Vous n’êtes jamais seul ! Il n’y a qu’Un – et ce n’est PAS une limitation ! Vous, chaque être sensible, êtes Un avec la Source, toujours et sans interruption ; il est impossible pour vous d’être séparés. Cependant, en s’incarnant en tant qu’humain, chacun d’entre vous a choisi de faire l’expérience de la séparation et de l’amnésie. La séparation que vous vivez est irréelle, illusoire, et lorsque vous vous réveillerez, l’illusion et tous ses effets se dissoudront, ne laissant derrière eux aucune trace ni aucun souvenir.

Le chemin vers l’amour, vers votre réveil, passe par vos périodes quotidiennes de calme et d’immobilité dans vos sanctuaires intérieurs sacrés, où l’Amour attend constamment et très patiemment votre invitation à vous embrasser. À cause de vos doutes sur votre mérite à entrer dans la Présence de Dieu, vous avez placé un bouclier, un voile, une légère brume entre vous dans votre forme humaine et l’Unité avec laquelle vous êtes éternellement et inséparablement Un, rendant très difficile pour vous d’être conscient, conscient de cet état divin duquel vous ne vous êtes jamais éloigné, même pour un instant. Vous êtes éternellement, depuis le moment de votre création, inséparablement Un avec M/P/D, dans un état d’harmonie et de félicité complètes. Il vous est très difficile d’accepter cela comme la vérité divine, parce que vous avez si habilement construit l’état illusoire dans lequel vous avez choisi d’entrer afin d’empêcher toute connaissance de votre vraie nature. Vous vous êtes trompés de manière très efficace sur qui vous êtes, sur votre nature divine véritable et immuable.

 

C’est pourquoi vous avez des moments quotidiens de tranquillité au plus profond de vous-mêmes, où vous choisissez de ne pas vous engager dans les distractions avec lesquelles vos egos – l’état illusoire ou de rêve de l’ego collectif – vous bombardent constamment. C’est leur but, parce que lorsque vous choisissez finalement, comme vous le voulez, de ne pas leur prêter attention, ils ne seront plus, et c’est quelque chose qui les terrifie absolument. La partie de vous qui a peur est votre ego, et il veut désespérément vous garder concentré sur la peur, sur des pensées de – oh mon dieu, et si ? Ou peut-être ça ? J’espère que non – parce que votre peur garantit sa survie. Tout ce que vous avez à faire est de faire face à votre peur et de la dépasser, parce que vous savez, au plus profond de vous-mêmes, qu’il n’y a rien à craindre.

La peur momentanée peut être utile pour attirer votre attention sur une menace qui pèse sur vos corps physiques en ce moment, afin que vous puissiez la contourner ou l’éviter. Cependant, la peur n’est censée être que momentanée, mais au fil des âges, vos diverses familles, tribus et nations l’ont magnifiquement développée comme un moyen de vous contrôler, et on vous apprend dès l’enfance à céder votre pouvoir souverain – il est à vous, et à vous seuls – à des figures d’autorité autoproclamées qui supervisent des factions, des syndicats ou des consortiums qu’ils ont créés pour vous contrôler et vous manipuler pour « votre propre bien » !

L’ego se complaît dans le pouvoir sur les autres afin de pouvoir les contrôler et les manipuler. Mais ce n’est pas du pouvoir, ce n’est qu’une sensation momentanée qu’il a sans cesse besoin de reconfirmer et de rétablir. Le pouvoir apparent sur les autres est très séduisant, et vos egos le recherchent toujours en s’exprimant en tant que figures d’autorité, ou en tant que victimes, les deux n’étant que des egos qui recherchent désespérément l’attention – l’admiration ou la pitié – mais ce qu’ils recherchent vraiment en dehors d’eux-mêmes de cette manière, où ils ne peuvent jamais le trouver, c’est l’Amour.

L’amour est le seul vrai pouvoir, il n’a besoin de rien parce qu’il a tout ce qu’il offre librement et abondamment à chacun. C’est votre pouvoir qui est toujours disponible, désireux de couler à travers vous dans une abondance absolue pour embrasser tous ceux avec qui vous interagissez de quelque manière que ce soit. Vous avez tous rencontré et interagi à un moment donné avec au moins une personne qui a fait preuve d’un amour et d’une acceptation inconditionnels envers vous, ou envers d’autres, et cela laisse toujours une impression durable et inspirante. Eh bien, comprenez que vous êtes cette personne !

Souvent, cependant, vous vous masquez – ce qui a été démontré de façon excellente au cours des deux dernières années ! – Vous vous demandez tous comment les autres vous voient et vous entendent, et ce qu’ils pensent de vous, et c’est un maniérisme égoïste dont vous n’avez généralement pas conscience parce que vous vous identifiez à lui, vous pensez que c’est ce que vous êtes. Croire cela vous amène à vous comporter d’une manière qui, vous le pensez et l’espérez, vous permettra d’obtenir l’appréciation et le respect de votre groupe de pairs, mais peu importe l’appréciation et le respect que vous semblez recevoir – peu importe ce qu’ils peuvent dire de vous derrière votre dos ! – ce n’est jamais assez, il en faut toujours plus !

Vous êtes parfaitement capable de comprendre que vos egos ne seront jamais satisfaits, qu’il y aura toujours quelque chose de plus dont ils insistent pour que vous ayez besoin pour vous rendre heureux, pour vous apporter la paix. Eh bien, le moment est venu de cesser de leur prêter attention, de les laisser partir. Ils ne vous ont jamais servi, ils sont incapables de le faire, et vous le savez parce que vous vous sentez constamment insatisfaits de vos vies – je ne suis pas assez intelligent, séduisant, riche, respecté, honoré – car ils dirigent votre attention sur vos apparentes insuffisances. Toutes ces choses ne sont pas valables. Vous êtes une création divine et donc parfaite de M/P/D, alors démontrez votre amour, votre honneur et votre respect pour M/P/D en aimant, en honorant et en respectant ses créations parfaites – vous-mêmes !

 

La leçon à tirer d’être un humain dans la forme est que vous avez été créé parfait pour être juste vous, personne d’autre, juste vous. Cependant, vos egos continuent de suggérer que vous devriez vous modeler sur d’autres, des gens qui ont vraiment réussi – d’autres qui peuvent en fait essayer de se modeler sur vous ! – parce qu’en tant que vous, vous ne serez jamais assez bon. Quelle philosophie totalement insensée pour tenter de vivre.

Laissez partir vos egos maintenant. Soyez vous-mêmes, vos vrais êtres aimants et parfaits, profitez de la vie parce que, comme vous le découvrirez, il y a tant de choses qui sont vraiment agréables quand vous laissez aller l’auto-jugement négatif et le doute.

Avec beaucoup d’amour, Saul.

Canalisé par John Smallman

Traduit et partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email