Chers amis de la Terre extérieure, bonjour à vous.

Je suis l’énergie de Melchisédech et je viens avec vous évoquer la situation terrestre actuelle, sans évoquer forcément celle du futur. C’est le moment présent ici qui va nous intéresser.

Vous vivez, comme beaucoup, beaucoup d’autres planètes, beaucoup d’autres énergies dans cet espace-temps, un changement de fréquences, un changement de vibrations très importantes. Ce changement et ses vibrations très importantes proviennent de votre emplacement dans l’Univers, de l’emplacement de votre bras galactique, de l’emplacement de votre planète même dans ce bras galactique et de votre exposition, de votre bombardement à ce que certains ont nommé d’une manière et d’autres d’une autre, cela import peu.

Les conséquences de cette exposition, par contre, importent. Elles viennent renforcer votre capacité créatrice, c’est sans doute une bonne nouvelle, c’est même une très bonne nouvelle. Cependant, vous avez aussi une faculté de destruction qui est grande, qui est très grande. Cela peut sans doute, pour le coup, être plus inquiétant. L’arrivée dans cette énergie, l’arrivée dans cette énergie de lumière, dans cette énergie cristal, j’aime ce mot, nous aimons ce mot : le cristal, car le cristal est un amplificateur et aussi un révélateur de la lumière et c’est la révélation de la lumière qui arrive maintenant, la révélation de la lumière Divine qui coule à travers vous, la révélation du champ des vérités.

Vous êtes dans un espace de découvertes important, la découverte de qui vous êtes vraiment, la découverte de tout un tas de secrets qui ne peuvent rester enfouis plus longtemps, la découverte de qui nous sommes, la découverte de l’énergie de l’au-delà.

Les murs dimensionnels nous séparant deviennent de plus en plus fins, les temps nous séparant deviennent de plus en plus courts.

Alors peut-être, dans cette époque où tout devient plus sensible, plus juste pour chacun d’entre vous aussi, peut-être puis-je me permettre de vous offrir une petite leçon d’énergie, une introduction peut-être, seulement, à ce que peut être l’énergie de l’esprit cristallin, à ce que peut être cette énergie-là. Cela a déjà été évoqué, cela continuera à l’être, mais commençons un peu.

L’énergie de cristal est celle qui amplifie votre énergie d’amour. Je ne parle pas ici d’amour humain, cet amour-là cela sera toujours particulier. IL s’amplifiera quand même à toute l’humanité, vous verrez, vous finirez par vous aimer tous en frères et sœurs, cela c’est important. Non je parle d’amour en tant que liaison au Tout.

Si vous voulez amplifier votre énergie, amplifier ce que vous appelez vos pouvoirs, vos capacités, alors passez par l’amplification du sentiment d’union à tout ce qui est.

Cessez de vouloir autre chose, cessez de vouloir autre chose. Acceptez ce qui se produit ici et maintenant, comme étant la chose juste pour vous. Acceptez l’essence de cette expérience de vie que vous menez comme étant le plus court chemin vers votre Divinité. L’acceptation de l’ énergie qui vous traverse est le premier pas pour vibrer autre chose. Vibrer, accepter, résonner émaner, autre chose, une autre énergie.

Quand vous laissez entrer en vous l’énergie de l’union, vous vous sentez proche de chaque atome de ce qui vous entoure, de chaque particule. Il est drôle pour moi de dire atome en tant qu’alchimiste, parce que je sais que vos scientifiques ne trouveront jamais de fond à la matière, ne trouveront jamais de particules élémentaires, mais ne comprendront que la lumière. La lumière n’est pas une particule, elle est la source même de ce qui crée votre monde, de cette projection de la matière.

Quand vous entrez dans un état d’amour pour ce qui est, ici maintenant, alors dans cet état d’amour profond ce sont souvent des flashs lumineux qui apparaissent, ce sont souvent des énergies lumineuses, des informations que vous n’arrivez pas à décoder vraiment, à faire passer à travers un sens, pour lui donner un goût, une expérience, une odeur, ou même la sensation de recevoir un message.

Non, vous recevez d’abord la lumière dans le moment présent, dans la jonction au Tout. La lumière est l’énergie même de la création. Vous avez dans beaucoup de vos textes ces mots écrits, en latin, en grec, en français, dans beaucoup de textes : fiat lux et la lumière fut, mais la lumière c’est un ordre Divin qui vous traverse, c’est cette énergie d’amour qui vous traverse. La lumière vous envoie quelque chose que vous interprétez, une énergie que vous interprétez en une information. Cette information elle est ensuite transformée en énergie. Mettre de l’énergie sur de l’information cela s’appelle créer, cela créé la matière. La matière ce n’est qu’une information de la lumière avec de l’énergie.

Alors dans votre Univers l’énergie est venue d’autres planètes, d’autres énergies, d’autres étoiles. La lumière elle venait de ce qui est permanent dans l’Univers, la source de toute vie, et l’information vous traverse en fait, l’information c’est votre interprétation, c’est votre choix. Donc créer c’est interpréter la lumière et l’énergie qui vous traverse. A chaque fois que vous voyez quelque chose devant vous, à chaque fois que vous le touchez, alors vous êtes dans une interprétation de l’énergie et de la lumière. C’est la base cela.

 

Voyez comme très peu de choses suffisent à maintenir une matière tangible, une matière réelle. Quand vous augmentez votre idée de la réalité, vous pourriez perdre la matière et ne plus avoir besoin en fait d’interpréter votre vie, votre conscience dans un corps de matière.

Vous passez alors dans un état d’être qui est un autre corps peut-être, pour faire l’expérience plus grande d’une autre réalité. Vous appelez cela un voyage astral par exemple, ou voyage de conscience.

Ces énergies, ces voyages astraux, ces voyages en conscience sont en fait le moyen de quitter la matière et d’aller interpréter ce monde, ou un autre monde parallèle, d’une matière différente, mais c’est toujours interprété de vous, vous êtes le filtre de ce qui se passe pour vous, de ce qui vous arrive, à vous, en tant que conscience incarnée.

Ce qui vous arrive à vous est unique, chacun d’entre vous est issu de la même Source et rejoindra la même Source. Mais dans cette intermédiaire où il a quitté la Source et où il la rejoint vous être profondément uniques et unifiés à votre expérience. Cela veut dire qu’elle est ce que vous êtes, elle est ce que vous résonnez, elle est la lumière que vous interprétez, l’énergie que vous y mettez et là – dans cette époque d’arrivée d’énergie plus grande, puisque c’est ce qui se passe, je vous l’ai dit au début de mon discours – vous recevez beaucoup plus d’énergie, lumière, énergie, information.

L’énergie vous l’avez, la lumière est la source qui vous traverse en permanence. Que faudra-t-il changer donc ? L’information vous l’aurez compris. Ce que vous croyez être, ce que vous croyez savoir n’est qu’une petite étincelle face au grand feu que peut représenter la connaissance Universelle. Et cette petite étincelle que vous êtes n’est pourtant pas négligeable puisqu’elle crée son expérience durant le temps d’une incarnation. Cet éclat de lumière qui vous traverse est si grand, qu’il vous propose l’expérience d’une vie entière, d’une vie complète, dans une interprétation de l’existence.

Je vous invite aujourd’hui à comprendre plusieurs choses dans cette introduction à l’énergie de cristal.

Premièrement : le passé et le futur sont des routines imaginées, et imaginaires. Vous faites tourner tout le temps le même passé, ou vous imaginez tout le temps le même futur très souvent, et en fait, en faisant cela, vous envoyez l’énergie de l’Univers si grande, dans le passé, pour le rendre encore plus vrai, mais dans le futur aussi pour le rendre encore plus vrai. Mais vous n’en faites pas l’expérience.

Vous ne faites plus l’expérience de votre passé et vous ne faites pas l’expérience de votre futur. Vous ne faites que l’expérience du moment présent. Ainsi vous pourriez très bien créer un futur dans lequel vous n’allez pas et un passé dans lequel vous n’avez pas été, parce que en fait, et en réalité, vous envoyez votre énergie reconstruire un passé qui n’est pas exactement celui que vous avez vécu parfois, mais une interprétation de ce que vous avez vécu dans un autre moment présent.

Alors parfois la charge émotionnelle peut devenir de plus en plus lourde, avec le temps, ou de plus en plus légère . C’est là votre choix d’interprétation, mais comprenez à quel point finalement, en envoyant votre énergie dans le passé ou en l’envoyant dans le futur, vous envoyez ce que vous êtes, le créateur, dans des espaces où il n’est pas, et vous pouvez créer des passés différents, des futurs différents auxquels vous raccrocher.

Une fois vous allez raconter une expérience, elle va vous sembler heureuse, l’autre fois vous allez raconter la même expérience et elle va vous sembler malheureuse. Ceci est avant tout une question d’interprétation.

Dans le moment présent, à quelle réalité perçue, crue, informée, vous donnez votre énergie justement. A quelle réalité choisissez-vous d’adhérer ? Qu’est-ce qui est vrai pour moi maintenant ? Et vous comprendrez que pour vous maintenant un futur peut sembler vrai, et un passé peut sembler vrai, mais que demain votre passé peut perdre son côté dramatique et votre futur aussi d’ailleurs peut perdre son côté dramatique et entrer dans une autre hypothèse, une hypothèse plus grande, plus haute, de ce que vous êtes, vraiment.

Alors, pour quitter cette routine de création habituelle qui est la vôtre, dans ce temps de réception d’énergie de plus en plus dense et de plus en plus forte et pour quitter ces roues du passé et ces roues du futur, vous êtes invités évidemment à l’amour dans le moment présent, à vous sentir liés à ce qui est, là, ici et maintenant, pas à vous sentir liés à ce qui était là hier, pas à vous sentir liés à ce qui sera là demain. Mais à vous sentir liés à ce qui est là, ici, maintenant, à considérer que chaque atome, chaque espace autour de vous c’est vous, c’est une part de vous.

En faisant cela, vous allez d’abord étendre votre zone d’information. Cela signifie que vous allez cesser de croire être simplement le corps. Vous allez vous ouvrir à la possibilité d’être ce corps, mais d’être aussi cette pièce, d’être aussi finalement une parcelle de chacun d’entre vous, réunis, une parcelle d’une grande famille. Votre compréhension devient beaucoup plus grande dans cet espace, dans cet espace d’amour : chaque personne autour de moi, chaque personne que je vois, chaque personne que j’entends, chaque personne que je perçois est une part de ce que je suis. J’ai décidé d’interpréter le rôle de ce personnage, mais je sais que je suis chacun d’entre eux, du pire au meilleur dans ce monde, chaque particule vivante fait partie de qui je suis vraiment.

Ouvrez-vous à cette information, essayez d’y croire, d’y apporter de l’énergie, parce que apporter de l’énergie c’est croire, et croire c’est apporter de l’énergie. Croyez dans le Dieu que vous êtes, comme vous croyez en votre création. Croyez-vous sincèrement que cet ordinateur existe, que ce téléphone existe ? Croyez-vous sincèrement en cela ? Bien sûr que vous y croyez puisque vous l’avez devant vous. Mais c’est cette même foi qu’il vous est demandé d’avoir dans un élargissement de conscience, dans un agrandissement des définitions de qui vous êtes, car plus vous allez étaler, agrandir la définition de ce que vous pourriez être, je vais dire pourriez même si je sais que vous l’êtes, mais admettez que vous êtes peut-être ce bureau, cette plage, cet endroit, ces murs, admettez que vous pourriez être cela, et vous laisserez beaucoup d’énergie déjà infuser votre corps et le nourrir. Déjà vous allez mieux, dans cet espace-là, physiquement tout se rétablit. Parce que plus vous élargissez, plus vous acceptez de recevoir une énergie plus grande dans le moment présent, car non dispersée dans le passé et dans le futur, plus vous acceptez de recevoir cette énergie ici et maintenant, plus vous acceptez de recevoir de nouvelles définitions, de nouvelles informations et plus en réalité celui qui est l’énergie viendra à vous : votre propre Divinité, votre propre guide, votre propre messager viendra à vous informer chaque cellule de votre corps de l’état Divin qu’est le vôtre, dans la matière. Et vous deviendrez créateur avec lui.

