Chers amis, très chers amis, bonsoir à chacun d’entre vous. Merci de votre présence dans ce moment et dans ce temps. Je suis Sylah. Effectivement, il est rare que je m’exprime.

Je vais m’exprimer pour positionner bien sûr des éléments qui correspondent à ce moment. Je vais me positionner dans ce temps et dans cet espace qui est le vôtre, dans un premier temps dès le début de mon intervention, pour vous dire que vos âmes supérieures sont votre premier guide, et qu’il est peu important ou primordial, de parler à un Maître d’Ascension, à un ange, un archange ou quoi que ce soit, à qui ou à quoi vous prêtez une autorité.

Sachez que vos âmes supérieures, vos Divines Présences I Am restent et seront toujours, pour vous, le meilleur guide car, sans doute, celui, celle – il n’y a pas de sexe dans cette histoire-là – qui vous est le plus personnel et qui vous connaît le plus intimement, et qui a pour vous la meilleure source de messages sans doute.

 

Ainsi, pour tous ceux qui ont l’impression de capter de grands inconnus, ou seulement leur âme, comme je l’ai entendu parfois dans le cœur de quelques-uns, je leur réponds : ce n’est pas seulement votre âme, c’est la grandeur de votre âme, c’est ce qu’il y a de plus grand en vous que vous capturez dans votre Essence, par des mots, par des moments et par l’expérience.

Alors, sachez profiter de cette connaissance supérieure qui vous habite désormais, car beaucoup d’entre vous entrent dans un moment où la communication va être facilitée, pas intégralement mais globalement, facilitée dans le sens intuitif, dans le sens des idées, dans le sens de la réception de ce qui est vrai/pas vrai pour vous, de manière individuelle.

Vous recevrez aussi pour la plupart d’entre vous, des sensations, des impressions collectives qui, dans les années qui viennent, vont sans doute correspondre à des idées ou des vœux de communauté, des vœux de partage et des vœux d’échange.

Actuellement, votre planète est traversée par certains bombardements cosmiques. En tout cas, vous ne subissez pas que l’influence planétaire dont nous allons parler, mais aussi une influence directe.

Cela signifie de manière claire et concrète, que le champ vibratoire de votre planète est amplifié. C’est comme si vous aviez un piano sur lequel une gamme, deux gammes ou trois gammes venaient d’être rajoutées.

Ainsi, la somme des phénomènes envisageables, envisagés, va augmenter chez beaucoup parce que, quand on augmente la gamme sur une énergie, une gamme d’énergie, chacun étend sa propre gamme, chacun étend ses propres possibilités dans son domaine, pas forcément des domaines spirituels.

Mais chacun dans son domaine : mental, spirituel, émotionnel, psychique, physique, chacun dans son métier, va réussir et va pouvoir faire grandir son œuvre, par l’extension de ses gammes de fréquences qui vous atteignent maintenant, de manière très opportune dans ce moment particulier que représente ce mois particulier.

Vous êtes dans un mois, dont nous avons dit qu’il serait la guérison des consciences, le mois de la guérison des consciences.

Eh bien, ce mois de guérison est avant tout un mois où vous allez accepter, en vous, votre nature véritable.

Et votre nature véritable, votre nature divine est une nature inchangée de toute éternité, qui ne changera pas. Elle est immuable et fixe dans l’Amour absolu.

Vous allez toucher cela du doigt pour beaucoup d’entre vous. Vous allez toucher à cet Amour indicible, à cet Amour, vous dites souvent non duel ou parfois inconditionnel. Ces termes en fait ne sont pas inappropriés, mais sont encore juste un échantillon de ce que peut représenter cela.

Et dans la guérison des consciences, vous allez surtout commencer, tous, à comprendre vraiment votre immortalité, votre aspect immortel, le fait que votre vie s’inscrive sur un chemin et ainsi – et nous l’avons déjà, avec d’autres Maîtres effectivement, exprimé en d’autres temps – comprendre mieux le sens de la liberté et de l’égalité, nécessaire à mener un monde qui est un monde des Maîtres, un monde de gens qui reprennent la maîtrise de ce monde, de leur monde.

Je vous invite à considérer aussi, qu’un autre des grands Maîtres de votre planète est la planète elle-même. Elle est celle qui vous porte, elle est votre vaisseau, elle est une part de votre conscience aussi, elle est une part de vous-même.

Vous êtes un élément naturel dans la nature. Alors, chacun d’entre vous trouvera ici sa place et trouve ici sa place, dans le respect de ce Grand Maître planétaire et dans le respect de chaque petit Maître – mais « petit » n’est pas réducteur ici – de cette existence.

Soyez convaincus que nous serons là pour vous aider, pour vous protéger et, oui, pour vous servir autant que faire se peut, dans ce passage que vous faites.

Ce passage implique de grands changements pour beaucoup d’entre vous. Et quand je parle de ce passage, cette fois je ne parle pas de ce mois-ci, mais des quelques mois, des quelques années qui sont encore en cours dans ce bouleversement, ce changement que vous vivez.

Des couples se sépareront, des gens quitteront leur métier, certaines personnes quitteront une famille physique pour retrouver une autre famille d’âmes, d’autres quitteront une famille d’âmes pour une autre famille d’âmes.

Tous ces bouleversements font que, en vérité, il n’y a pas de pleurs à avoir, pas d’écart. Chacun est à sa juste place, au bon endroit et au bon moment.

N’ayez crainte de vous être trompé ou non, ici n’est pas le jeu de l’expérience divine. L’expérience divine vous placera toujours là où vous aurez la possibilité d’étendre votre amour.

Et c’est pour cela, et pour étendre encore plus votre amour que beaucoup de séparations arrivent, que beaucoup d’évènements arrivent : pour remettre chacun dans son positionnement le plus juste, dans l’endroit le plus juste, à l’endroit où ils, elles, eux pourront étendre, et comprendre un peu plus le sens de l’amour universel, le sens de cette liaison profonde qui vous unit à l’Esprit Christique en vous.

Alors, chers amis, chers frères et sœurs de Lumière devrais-je dire, vous êtes invités à lâcher les choses, à revenir à votre nature.

Vous n’avez besoin de rien – comme je n’ai pas besoin de musique, d’artefacts, de son, de lumière particulière pour vous parler.

Vous avez juste besoin d’entrer dans la conscience que vous êtes un être immortel, immensément puissant/puissante dans sa capacité à aimer, dans sa capacité à interagir avec la divinité.

Au moment où je vous parle, au moment peut-être où certains liront même, vous recevez une bénédiction et un soin. Il en est toujours de même à chacun de nos discours, à chacune de nos interventions, nous avons tenté de vous donner un peu de notre flux, un peu de notre énergie, un peu de notre motivation à faire avancer ce temps, à faire avancer cet espace, à vous faire avancer, bien que vous ne reculiez point, croyez-moi. Croyez-moi, vous ne reculez pas.

Pour mieux intégrer, comprendre qui vous êtes, je vous invite à cet exercice.

Commencez à respirer un peu plus calmement et un peu plus lentement.

Et puis, intégrez en vous – même si ceci flotte comme une simple idée – intégrez en vous le fait d’être immortel.

Et vous pouvez même le dire :

Je suis immortel.

Mon Essence divine est immortelle.

Ce corps est temporaire.

Je suis immortel.

Travailler cette immortalité au-delà de l’apparence, au-delà du corps, va vous aider à retrouver le courage, l’audace, la témérité d’avancer, de créer un nouveau monde, et non pas de subir un ancien monde.

 

Vous avez décidé dans cette phrase d’être créateur.

Et c’est pour cela, qu’en chacun d’entre vous nous plaçons encore plus de possibilités d’aimer, encore plus d’amour, encore plus d’expériences de cet amour, car l’Amour signifie pour nous : union avec le Tout, union avec tout ce qui est, union avec tout ce qui a été, union avec tout ce qui sera ; Unir tous les temps en une seule et même énergie, en une seule et même entité, qui est ce que vous représentez.

J’avoue dans ce propos, avoir fait quelques raccourcis pour vous rappeler ceci : le monde que vous percevez est une projection.

Vous avez souvent projeté, par exemple, même l’amour à l’extérieur. C’est une première erreur.

La réalité, c’est que vous êtes le plus grand Amour qui soit, et que tout ce que vous allez trouver ou rechercher à l’extérieur, n’est qu’un échantillon de l’Amour qui vous habite déjà.

Il n’y a aucune pression à mettre sur qui que ce soit, sur quoi que cela soit, pour Être Amour, pour être relié à ce Tout, à cet Être immortel, à votre âme dont j’ai parlé au début de ce propos. Ce nouveau guide si puissant qui est le vôtre, vous aime profondément, intimement et à chaque instant. Alors, connectez-vous à cela.

Un autre guide l’a dit en son temps et je le redis : ne vous en voulez pas, dans un premier temps, de vous sentir égoïste dans l’apparence, d’avoir l’impression de ne penser qu’à vous pour un temps. Ce temps de recueil est nécessaire. Vous avez besoin, peut-être pour certains, de vous mettre de côté pour renforcer votre énergie, renforcer votre structure énergétique, renforcer même l’apparence de ce monde extérieur, et cela signifie le voir différemment, le voir comme une opportunité, une réelle opportunité et pas comme une menace.

Et le temps de faire cela, il est peut-être nécessaire pour certains d’entre vous – j’insiste, de faire quelques pas en arrière. Ce n’est pas le moment de se lancer dans un quelconque combat, dans une quelconque démarche, sans être d’abord investi de la joie et de l’envie de le faire et non par la colère ou le dégoût de le faire, d’être obligé de le faire.

Le véritable « combat » spirituel n’est pas une œuvre qui répond à une agression intérieure ressentie, mais une œuvre qui correspond à une joie ressentie, à l’idée d’exercer cette même œuvre.

C’est la joie qui guide vos pas. Cela est toujours, et cela sera toujours la joie, l’indice, l’indicateur de votre parfaite Présence.

Dans ce moment – de votre histoire aussi, ce sont encore des moments de tests.

Vous avez demandé et vous avez créé aussi, dans le monde entier, vous avez créé vos dirigeants. Vous en êtes les créateurs, pas les créatures – mais les créateurs.

Vous les avez manifestés dans votre champ d’expérience, même si cela vous semble indépendant de votre volonté, pour mieux prendre en main ce chemin et ce destin qui est le vôtre.

Il est venu ce temps de véritable pouvoir sur l’œuvre, de véritable liberté.

Si dans l’épreuve – que vous appelez sanitaire – que vous vivez, nous ne nous prononçons pas réellement sur des traitements ou autres, nous n’irons pas plus loin que ce que nous avons dit, à savoir qu’il existe déjà des remèdes naturels à ce que vous essayez de combattre de manière différente. Mais peu importe, il n’y a pas ici de mauvais choix.

Par contre, effectivement, nous insistons pour dire que ce temps, cette période particulière, cette année particulière, est une année de prononciation d’une réelle liberté, de vous sentir libre partout, tout le temps, où vous voulez et quand vous le voulez.

Pour répandre l’amour, il faut être libre de le répandre. Et ceci est votre choix, c’est votre volonté, c’est votre action.

Et pour générer cette liberté, il faut d’abord se sentir libre.

Un ami, un frère m’a dit un jour qu’il avait été prisonnier – ce que j’ai déjà vécu, ce temps – et qu’il se sentait libre dans sa cellule.

