Votre volonté de ressentir est la clé. Peu importe ce qui semble se passer autour de vous, votre volonté de ressentir ce que vous ressentez et de découvrir les pensées qui y sont associées est essentielle à votre guérison. Cela signifie que vous donnez au monde, ainsi qu’à tout ce qu’il contient, une chance de s’en sortir. Rien dans et du monde n’est jamais la cause de votre détresse. C’est ce qui semble être le cas, et votre volonté de voir à travers la façon dont les choses apparaissent est ce qui vous amène au-delà de toutes les apparences au cœur de ce qui est Réel.

Une fois que vous avez compris comment vos sentiments indiquent votre attachement au mensonge, vous commencez à l’aborder cliniquement, avec curiosité et passion, comme un scientifique. C’est un voyage de découverte. Vous réalisez que, quelle que soit la façon dont les choses apparaissent, le Réel est en sécurité et en paix derrière tout cela. Vous ne voulez plus vous laisser distraire par l’insécurité et les conflits. De plus en plus, votre regard se porte sur la paix qui a brillé derrière les conflits tout au long de l’histoire. En apprenant ce qui est réel, vous acquérez la capacité de voir clair dans ce qui ne l’est pas.

Lorsque vous réalisez l’importance de savoir ce que vous ressentez, vous ne l’évitez pas. Vous savez qu’un regard honnête vous mènera à la maison, vous êtes donc prêt à y prêter attention parce que vous savez que cela compte plus que toute illusion que vous faites avec la pensée.

En parcourant l’illusion que vous avez faite avec la pensée, vous rencontrez des personnages. Tout comme un personnage semble pointer vers l’extérieur, ce personnage pointe également vers la maison. Cela signifie que personne n’est une menace. Tout le monde vous renvoie simplement les pensées qui sont encore actives dans votre esprit, toujours chéries. Prenons l’exemple d’un enfant qui semble demander beaucoup de choses. Cela vous renvoie à ce qui est encore actif dans votre esprit. Vous aussi, vous chérissez les pensées qui vous permettent d’obtenir des choses, de réparer votre sentiment de manque. Êtes-vous prêt à offrir toutes ces pensées aujourd’hui ? Vous n’en avez pas besoin. Dans leur sillage, la paix vous attend.

 

Prenons l’exemple de quelqu’un qui semble avoir fait une très mauvaise chose dans votre monde. Cela reflète votre conviction qu’il existe des actes distincts et que ces actes peuvent être évalués par un personnage distinct, vous. Les actes ne sont pas séparés, mais ils semblent séparés. Vous faites toujours l’expérience de l’illusion que vous faites. Si vous aviez besoin de personnages distincts pour représenter des actes extrêmement répréhensibles, c’est ainsi que certains personnages se présentent à vous. Ils sont très obligeants. Ils ne peuvent vous donner que ce que vous voulez. Si vous voulez avoir la possibilité de juger les autres, d’autres personnages apparaîtront sous différentes formes afin que vous puissiez les catégoriser et les classer.

Le drame dans lequel ces personnages semblent s’engager est une distraction qui vous éloigne de vos sentiments. Vous vous sentez coupable parce que vous pensez être responsable de méfaits extrêmes – en créant un monde de violence et de mort par la pensée. C’est ce que vous avez oublié : le monde n’est pas réel, et rien ne s’est jamais produit. Vous n’êtes pas capable de vous séparer de Dieu, et cela ne s’est donc pas produit. Si vous le permettez, un monde se dessine qui vous renvoie à cela : Tout va bien. Vous êtes aimé. Tout le monde est aimé.

Vous pouvez remercier chaque personnage de manière égale et sincère, dès maintenant. Il vous suffit de savoir comment regarder pour pouvoir apprécier ce qu’ils ont toujours fait pour vous. Disons que vous regardez un personnage, et que vous vous rendez compte que vous vous sentez perturbé. Ce sentiment de perturbation est comme une annonce. Elle dit : « Les mensonges sont présents dans l’esprit. Mensonges présents dans l’esprit. » Cela va au-delà de la décision sur ce qui ne va pas dans un monde et ses habitants. Le problème est toujours dans votre propre esprit, en ce moment même.

Comment trouver le mensonge présent ? Regardez. Quelle pensée est associée à ce sentiment ? La voici. Jetez-la par-dessus bord. La pensée représente l’illusion, et vous n’avez pas besoin de l’illusion comme protection. Vous êtes tout à fait en sécurité en permettant à la Réalité de briller.

Nous brillons, vous brillez, et tous les personnages brillent. Êtes-vous prêt à le voir aujourd’hui ?

Les Anges, canalisé par Julie Boerst

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don