L’humanité surfe sur la vague vers son moment d’éveil et elle en est très proche maintenant. Lâchez vos doutes et vos angoisses, car tout va bien. Votre réveil, comme on vous l’a si souvent dit, est inévitable ! Il vous semble que vous avez attendu très longtemps cet événement magnifique, mais en vérité, ce n’est qu’un moment, un instant. La séparation d’avec la Source n’a jamais eu lieu, elle n’a pu avoir lieu car il n’y a nulle part où se séparer, il n’y a que la Source : le champ infini de l’Amour dans lequel tout ce qui est créé a son existence éternelle dans la paix et la joie.

Cependant, pendant un instant, pendant un minuscule instant, vous avez imaginé la séparation, et parce que vous êtes imprégné du pouvoir infini de la Source, ce que vous avez imaginé semble venir à l’existence, et il semble que vous êtes piégé, pris au piège, et immobilisé dans un vaste Univers de physicalité, de forme. C’est complètement irréel, même si cela vous semble très solide, car dans la forme, vous êtes toujours en contact avec d’autres objets de la forme – du sol sous vos pieds à tout ce avec quoi vous interagissez au cours de votre vie quotidienne.

La vie semble être très physique, car vos corps interagissent avec d’autres corps et objets physiques. MAIS, si vous faites attention à vos sentiments, à vos sensations de conscience ou de prise de conscience, il devient tout à fait clair que vous n’êtes pas vos corps. Il y a en vous une conscience que vous pouvez quitter l’endroit où se trouve votre corps physiquement – par exemple en étant assis, en marchant, en travaillant, en conduisant une voiture – à tout moment, votre esprit peut se trouver quelque part loin de l’espace dans lequel votre corps est présent. Vous n’êtes pas votre corps, mais vous le déplacez et le manipulez, ou des parties de celui-ci, en ayant l’intention de le faire.

Qui est donc celui qui fixe cette intention ? C’est le sens de la conscience dans votre champ de conscience grâce auquel vous savez que vous existez – votre capacité à imaginer – et c’est ce qui prend la décision d’agir sur ce que vous avez imaginé.

 

En vérité, vous êtes beaucoup plus libre que vous ne le pensez, mais vous choisissez d’être limité par votre corps. Au cours des dernières décennies, de nombreuses personnes ont réussi à rendre leur corps plus rapide et plus fort, tant physiquement que mentalement, grâce à divers types d’entraînement, et les résultats de ces efforts sont visibles dans les nouveaux records établis dans les compétitions sportives et universitaires du monde entier. Néanmoins, les corps sont limitatifs parce que vous avez voulu qu’ils le soient, mais vous n’êtes vous-mêmes pas limités, sauf dans la mesure où vous croyez l’être. Et parce que l’humanité se croit généralement limitée, contenue, restreinte, c’est ce que les gens vivent généralement.

S’éveiller, c’est lâcher prise et se débarrasser des limitations, et ce faisant, se libérer complètement de toute limite ou contrainte. Votre véritable état est celui d’une liberté absolue et complète, et ce sont des souvenirs profondément enfouis qui vous poussent à repousser les limites, à chercher dans la vie plus que ce qui semble possible aux humains dans la forme. Beaucoup atteignent un niveau de liberté très avancé par rapport à ce que leurs parents ont vécu, et ils sont alors souvent heureux de se contenter de ce niveau de liberté plus élevé. D’autres croient qu’ils ne pourront jamais atteindre le niveau de liberté que leurs parents ont connu et se contentent malheureusement de ce niveau inférieur. Quelques-uns pensent qu’ils ne devraient pas être limités du tout, et passent leur vie à repousser les limites des capacités et des libertés humaines à des niveaux toujours plus élevés. Vos croyances individuelles fixent vos limites, et ces croyances sont fortement influencées par les croyances collectives de la culture et de la société dans laquelle vous vivez.