 

Alors vous pourrez observer vos errances, observer vos comportements qui dérivent, mais vous cesserez de vouloir les juger, vous cesserez de vouloir les condamner. Vous comprendrez qu’ils ne sont plus et s’ils ne sont plus, c’est qu’ils ne sont que croyance. Cette énergie vous pouvez la laisser dans le passé ou même la récupérer, en demandant à récupérer cette énergie dans le passé : Je demande à récupérer l’énergie de l’enfance, de toute l’enfance de ce corps, je demande à récupérer chaque expérience en les acceptant. J’accepte de recevoir cette énergie, elle n’était ni positive ni négative, elle était ce qu’elle était, elle était mon interprétation du moment. Aujourd’hui, ici et maintenant, de par mon droit Divin je reprends mon corps d’énergie, je reprends mon corps divin, je laisse Dieu s’incarner en moi, je laisse l’énergie prendre corps et choisir ce corps. Je n’ai plus d’énergie à laisser dans le passé, désormais je me dirige vers l’avenir de qui je suis, de qui nous sommes, car dans l’information étendue qu’est la mienne je sais que nous sommes Un. Je ne peux m’occuper de moi sans m’occuper de l’autre que je suis aussi, mais je ne peux m’occuper de tous.

Alors je peux envoyer ma lumière, envoyer mon énergie rayonner sur ce monde l’intégralité de l’amour que je ressens pour ce moment présent, pour qui je suis. Alors à toutes les expériences douloureuses que je vis, je dis merci, car même si je ne sais pas comment je sais qu’elles m’enseignent encore plus qui je suis. Je dis merci aux expériences positives de ce monde, car elles m’enseignent aussi qui je suis. Je remercie tout ce qui semble être dérèglement car cela m’indique que je suis en train moi-aussi de m’ajuster à une autre fréquence, à autre chose. Je suis moi aussi en train de choisir qui nous sommes avec l’énergie, je quitte le monde du Je. Qui sommes-nous maintenant avec l’énergie ? Si je continue à dire : je suis ceci, je suis cela, je veux devenir ceci, je veux devenir cela, alors je quitte l’énergie du Père, je continue à décider seul, et à me définir comme étant ce corps, cet espace, ce temps, mais il est temps justement de comprendre que l’énergie de cristal est sans temps, sans espace, autre que le moment présent.

Alors ici et maintenant, là, je peux décider de qui je suis, mais je cesse de décider qui j’étais ou qui je serai. Je peux projeter cela dans ma conscience comme faisant partie de moi, mais je ne m’associe pas à ce futur, pas plus qu’à n’importe quelle autre personne qui habite cette planète en ce moment. IL est une énergie densifiée ce futur, il est un potentiel, comme si c’était un être humain dans le moment présent.

Alors je l’accepte comme un potentiel, comme une énergie, et je l’accueille en moi, comme petit à petit je suis invité à accueillir toutes les énergies qui sont autour de moi, comme je suis invité petit à petit à ressentir tout l’amour finalement qui est autour de moi, et que je n’ai pas ressenti, parce que je l’attendais des humains. Mais quand je comprendrai que je suis aimé de mon corps, quand je comprendrai que je suis aimé d’un stylo, d’une table, d’un écran, quand je comprendrai que l’amour est partout, je commencerai seulement à comprendre ce que signifie cette union, cette unicité, ce je suis UN, ce nous sommes UN, car la matière se révèle à la matière, la matière est énergie, lumière et information. Si je récupère l’énergie, si je récupère l’information, si je récupère la lumière comme étant moi-même, alors je m’autorise à rayonner tout cela à nouveau, mais je choisis cette fois que je suis l’écran, je choisis que je suis la table, je choisis que je suis tout cela, et je choisirai juste Je Suis comme étant vrai.

L’Enseignement I AM, l’enseignement de la présence Je Suis n’est que cet enseignement qui consiste à élargir la vision de sa conscience, élargir la vision de ses croyances jusqu’à englober tout et ne rien pouvoir mettre derrière Je Suis, quoi que vous y mettiez cela ne ferait que réduire ce que vous êtes. Je suis ce que je Suis. Je Suis ce que je Suis.

Dans ces mots vous entendez une expérience, dans ces mots vous entendez une invitation à la conscience intérieure, de l’unification au tout.

C’est sans doute cela que vous avez appelé l’ascension, l’éveil, vous avez donné tant de mots à cette expérience qui en fait ne fait que révéler une simple vérité.

De toute éternité, vous avez été, êtes et serez cette énergie vivante et vibrante, qui aura choisi de s’incarner dans un corps ou dans autre chose, mais juste une énergie.