Et que c’est dans une cellule qu’il a appris ce qu’était la liberté, non en imaginant ce qui se passait ou qui pourrait se passer à l’extérieur, mais bien en se sentant libre depuis l’intérieur de cette cellule.

Alors, sentez-vous libre à l’intérieur de ce corps. Ne vous dites pas que ce corps est une limite.

En vérité, vous êtes bien plus grand dans l’énergie, et vous pouvez toucher de votre conscience bien plus de choses, d’impacts, d’évènements, d’aspects temporels que vous l’imaginez, et sentez-vous libre, même soumis à des restrictions.

Ressentez en vous cette liberté car, heureux celui qui se sent libre depuis sa prison, car il se libère, seul. Il génère l’esprit de la libération. Il génère l’esprit de cet autre temps.

Il est là le premier pas : retourner à l’intérieur de soi, retrouver le sens de l’immortalité, retrouver l’intention de ces multi-existences, dans le moment présent ou dans des temps différents.

Et ensuite, vous pourrez passer à d’autres étapes d’évolution, qui consisteront à vous reconnaître comme des éléments de la nature, et à reconnaître les forces de cette nature, sans oublier que vous êtes aussi une des forces de la nature.

Comme vous apprendrez probablement, ensuite, que l’application de l’amour, l’échange humain, l’action dans la compassion, cette charité si profonde qui doit vous habiter, qui peut vous habiter, est sans doute une grande clef – même si aujourd’hui cela ne vous parle pas forcément, à tous.

Celui qui possède quelque chose ne possède rien, s’il ne le partage pas.

C’est important cette notion de partage car, plus vous partagez, plus vous développez votre énergie.

Plus vous partagez votre idée, votre amour, votre œuvre, vos intentions, et plus vous vous reconnaissez en l’autre, plus vous reconnaissez l’ami, le frère, la sœur, plus effectivement vous allez quitter cette prison intérieure.

Et finalement, partager avec l’autre, partager peut-être même la souffrance de l’autre parfois, c’est l’acte de compassion.

Je vous invite ou vous exhorte parfois, à ne pas agir en pitié mais en compassion. Personne n’est « pitoyable » puisque vous êtes unis les uns aux autres. Personne n’est vraiment perdu.

Mais cette compassion, l’acte de compassion, c’est ce profond amour que vous ressentez pour l’autre, cette profonde envie de partager : une petite part de vous joyeuse avec celui qui ne l’est pas, une petite part de vous heureuse avec celui qui ne l’est pas, une petite part de santé avec celui qui n’est pas en santé, une petite part de tout avec celui qui n’a rien.

Partagez un peu, ouvrez-vous à cette possibilité. Qu’elle soit en pensée, en action ne compte pas, car vous êtes des êtres immensément informationnels, des êtres en vérité fait de Lumière pure.

Encore une fois, je vous le dis mes amis, vous êtes bien plus grand que vous ne l’imaginez et votre Lumière peut toucher chaque être, chaque instant, chaque personne, de ce plan de cette planète.

Il est des êtres qui, actuellement, agissent sur votre monde et nous allons parler de quelques-uns d’entre eux.

Les premiers sont ceux que vous appelez les galactiques. Ils agissent bien plus que vous l’imaginez car, dans ce moment d’évolution – qui est avant tout un moment d’évolution spirituelle dans cette phase d’existence – ils vont agir comme des grands frères.

J’entends beaucoup d’entre vous me demander si cette action sera visible ou invisible, et j’ai envie de vous dire, que ce qui se pose cette question-là, n’est pas la part de vous qui est à nourrir.

Sachez qu’ils ont déjà agi de manière que vous appelez invisible. Ils ont déjà commencé à poser des aides, et en temps opportun, tout sera révélé. Vous êtes dans cette période de révélations de toute façon. Vous êtes dans cette apocalypse des consciences, donc, dans cette fin d’un type de conscience, et dans cette arrivée d’une nouvelle conscience en chacun d’entre vous. Personne ne sera oublié.

