Bonjour tout le monde. C’est Sandalphon.

Les gens se demandent souvent comment ils peuvent trouver la joie et la beauté dans le monde alors que tant d’événements difficiles se produisent. Nous savons que ce n’est pas facile pour beaucoup d’entre vous. Votre cœur devient lourd et votre esprit se remplit lorsque vous entendez parler de gens qui souffrent, d’animaux en difficulté ou du monde en ébullition.

Bien que cette douleur dans votre cœur et votre esprit troublé reflète la compassion que vous ressentez, c’est aussi quelque chose dont vous devez être capable d’aller au-delà. Si vous vous laissez consommer par la souffrance des autres, comment aurez-vous la force d’aider quand le moment sera venu ? Si vous restez centré et dans votre propre espace de joie, vous pouvez trouver une grande force pour aider ceux qui sont moins chanceux que vous.

Comment faites-vous cela ? D’abord, laissez tomber la culpabilité. Si vous vous sentez coupable de ressentir du bonheur alors que d’autres dans le monde souffrent, comment pouvez-vous vous laisser ressentir la joie et le bonheur qui résident en vous ? Il y a toujours de la souffrance quelque part dans votre monde. Certes, il semblerait que la souffrance soit plus grande en ce moment. Cependant, votre culpabilité de ressentir de la joie quand les autres souffrent ne leur sert à rien, ni à vous ni à eux. Alors laissez tomber votre culpabilité.

Ensuite, commencez à vous concentrer plus profondément sur les beaux aspects de la vie dans votre monde. Même s’il y a de la souffrance, il y a toujours de la beauté aussi. Cela fait partie des paires d’opposés qui existent encore sur votre planète. Essayez, par exemple, de vous concentrer sur un être vivant.

Essayez de vous concentrer sur une plante. Examinez attentivement chaque feuille. Voyez comme ses feuilles sont belles et souvent aléatoires. Laissez-vous fondre dans ses couleurs et ressentez l’énergie de chaque teinte.

Devenez encore plus subtil avec votre perception de la plante et laissez-vous aller à ressentir son énergie subtile. Est-il fort et sain ? Ou a-t-il besoin de nourriture pour les plantes, d’eau ou de plus de soleil ? Laissez-vous faire l’expérience de la nature de la plante. Quelle est sa vibration ? Laissez-vous vraiment ouvrir à cette plante. Prenez conscience de la beauté de chacune de ses parties.

Attirez la beauté de son essence en vous avec chaque inspiration. Expirez l’essence de sa beauté à chaque expiration. Alors contemplez, que peut m’apprendre cette plante ? Que m’offre-t-elle en étant vivante en ce moment, devant moi ? Ressentez sa liberté d’expression. Sentez sa joie, la joie qui existe dans chaque particule de son être. Laissez cette joie couler naturellement en vous pour élever votre esprit.

Maintenant, allez encore plus loin dans la plante. Laissez-vous aller si profondément dans l’essence de la plante que vous commencez à ressentir sa lumière. Cette lumière palpite à travers chaque particule de l’être sur votre monde. Même si quelque chose peut paraître sombre, il existe toujours vraiment en tant que lumière prenant l’apparence des ténèbres. L’obscurité n’est qu’une forme plus dense de lumière. Laissez donc votre expérience de l’essence de cette plante s’étendre et s’étendre jusqu’à ce que vous vous sentiez immergé dans la lumière pure de son être.

Dans cette lumière se trouve l’essence de la béatitude. Cette béatitude imprègne l’univers entier et tout ce qui s’y trouve. Peu importe leur apparence, tout ce que vous vivez est une pulsation de cette béatitude primitive.

Continuez votre contemplation en examinant votre main droite. Regardez chaque petit détail de votre main. Est-elle lisse et douce ? Ou est-elle ridée ou calleuse ? Y a-t-il des taches de vieillesse ou des taches de rousseur ? Ou c’est à cause du coup de soleil que vous avez eu la semaine dernière ? Regardez en détail toutes les surfaces de votre main.

Maintenant, comme vous l’avez fait avec la plante, allez un peu plus loin. Sentez l’essence de cette main. Qu’est-ce que ça fait ? Pourquoi existe-t-elle actuellement dans votre vie ? De quoi est-elle faite ? Si votre réponse à la dernière question est le sang, les os, les muscles et la peau, allez plus loin. Quelle est l’essence dans votre main ?

 

Regardez ensuite votre index droit. Déplacez votre conscience jusqu’à sa pointe. Et permettre à votre conscience de se déplacer dans le bout de votre doigt. Sentez l’énergie qui s’y trouve. Qu’est-ce que ça fait ? C’est chaud ou froid ? L’énergie est-elle dure ou douce ? C’est doux ou rude ?

Examinez ensuite cet énergie un moment. Pénétrez profondément dans son essence. Quand on dépasse ses qualités sensorielles, que reste-t-il ? Pouvez-vous faire l’expérience de sa lumière ? Et puis, pouvez-vous sentir sous cette lumière, le bouillonnement de la béatitude ?

Vous pouvez faire cet exercice avec n’importe quel être vivant. Vous pouvez aussi le faire avec quelque chose d’inerte comme une pierre. Car toutes choses sont faites d’énergie consciente, qu’elles semblent inertes ou vivantes. Et tout est rempli de la joie et de la béatitude de cette conscience.

Même vous.

Peu importe ce qui se passe à un moment donné dans votre monde, apprenez à vous reposer dans l’expérience de cette félicité.

Je vous envoie beaucoup, beaucoup d’amour,

Sandalphon

Traduit pour Messages Célestes: https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email