Salutations, mes chers enfants bien-aimés !

Maintenant, je voudrais me concentrer sur l’influence en termes d’énergie que la dissolution sexuelle exerce sur l’homme et qui, dans le monde moderne, est couverte par la belle expression de « relations libres entre un homme et une femme ».

Malheureusement, les gens dans le monde de la troisième dimension n’ont jamais réussi à trouver le juste milieu dans cette sphère de leur vie qui va d’un extrême à l’autre.

 

Ces relations étaient soit « tenues dans la servitude » par des coutumes familiales strictes unissant souvent des personnes qui ne s’aiment pas et n’ont rien en commun pendant toute leur vie, soit résultaient en un libertinage scandaleux, que l’on peut observer aujourd’hui dans de nombreux pays du monde.

Pourtant, cette « liberté » n’a rien à voir avec la liberté dans son sens Divin.

Pourquoi et comment cela s’est-il produit ?

Tout d’abord, parce que dans le monde de la troisième dimension, les vibrations humaines sont si faibles que l’on construit rarement des relations avec le sexe opposé sur la base d’une symbiose d’intimité spirituelle et physique.

De plus, seule une telle union peut créer un couple vraiment harmonieux ayant élevé l’énergie sexuelle des deux à une hauteur invisible.

Mais sans cette composante spirituelle, l’union d’un homme et d’une femme manque de sa Divinité et acquiert des qualités très différentes.

Qu’est-ce que cela entraîne en termes d’énergie ?

Le plus souvent à l’autodestruction de la personnalité et à l’épuisement de l’énergie sexuelle jusqu’au point le plus bas.

Et dans ce cas, peu importe qu’il s’agisse d’une femme ou d’un homme puisque cela concerne les deux.

Prenons comme exemple les relations sexuelles libres si populaires auprès des jeunes, celles qui se manifestent par un changement fréquent de ce qu’on appelle les « partenaires ».

Comme vous le voyez, même les mots eux-mêmes – termes établis dans la société – véhiculent une sorte d’absence d’âme et de visage.

Le sexe pour le sexe se transforme en satisfaction de besoins physiologiques.

Dans ce cas, quel type d’interaction énergétique se produit entre un homme et une femme ?

Leur énergie sexuelle étant privée de la composante Divine descend au niveau astral inférieur, attirant ainsi les êtres qui y vivent.

Après s’être rassasiés des basses énergies de ces personnes, ils commencent à leur tour à les saturer avec les leurs, initiant ainsi le « cercle » vicieux des énergies sexuelles à basse vibration.

C’est la raison de la promiscuité sexuelle de ceux qui ont des rapports sexuels SANS AMOUR.

Leurs âmes sont piégées par les êtres astraux se nourrissant de l’énergie sexuelle des gens et leurs corps deviennent des générateurs de ces basses énergies.

En cherchant de plus en plus de nouvelles victimes de leur passion, de telles personnes se transforment souvent en véritables maniaques sexuels, ruinant leur propre âme et celle de ceux qui sont pris au piège par eux.

Il n’est pas rare que d’autres êtres astraux se joignent à eux, ceux qui se nourrissent de l’énergie de la fierté, de l’affirmation de soi, de l’arrogance, à la suite de quoi on commence à braver ses « victoires » sexuelles et à regarder de haut les autres amis et connaissances moins « prospères » sur le plan sexuel.

 

Ainsi, leur « liberté » sexuelle devient un esclavage sexuel qui conduit maintenant à une dégradation morale générale.

Nous allons nous arrêter ici pour aujourd’hui.

Vous aimant infiniment,

Père Absolu vous a parlé

Voir les autres messages de : Transition vers la Cinquième Dimension

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email