Alors voyez comme, dès que je prononce cela votre conscience se met à raisonner et à dire : mais je suis le corps, mais je suis vivant, mais j’ai une existence, mais j’ai une histoire, j’ai, j’ai, j’ai. C’est très temporaire tout cela, c’est très court cette histoire, très court. Cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas importance, cela veut dire qu’elle n’est pas ce que vous êtes, elle n’est pas l’être permanent que vous êtes. Elle n’est que ce qui est impermanent, et vous vous définissez sans cesse avec quelque chose qui est impermanent.

Je Suis ici et maintenant, oui c’est vrai, bien sûr c’est exactement vrai, c’est juste dans tous les temps et dans tous les espaces, mais dire Je Suis ce corps, non cela c’est temporaire, Je Suis dans ce lieu, non cela c’est temporaire, Je Suis dans ce temps, non cela c’est temporaire. Même ce lieu est temporaire, il est là ici mais il ne peut exister que maintenant. A chaque instant, à chaque moment, j’aimerais que vous compreniez la puissance que vous émettez à poursuivre votre schéma comme étant vrai, la puissance que vous émettez à créer votre environnement sans le moindre changement. Cela j’aimerais que vous ne le preniez pas négativement et que vous compreniez que c’est la preuve de votre puissance. Vous êtes si puissant, que votre pensée poursuit la matérialisation de tout ce qui vous entoure. Mais c’est votre pensée, c’est l’information interprétée par vous. Et la somme de vos croyances crée aussi les règles de l’Univers, la somme de vos croyances crée les règles de la physique.

Alors vous avez décidé qu’une chose ne peut disparaître et réapparaître, mais si vous lisez beaucoup de littérature vous comprendrez qu’on peut faire apparaitre un objet et le faire disparaître, sans utiliser la magie . Certains Maîtres y arrivent, parce qu’ils ont décidé que tout cela n’est qu’une forme temporaire, une information densifiée temporaire. Vous comprendrez que certains Maîtres peuvent voyager dans le temps parce que le temps lui aussi n’est que temporaire, une information.

 

J’aimerais que vous goûtiez au Maître intérieur que vous êtes, j’ai dit goutez. Vous ne pouvez pas l’être complètement dans un corps qui ne se soit pas associé à sa Divinité, par les exercices, par exemple, que je vous ai proposés précédemment. Mais en goûtant à cette Divinité vous comprendrez que ce qui se passe dans ce monde est votre choix, votre décision. Oh mais je n’ai rien demandé, si tout le monde était comme moi cela irait mieux. Stop, c’est faux. Quoi que vous soyez, c’est faux.

Quand tout le monde aura compris qu’il est le monde, là tout changera. Mais il ne s’agit pas de convertir les autres à ce que vous êtes, mais de petit à petit accepter leur histoire passée, pour en reprendre l’énergie, accepter ce qu’ils voudraient devenir pour en reprendre l’énergie dans ce monde, et accepter ce que vous étiez et ce que vous allez devenir. Cette acceptation, ce pardon, ce changement d’énergie, il est le véritable changement sur votre planète. Il est ce qui peut bouleverser votre champ d’énergie et éviter tout un tas de catastrophes potentielles autour de vous. Cela s’appelle reprendre son pouvoir créateur, cela s’appelle ne plus laisser quelqu’un décider à votre place de ce qu’est ou sera le monde.

Soyez le monde que vous voulez voir. Rayonnez, vibrez, pensez à ce monde que vous voulez voir, et vivez dans ce monde maintenant. Ce monde il est là. Il peut être à l’extérieur comme à l’intérieur de ce corps. Comment gouvernez-vous votre propre corps ? La manière dont vous gouvernez votre corps c’est la manière dont vous gouverneriez un pays. Etes-vous violents avec vous-même ? Etes-vous sans cesse en train de vous juger ? Etes-vous sans cesse en train de vous condamner ou êtes-vous gratifiants envers chacune des actions de ce corps ? Etes-vous gratifiants envers chacune de ses attitudes ? Réfléchissez bien, et vous verrez que la plupart du temps vous êtes quand même très injustes avec votre corps et vous le seriez avec ceux que vous dirigeriez, car on dirige toujours les gens comme on dirige son corps. Certains avec rigueur, d’autres avec relâchement.

Donc, autant vous n’êtes pas le corps, autant ce corps il est quand même, vous l’avez lu souvent, l’image de Dieu. Mais cela signifie en fait que ce corps il est l’image du monde autour de vous, tel que vous le pensez, tel que vous le croyez. Même ceux qui ont choisit des corps dans une situation de handicap, voient ce monde comme étant handicapé. C’est leur choix d’expérience, c’est un choix de vision. Mais en unissant nos visions, c’est-à-dire en ne rejetant pas ce que l’on ressent, il ne s’agit pas de vouloir penser autre chose, mais en acceptant les visions de tout le monde, en entrant dans un espace de tolérance immense, en fait tout va s’aplanir, il n’y aura plus d’excès dans le négatif ou même dans le positif, tout s’aplanit tranquillement.

Il est différent de moi, Ok j’accepte, mais je ne me bats pas pour garder mon identité, je vais me battre pour que lui, s’il veut garder la sienne, le fasse. Je cesse de me battre pour moi, mais je me bats pour nous, comme le ferait un bon chef pour cette planète, un sage. Quelle est ma sagesse envers moi ? Qu’est-ce que je m’autorise ? Ce que j’autorise pour moi c’est comme si je l’autorisais pour la planète. Suis-je un bon sage ?

Dans cette énergie du cristal tout ce que je pense va être amplifié. Si la majorité de la planète pense à la guerre, à la fin, à la destruction, au fait que cela ne peut pas continuer, au fait que les ressources de la planète se perdent, tout cela va être vrai et vous en ferez l’expérience. Mais si collectivement vous vous mettez à penser à la paix, si collectivement vous œuvrez à votre échelle intérieure, sur vous-mêmes, ou sur une plus grande échelle si vous le pouvez, pour la paix, pour la tolérance, tout va s’aplanir.

Il y a des règles qui vont se mettre en route, mais vous verrez elles se mettent en route toute seules, elles n’ont pas à être, j’allais dire, défendues. La tolérance s’impose d’elle-même, l’amour s’impose de lui-même. Parce que quand il n’y a plus rien à défendre, quand il n’y a plus d’identité à défendre, quand il n’y a plus de personnage à défendre, alors chacun revient à son état naturel, et c’est un état d’enfance, c’est un état d’envie d’être aimés, un état d’envie de jouer, un état d’envie d’œuvrer pour son prochain dans un jeu collectif. C’est cela notre état naturel, c’est cela votre état naturel.

Nous connaissons cet état dans l’intra-terre. Nous avons traversé ce que vous traversez, nous avons essayé d’aider certains d’entre vous, mais nous avons compris qu’il est mieux de vous laisser apprendre, par vous-mêmes et dans l’énergie ,ce dont vous êtes capables, de vous laisser prendre conscience que vous avez crée cela, que vous avez accepté cela.

J’insiste sur le point suivant : ne vous jugez pas, ne vous condamnez pas. Vous avez traversé des zones de croyances qui étaient les vôtres, vous avez cru en ce que vous avez traversé, vous l’avez vécu, ne vous jugez pas, ne vous condamnez pas. Cette expérience était parfaite, c’était celle que Dieu à travers vous a décidé de vivre. Mais maintenant choisissez avec lui, agrandissez votre conscience, agrandissez l’idée de ce que vous pouvez être. Cessez de défendre ce petit moi et défendez plus que cela. Défendez dans l’énergie, dans l’énergie. C’est-à-dire : amenez vos pensées dans la paix, amenez vos pensées dans l’amour, amenez vos pensées dans l’extension, dans l’acceptation de tout et tous, et puis laissez cela entrer en vous. Laissez cette énergie entrer en vous, et si vous croisez, pendant ces énergies, des gens qui vous ont fait du mal dans l’énergie, acceptez-les en vous, dites-leur : viens je te pardonne, il ne s’est rien passé. Voyez-les redevenir des enfants, ce sont des enfants, ce sont tous des enfants, des enfants de la Divinité.

Viens je te pardonne, il ne s’est rien passé.

En agissant ainsi, vous allez amener un esprit de paix et d’amour sur cette planète et cet esprit de paix et d’amour va transformer de manière radicale, j’insiste sur ce mot, radicale, l’énergie complète de cette planète et éviter bien des erreurs.

