est nécessaire pour vivre dans la Lumière, soit vous n’êtes pas prêts pour cela. Un petit faux pas peut vous qualifier comme de l’ivraie, car il n’y a aucun moyen d’accepter, disons, 10 % de la Lumière et de ne pas vouloir accepter le reste. Soit, vous êtes 100% Lumière et vous acceptez de tout cœur de vivre selon les règles de la Lumière, soit vous êtes de l’ivraie. Il n’y a pas moyen de biaiser, il n’y a pas de “tantôt ici, tantôt là-bas”.

Alors, apprenez à vivre selon les règles de la Lumière. Ne faites pas d’allers-retours pour avoir ce petit avant-goût de ce qui vous procure tant de plaisir éphémère. Soit, vous choisissez d’être pleinement Lumière, soit vous aurez des ennuis. On ne peut pas jouer ici et là, c’est une décision à prendre, parfois, c’est même difficile, mais il faut choisir son camp, on ne peut pas osciller entre ci et là. Le moment viendra où un simple faux pas vous écartera du chemin. Bien sûr, se ranger du côté de l’ivraie ne veut pas dire quitter la planète en même temps, évidemment que non. Mais vous serez tellement impliqués dans cette masse déséquilibrée, qu’il vous sera très difficile de revenir vers la Lumière ; cela demandera beaucoup de volonté.

Essayez donc de rester toujours sur le chemin de la Lumière. Commencez à vivre aujourd’hui, maintenant, comme si vous étiez déjà dans la Cinquième Dimension, c’est le secret.

« Dans la Cinquième Dimension, je ne ferais pas ça. » Alors ne le faites pas. Commencez à apprendre à ne pas le faire, de sorte à perdre l’habitude et la volonté de le faire. Un simple glissement pourrait être en pure perte. Choisissez donc le bon camp. C’est un apprentissage. Bien sûr, personne ne se désespérera aujourd’hui s’il fait encore un faux pas. Le plus important est d’être conscients de ce que vous faites. « Je ne dois plus répéter cela. » Et ne le répétez pas.

Vous glisserez encore plusieurs fois, mais essayez d’être conscients de la raison pour laquelle vous glissez, afin de commencer à vous débarrasser de ces habitudes. Ce sont toutes des habitudes, pas des besoins de votre corps ou de votre esprit. C’est des habitudes et des coutumes que vous avez acquises. Et tout comme vous les avez acquises, vous pouvez perdre ces habitudes. Il suffit que vous soyez conscients de ce que vous faites. Et puis, petit à petit, vos esprits apprendront qu’ils ne doivent plus répéter cela et ils ne le feront pas.

 

N’utilisez pas le temps comme s’il était infini, pour apprendre à vivre comme s’il s’agissait de la Cinquième Dimension. Utilisez le temps comme si vous étiez déjà demain, et qu’aujourd’hui, vous deviez être prêts. Le seriez-vous ? Ah, je vous réponds : 99,99% ne le seraient pas. Vous auriez à passer par un long, douloureux et difficile processus de purification et de transformation afin d’atteindre la Cinquième Dimension. Ainsi, plus vous serez propres, plus vous vous rapprocherez de toutes les manières de vivre dans la Cinquième Dimension, plus il vous sera facile d’y passer. Pensez-y et commencez à changer vos habitudes, mais hier, pas demain, pas la semaine prochaine, pas l’année prochaine, car il pourrait être trop tard.

Et pour terminer, je souhaite parler un peu de notre Rencontre du 12 novembre [12/11/2022]. J’ai dit que, petit à petit, je parlerais de ce qui est prévu. Je vais donc répéter ce que j’ai dit l’autre jour : Il n’y a pas de règles. Chaque groupe se réunira et fera quelque chose pour la planète. N’attendez pas qu’on vous indique quoi faire. Je veux de l’action, je veux de l’attitude, je veux que vous réfléchissiez. Ce ne sera pas moi qui vous dirai quoi faire et rien ne sortira d’ici [NdT : du canal].

Ce sera une action en faveur de la planète. Commencez donc à chercher ce que vous allez faire. N’attendez pas que quelque chose sorte d’ici et que nous vous disions ce que vous allez faire.

Qu’est-ce que j’ai dit ? Ceux qui n’ont pas de groupe, le feront seuls ou appelleront des amis pour le faire avec eux, ou appelleront la famille pour le faire avec eux. Ne vous attendez pas à ce que quelque chose sorte d’ici, expliquant ce que vous allez faire. Prenez vos propres décisions ; cherchez vos propres chemins. Aucun groupe ne sera formé, en plus de ceux qui existent déjà aujourd’hui pour la [NdT : première] rencontre. Quiconque veut participer, formera ses propres groupes, en plus de ceux qui existent aujourd’hui. Et chacun agira pour la planète. Je ne dirai pas ce qui sera fait. Vous ne recevrez pas d’instructions sur le contenu des actions à entreprendre. Que chacun cherche dans sa ville, dans son quartier, dans son coin, ce qu’il peut faire pour la planète.

Pour la programmation qui aura lieu, dans un endroit à définir, dans l’état de Rio de Janeiro – l’État est donc déjà défini – l’emplacement ne l’est pas encore. Les activités qui auront lieu pendant la journée seront transmises ultérieurement, mais cela n’interfèrera pas avec l’action que vous allez entreprendre. Comprenez bien que, tous ceux qui recherchent des actions à engager ce jour-là, qu’ils ne comptent pas sur moi ou sur quelqu’un d’autre pour leur dire ce qu’ils vont faire. Si vous ne pouvez penser à rien, c’est compliqué n’est-ce pas ? Avec tant à faire pour cette planète . Alors c’est expliqué : chaque groupe fera ce qu’il veut. Combien de groupes seront formés ? Cela n’a pas d’importance. Ceux qui sont seuls, qu’ils forment leurs propres groupes. Ceux qui souhaitent agir seuls, qu’ils agissent seuls. Il n’y a pas de règle et on ne vous dira pas quoi faire. Il s’agit d’engager une action en faveur de la planète.

Beaucoup se demandent si prendre soin des animaux est une action pour la planète. Alors je vous demande : Et prendre soin des humains, est-ce une action pour la planète ? D’une certaine manière, oui, mais là n’est pas la question. L’objectif est celui de prendre soin de la planète, pas de prendre soin des animaux, pas de prendre soin des gens. Il s’agit de prendre soin de la planète, de la Terre, de Gaïa. Ne mélangez pas les choses.

Soyez donc prévenus.

Les activités se dérouleront en journée. Ceux qui pourront, seront à l’endroit qui sera à définir ; ceux qui ne peuvent pas être présents, recevront en direct la diffusion de la programmation, sur YouTube.

Il n’y a donc rien à craindre. L’action aura lieu le matin et, à partir d’une certaine heure, nous serons tous réunis dans une même énergie, à travers nos cœurs pour ne former qu’un seul et même cœur. Un autre point très intéressant : bien sûr que nous serons présents, bien sûr que nous parlerons. Mais ne pensez pas que ce sera un débat, nous ne sommes pas si terrestres.

Nous serons avec vous. Qui d’entre nous ? Cela n’a pas d’importance. Nous aurons un temps de canalisation, de messages pour vous et nous aurons ensuite un temps de discussion entre vous, pas avec nous ; nous n’en sommes pas encore là. Ne vous attendez donc pas à pouvoir nous posent des questions, car cela n’arrivera pas. Vous aurez un moment pour échanger des idées, faire connaissance, montrer de nouvelles idées, de nouveaux projets ; tout cela sera opportun. Ne pensez pas que ce sera un débat. Nous ne sommes pas des politiciens et nous ne serons pas là pour répondre aux questions. Ce sera donc juste une grande réunion, pour ceux qui le souhaitent et pour ceux qui pourront être présents. Mais tous recevront notre énergie, quelle que soit la personne connectée à ce moment-là.

Le jour est donc fixé. Plus de détails viendront plus tard. Ce qui est important à savoir pour ceux qui viennent de loin : les activités ne s’étendront pas jusqu’à la nuit, tout sera terminé vers 18 h 00 au plus tard, pour que chacun puisse rentrer chez soi serein et sans se presser.

 

Nous allons commencer tôt, oui, nous allons commencer très tôt. Qu’est-ce que serait très tôt ? 7 heures du matin, c’est bon pour vous ? Car nous aurons une matinée d’action sur Gaïa. Donc, nous ne pourrons pas commencer à 8h, 9h ou 10h ; il faut commencer tôt.

Nous commencerons à 7 h 00 du matin. À l’heure du déjeuner, nous aurons accompli l’action sur la planète. Ensuite, l’après-midi sera destinée à la conversation et aux canalisations.

Le déroulement de cette journée est ainsi défini. La suite des événements, vous la connaitrait le jour même. Alors, commencez à vous organiser. J’interviendrai pour que le lieu soit défini le plus tôt possible, afin que chacun puisse bien anticiper. Attendez ; vous saurez bientôt où ce sera.

Canalisé par Vania Rodrigues

Traduit du Portugais par : https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email