Le moment est venu de libérer ces croyances invalides et limitantes, des croyances qui vous ancrent dans le passé, dans des souvenirs de limitation passés – « Je ne peux pas faire ça, que penseraient les gens ? « Je ne pourrais jamais apprendre à faire ça maintenant, je suis trop fixé dans mes habitudes. » « La façon dont je vis ma vie me convient, alors pourquoi risquer de la changer ? – qui semblent offrir une sécurité et une sûreté. Les croyances limitantes sont comme des voiles ou des écrans qui vous empêchent de voir les énormes possibilités que la vie vous offre parce que, par peur, vous refusez de les remettre en question en ouvrant ces voiles et ces écrans et en regardant au-delà.

Les croyances fixes et incontestées sont des limites que l’on s’impose à soi-même et qui s’ajoutent aux limites de base qui constituent un aspect majeur de la forme humaine. Elles sont plus facilement visibles chez les autres – qui soutiennent des convictions religieuses, des points de vue économiques, des philosophies ou des convictions politiques différentes des vôtres – alors qu’elles sont souvent extrêmement difficiles à voir en soi. Ce besoin égoïste et craintif d’avoir raison, dont tant de gens sont infectés, a conduit l’humanité à des conflits vicieux de longue date, des conflits qui causent des douleurs et des souffrances sans fin à un grand nombre de personnes et qui ne mènent jamais à la résolution des problèmes qui semblent être à l’origine de ces conflits.

L’expérience s’acquiert lorsque des erreurs ou des fautes sont commises et que leur raison est étudiée et comprise, et cela se produit dans de nombreuses situations quotidiennes. L’une des leçons que l’on apprend sans cesse est que l’homme commet effectivement des erreurs et des fautes. Apprendre ce qui les a causées, puis prendre des mesures pour empêcher qu’elles ne se reproduisent, mène à la sagesse. Malheureusement, principalement par peur, des jugements défectueux ou malhonnêtes sont souvent proposés dans le but de rejeter la faute sur les autres pour les erreurs qui se produisent, afin de faire passer le blâme des responsables à ces autres, de manière à ce qu’ils puissent eux-mêmes éviter d’être humiliés et punis.

Au cours des dernières décennies, de nombreux progrès ont été réalisés dans la compréhension des raisons de l’erreur humaine, et de nouvelles lois et directives ont été introduites pour réduire et, si possible, prévenir les erreurs. Toutefois, lorsque des erreurs sont commises, les responsables – souvent des personnes qui se trouvent aux échelons supérieurs de l’organisation concernée – sont presque toujours remplis de peur et d’horreur, et se livrent à presque tous les types de subterfuges pour éviter d’être tenus pour responsables.

 

La solution consiste à changer la manière dont les erreurs sont traitées, de sorte que les responsables puissent faire des rapports véridiques sur ce qui s’est passé, sachant qu’ils seront aidés avec amour à gérer le sentiment d’horreur et de culpabilité qui se développe en eux à la suite de leur erreur, et qu’ils contribueront ainsi énormément à prévenir d’autres événements de nature similaire.

Il va de soi que si une négligence criminelle ou une intention criminelle s’avère être la cause de l’événement, les responsables doivent être appelés à rendre des comptes, puis, après une enquête approfondie, ils doivent recevoir le soutien affectueux nécessaire pour leur permettre de changer les croyances erronées qui les ont amenés à se comporter comme ils l’ont fait.

N’oubliez pas que vous êtes tous – et il n’y a absolument aucune exception – des enfants bien-aimés de Dieu, parfaits, tout comme vous avez été créés. Le choix momentané que vous avez fait de faire l’expérience de la séparation est sur le point d’être inversé pour que vous vous réveilliez. D’ici là, il est essentiel que vous vous fixiez quotidiennement l’intention de n’être qu’aimants dans vos pensées, vos paroles et vos actions. Lorsque vous faites cela, votre intention affecte toute l’humanité, et toute l’humanité est alors puissamment aidée à s’éloigner de la peur, du jugement et du blâme, et à adopter un état d’esprit d’amour à partir duquel vous pourrez interagir avec amour et respect les uns avec les autres, tout comme Dieu le fait. C’est une étape essentielle sur votre chemin vers l’éveil, et c’est la façon dont la Mère/Père/Dieu, la Source, l’Amour, interagissent et s’engagent toujours avec toute la création. C’est ainsi que vous ferez l’expérience de la vie à votre réveil, et que la joie éternelle vous embrassera et vous enveloppera.

Avec beaucoup d’amour, Saul.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email