Si vous continuer à croire que vous ne pouvez rien, alors ne vous plaignez pas de n’avoir aucun pouvoir. Mais si vous comprenez que vous avez le pouvoir, alors comprenez que ce pouvoir il est d’abord dans la manière dont l’énergie vous traverse, dans la manière dont la lumière vous traverse, et la manière dont vous interprétez et décidez d’interprétez les informations qui vous traversent et que vous entendez aussi.

Etes vous prêts à condamner la première personne qui est condamnée, à priori, ou jugée ? Etes-vous prêts vous-mêmes à vous condamner à la première chose, au premier écart ? Ce qui est important dans ce que je suis en train de vous dire, dans cette introduction, je n’introduis qu’une petite idée de ce qu’est cette énergie cristalline, une toute petite idée, en vous expliquant d’étendre votre définition. Souvenez-vous, je vous ai dit : plus vous aurez d’énergie en vous et plus vous serez capables de manifester la paix avec l’Unité Divine, avec l’Unité Divine. Mais pour avoir le maximum d’énergie en vous et créer, vous ne devez pas être dans le passé et vous ne devez pas être dans le futur. Vous devez être là, ici, maintenant. Je Suis ici et maintenant, ne définissez pas Je Suis dans ce corps ici et maintenant. Oubliez cette histoire temporaire. Je Suis ici et maintenant. Je Suis le début et la fin, l’Alpha, l’Oméga. Posez-vous dans cet espace.

Permettez-moi de poser sur vous l’énergie de cet espace de paix. Entendez mes mots et vibrez ces mots avec moi, répétez-les peut-être dans votre conscience : Je suis l’énergie de la vie, je suis la lumière, je suis l’amour qui englobe tout, je suis dans l’acceptation de tout ce qui est, je laisse passer et je chasse tout ce qui n’appartient pas à la permanence, tout ce qui est une histoire impermanente d’un personnage impermanent. Je libère cette énergie ici et maintenant de mon droit Divin, je l’autorise à être, mais elle ne touchera plus ma conscience, je tourne ma conscience vers la permanence, vers l’être permanent, I AM, Je Suis.

 

Cette énergie, ces pulsations en vous sont celles de l’Univers, c’est l’énergie pure qui circule à travers vous. Permettez-vous, ici et maintenant, de ressentir l’énergie qui vous traverse, l’énergie de la vie qui vous traverse. Comprenez que vous êtes bien infusés d’une énergie d’information, tout cela est vrai. Pendant que vous en faites l’expérience répétez-le dans votre esprit : c’est vrai, Je Suis l’énergie, Je Suis la lumière, c’est vrai Je Suis l’énergie, Je Suis la lumière. Beaucoup d’entre vous peuvent vivre cette expérience, ici et maintenant. Pour ceux qui n’y arrivent pas, vous êtes restés dans des définitions de ce que vous êtes ou de ce que vous voudriez être, ou dans un questionnement sur quelque chose d’impermanent mais vous ne vous êtes pas centrés sur la permanence.

Merci d’avoir accepté cette expérience, merci d’avoir accepté cette ouverture en vous, et dans ce temps où l’énergie est si forte à vous aider à découvrir la vérité, votre propre vérité, à vous révéler vous-mêmes, acceptez qu’être Tout, n’est pas important, c’est ce que vous êtes, mais ce qui veut y donner de l’importance est ce que vous n’êtes pas.

Dirigez votre pensée, dirigez vos rayons, dirigez vos flammes vers l’amour que vous êtes, vers l’expérience de la vie profonde et heureuse qui vous attend. Ne voyez rien comme un obstacle, tout ce que vous avez créé par votre pensée peut être effacé et retourner à l’ énergie pour vous revenir en énergie. Tout ce qui s’est passé dans votre passé est théorique, c’est pareil, c’est une énergie elle peut vous revenir pour que vous puissiez créer un autre moment présent, un autre futur si vous le souhaitez en le projetant devant vous et en l’aimant, et en le voulant pour tous, pas pour vous-mêmes seulement, mais pour la multitude que vous êtes, pour les siècles des siècles, pour toujours.

La paix est la clef de tous les changements, de toutes les autorisations à recevoir l’énergie. Plus vous êtes en paix et plus l’énergie s’infuse en vous, plus votre corps accepte et reçoit cette énergie et libère toutes les informations, toutes les expériences, toutes les maladies, toutes les angoisses.

C’est votre nature véritable d’aimer et d‘être aimés, acceptez-la et respectez la, et merci de votre écoute.

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email