Oui, chers enfants, c’est moi, votre Mère Divine. Grimpez, montez sur mes genoux comme celui-ci et soyez réconforté. Pour de grands changements qui sont dans votre Maintenant, se produisent avec force et vigueur il serait sage – ce sera plus facile pour vous – si vous restez juste sur mes genoux, mon espace, mon énergie. Vous voyez, je me partage librement avec vous en tout temps, en toutes circonstances. Car vous êtes mes enfants bien-aimés et cela me chagrine de vous voir souffrir et rester hors de l’amour.

Maintenant, pour ceux d’entre vous qui lisez ceci, c’est une vieille nouvelle ! Car vous connaissez mon étreinte. Il y en a encore beaucoup qui ne se souviennent pas de moi, qui ont tellement oublié qu’ils choisiraient la peur plutôt que l’amour et c’est ce problème que nous sommes en train de corriger. Pour Gaïa c’est d’être une zone d’amour libre maintenant où ceux qui choisissent l’amour en toutes circonstances restent.

Tout le reste comme la paille comme il est dit dans votre Bible sera dispersé, soufflé dans le vent. Et le vent du changement est féroce et souffle sans relâche. Gaïa elle-même soupire de soulagement quand ces vents caressent son corps qui se transforme en lumière, comme le sont vos doux corps qui se transforment en les énergies lumineuses supérieures.

Je vous suis reconnaissant à vous, travailleurs de lumière, équipe au sol extraordinaire, car non seulement vous avez continué sans relâche à vous développer dans l’amour, mais vous m’avez cherché à chaque tournant.

Je dis aux autres de se tourner vers moi. Vous n’étiez pas fait pour faire ça seul, pour souffrir, pour pleurer. Non. C’est le temps des retrouvailles, de la joie, de la légèreté d’esprit et de la pleine expansion des cœurs en union totale et pleine avec moi, avec votre Dieu. Il est temps de se rappeler que vous êtes des aspects de moi et des aspects précieux, précieux – des fractales – de mon propre cœur. Souvenez-vous que je suis en vous et que vous êtes en moi. Souvenez-vous que nous ne faisons qu’un et que lorsque le monde semble s’effondrer et que les anciens régimes s’écroulent, souvenez-vous que c’est ce que vous vouliez voir et que vos talents sont les plus nécessaires.

Tenez la lumière. Tenez l’amour. C’est en train de se produire, les enfants. Tout autour de vous, de grands changements énormes et massifs sont en cours et se produisent juste sous votre nez et bientôt, très bientôt, personne ne pourra plus rien nier de tout cela. Car tout comme ces changements sont implacables, mon amour pour vous l’est aussi ! Et moi, Mère Divine, je vous appelle chez vous. Soyez en paix et restez dans mon étreinte, sur mes genoux, et permettez-moi de vous réconforter avec la plus douce des berceuses qui apaisent et bénissent les morceaux blessés de vous. Permettez-vous d’être enveloppés et encodés dans ma lumière – ma lumière blanche d’amour pur et de perfection – et soyez toujours avec moi. Cela vous encouragera pour ce qui est à venir – car il est déjà là et vous êtes le plus nécessaire.

Les guerriers se battent. Vous êtes en mode combat depuis si longtemps. C’est bien de pleurer pour en faire sortir la douleur et permettre un renouveau en moi. Ah là. On a toujours besoin de votre courage, on en a bien besoin. Et votre arme, votre lance, c’est l’amour, me amour. Car l’amour fait fondre la peur et déchire les ténèbres.

L’amour. Apportez l’amour avec vous partout où vous allez. Quelles que soient vos paroles, dites-les avec amour, avec l’attitude de quelqu’un qui connaît mon profond calme intérieur. Car c’est vous. Quand vous me trouverez, vous vous trouverez. Vous ne voyez pas encore ? Nous ne faisons qu’un. Un ! Je vous rappelle à moi. Gaïa doit être entièrement restaurée, resplendissante dans sa beauté, tout comme vous. Je vous aime tellement les enfants. Je suis ton Mère Divine. Soyez en paix et réconfortés.

Traduit par Marie-Louise pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 
Print Friendly, PDF & Email