Je balaie tout de suite en vous, peut-être cette idée que certains mériteront et d’autres ne mériteront pas. Non. Il n’y a qu’une famille.

Il n’y a qu’un grand œuvre et c’est l’œuvre de Dieu, c’est l’œuvre du plan divin. Et ce plan divin comprend chacun et chacune d’entre vous sur cette planète, dans cet esprit, dans ce vaisseau-mère qu’est la planète.

Vous êtes liés par la même expérience et donc vous allez, chacun d’entre vous, la vivre de la même manière vraiment.

Certains d’entre vous pourront accéder à des plans d’informations, que vous appellerez encore un peu, supérieurs.

 

Ces êtres-là seront vos futurs prêtres, non dans le sens de religieux, mais ceux qui auront des dons et capacités d’aider par amour, pour l’amour et avec l’amour. Ceux-là commencent déjà à naître, sont déjà nés et ce temps arrive.

Vos frères galactiques, quant à eux, vont intervenir pour diffuser des technologies ; pas tout de suite, ne soyez pas pressés.

Croyez-moi, le temps de Dieu n’est pas le temps de l’homme, et le temps de Dieu est parfait.

Quand l’homme veut trop vite se transformer, souvent c’est difficile ensuite.

Une autre personne qui œuvre pour vous, est celle que vous avez appelée Marie, accompagnée de Lady Kuan Yin.

Ces deux êtres de compassion et d’amour agissent sur la planète, et œuvrent à consoler chaque personne qui actuellement se sent seule, chaque personne qui actuellement se sent triste, chaque personne qui actuellement se sent déprimée.

Ces êtres sont là aux côtés de chacun, de chacune, pour transformer cette énergie en renouvellement d’énergie, comme si vos pleurs, vos tristesses, sont recyclés dans une énergie d’amour, dans une possibilité d’aimer plus – pas une possibilité d’aimer moins, pas une possibilité de repli, mais une possibilité encore une fois, de compassion.

Bien sûr, votre frère humain le Christ Jésus, Sananda, agit lui aussi en grand défenseur de la planète, et, je dois vous le dire, avec une grande fierté de ce que vous êtes.

Il est accompagné de beaucoup de prophètes, de beaucoup de religions, car il n’est que votre plan terrestre pour les opposer. Le plan de la Lumière, lui, ne les oppose pas, et chacun d’entre eux œuvre de son côté.

Peu importe son nom, peu importe son identité, chacun d’entre eux œuvre comme représentant de cet environnement, de cette planète, cette Terre-mère.

Quelle est votre part ? Que pouvez-vous faire ?

Renforcer vos énergies.

Renforcer votre capacité à ressentir de la Joie.

Comprenez qu’il n’y a pas de séparation, mais que chacun est mis à la place où il va pouvoir aimer le plus.

Soyez dans cette identification à la Lumière que vous êtes.

Ne doutez pas que la Lumière vous traverse.

Ne croyez pas être abandonnés.

Et surtout, ne cédez pas à la peur qui, en fait, vous couperait de beaucoup de champs d’informations.

La peur ne conseille et n’aide personne, vraiment. En tout cas dans votre aspect divin, elle ne vous aidera pas cette peur. Elle vous permettra peut-être de comprendre ce qui, en vous, mérite un peu plus de courage justement. Le courage n’est pas d’aller au combat, ce n’est pas cela le courage. Le courage c’est de savoir se relever déjà, d’être fiers de qui vous êtes maintenant, de qui vous êtes devenus depuis des éons d’existences, des milliers d’années d’existence, pas seulement dans cette existence.

Ce que vous êtes aujourd’hui représente la somme d’une multitude d’expériences. Vous êtes venus expérimenter ce temps pour connaître la liberté, commencer à intégrer une nouvelle conscience dans un monde d’incarnation, dans un monde qui est à votre dimension.

C’est cette expérience que vous êtes venus faire.

Certains se sentiront d’aider, d’autres se sentiront juste dans l’idée de fabriquer des choses qui aideront. L’important est d’y mettre de l’Amour.

Le pain du boulanger fait avec amour, sera mille fois plus utile que l’aide d’un magnétiseur qui fait cela, uniquement parce qu’il a l’idée d’aider sans vraiment en avoir l’envie.

Vous allez voir que c’est important d’être motivé par ce que l’on est, motivé par ce que l’on fait. C’est ce que vous allez vivre.

C’est pourquoi cet éveil de conscience ce mois-ci, n’en doutez point, fera dire à beaucoup de personnes qu’ils ne se sentent pas au bon moment et au bon endroit.

La première question à vous poser amis, frères, sœurs, c’est : puis-je déjà mettre plus de Lumière dans l’endroit où je suis ?

Puis-je déjà apporter ma Lumière dans cet endroit que je pense être l’ombre ?

Est-ce que j’ai besoin de quitter ce couloir sombre où je suis, sans jamais l’avoir éclairé de ce que je pense, moi, être la Lumière ?

Mais quelle Lumière est-ce que je représente si je n’essaie pas d’éclairer l’obscurité ?

Pourquoi me placer en Lumière parmi la Lumière ? Je ne servirais pas à grand-chose n’est-ce pas ?

Vous ne serviriez pas à grand-chose si vous vous contentiez d’éclairer ce qui est déjà lumineux. C’est pourquoi il est vrai, souvent, une part de votre œuvre, une part de votre travail sera une sorte d’illumination, de compassion, d’échange et de distribution d’amour, à ceux qui sont peut-être un peu moins capables que vous de cette compassion et de cet échange.

Quand vous aurez commencé à éclairer l’endroit que vous voulez quitter, ou même la personne, le lieu, l’énergie que vous voulez quitter, à ce moment-là vous préparerez des circonstances pour, effectivement, partir simplement ailleurs, sans rage, sans regret, sans remords, vous préparant à une nouvelle existence avec un peu plus d’amour, un peu plus de paix, un peu plus de joie, pouvoir la diffuser ensuite, et n’oubliez pas que vous ne pouvez donner que ce que vous avez.

Alors, soyez la joie, soyez la paix, soyez l’amour autant que faire se peut pour chacun d’entre vous et, distribuez cet amour à chaque endroit, dans chaque plan.

Souvenez-vous, si vous êtes tristes ou inquiets, Lady Kuan Yin que je vais laisser parler par la suite, est là pour vous aider. Marie est là pour vous aider. Toutes les mères-divines, représentations de Mère-Divine, sont là pour vous aider.

Je suis un être immortel.

Proposez-vous ces mots en vous, s’il vous plaît.

 

Laissez-les poser en vous.

D’abord ils vous sembleront faux, et ensuite ils vous sembleront immensément justes, puissants, pénétrants.

Encore une fois, au moment où je parle, au moment où certains liront, vous recevrez notre énergie.

Nous sommes là pour soutenir votre énergie, pas pour faire à votre place, mais pour vous regarder faire et peut-être conseiller certains gestes, certains mouvements, certaines envies. Mais vous êtes bien l’exploitant de l’Amour que vous représentez. Vous êtes bien celui ou celle qui va œuvrer en amour pour l’Amour.

Aujourd’hui, je vous le dis encore une fois, votre plus grande aide est votre âme supérieure. Votre plus grande aide est cette conscience qui vous habite et que vous habitez, et pour la laisser parler et œuvrer à travers vous, travaillez à renforcer votre énergie dans la Paix et la Joie. Trouvez des petits moments de paix, des petits moments de joie, car dans ces moments-là, le contact sera systématique, systémique. Il ne peut en être autrement.

Je vous confie aux très bons soins de Lady Kuan Yin.

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email