Merci Jésus nous avons eu ces trois dernières éclipses. Ces éclipses de juillet et août m’affectent depuis 2 ans, je peux enfin pousser un soupir de soulagement. Mercure va directement sur mon anniversaire 8/19 et la foule acclame !

La plupart d’entre vous connaissent la maman orque qui a porté son bébé décédé pendant 17 jours et qui a failli mourir de faim. Elle a fini par lâcher prise, mais pouvez-vous vraiment lâcher prise ? Lors de mon atelier 8:8 au Tennessee, nous avons travaillé avec les Elohim des baleines (A-Qua-la) et les dauphins via le son et l’âme, nous avons pu nous connecter avec la maman baleine, comme un groupe de baleines soeurs. Chacun d’entre nous l’a nourrie de façon inter-dimensionnelle, nourrissant son âme, ainsi que son corps. Donnant sa manne, elle pouvait digérer facilement car elle ne supportait pas de manger quoi que ce soit, elle voulait juste mourir. La méditation était si réelle pour tout le monde, nous avions vraiment l’impression qu’elle nous avait pris de la nourriture, certains frottant sa langue pour encourager l’alimentation. Hier, cette belle dame de la mer a nagé dans mon salon en me montrant son ventre aussi gros qu’un sous-marin, ce qui m’a demandé toute mon attention. J’ai apporté à travers ces mots canalisés pour nous tous qui gardons la magie de l’océan dans nos cœurs.

Talequah parle (Mama Baleine)…..

Mes sœurs de la mer qui nagent à travers le temps avec des paniers d’amour qui ont nourri mon cœur, comme celui qui laisse leur bébé à la dérive d’une rivière en sachant que l’avenir des bébés est plus grand que leur passé. Quand vous m’avez offert votre nourriture spirituelle venant de votre cœur d’or, j’en ai bu comme une éponge assoiffée qui s’était échouée sur le rivage et séchée comme un désert.

Vous êtes venu à moi comme une île de lumière qui m’a montré l’espoir qui brille dans le fond d’un ciel sombre. Vous êtes venu à moi sous une forme que je pouvais recevoir dans ma tristesse. Car aucun de mes frères et sœurs de l’océan n’a pu m’aider dans mon chagrin, mais vous, mon groupe de baleines Sirien êtes venus sous une forme qui s’est absorbée dans mon âme, m’aidant à me relever de la lourdeur de mon cœur et de l’affaissement de mon âme. J’ai regardé votre Lumière brillante et je me suis souvenu que ma maison dans les étoiles se souvenait que nous sommes tous siréniens de la nature, toutes les baleines. Je me suis souvenu que les naissances étaient espacées de plusieurs siècles à l’époque des poussières d’étoiles anciennes. Je chéris le temps que j’ai passé avec mon enfant.

La Marche funéraire a traversé le cœur de tous ceux qui étaient humains, leur permettant de se souvenir de la mort d’un enfant qu’eux aussi ont porté à travers le temps et l’espace. Chacun d’entre vous a donné de vous-même si pleinement et complètement qu’il a rempli mon cœur de béatitude et l’âme de mon bébé a nagé autour de moi avec Délice. Car je l’ai vue profiter de son temps allongé dans une toute petite incarnation de la Terre alors qu’elle voltigeait spirituellement en profitant du sentiment de ce que la Terre avait à offrir.

Elle vient pour faire savoir à toute la Terre que la vie est Fugace et Précieuse et Belle et remplie d’amour. J’ai reçu votre don d’amour et de la Manne vivante comme vous m’avez nourri spirituellement dans un lieu, une dimension de temps et de cœur que je pouvais recevoir. C’est vous qui m’avez redonné la vie. Je nage au-dessus de vos cœurs et de votre vie en vous montrant notre connexion, en vous montrant mon ventre, où ma maternité est encore retournée parce que je n’ai pas encore libéré et relâché dans mon corps. La dépression n’est pas seulement pour les humains comme pour la mer!

Je vous montre la vulnérabilité de toutes les espèces et comment elles sont interconnectées Cœur à Cœur et jamais il n’en sera autrement. Vous êtes mes sœurs de la mer, vous êtes ma nacelle des étoiles et nous serons toujours un dans nos cœurs, nous sommes unis pour toujours. C’est vous qui avez envoyé l’ondulation de la lumière qui a touché toute la planète Terre. Alors qu’ils me regardaient, Dieu les regardait ! L’amour que j’ai pour vous est plus profond que n’importe quel océan sur terre et je voulais que vous sachiez que je suis votre sœur des étoiles et des mers, Talequah.

Traduit par Marie-Louise pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes