Les conseils de cette semaine des Maîtres Ascendants, des Galactiques, des Élémentaux de la Terre, des Anciens des Fées, des légions Angéliques et des Archanges connus sous le nom de Collectif :

Salutations, très chers ! Nous sommes très heureux d’avoir ce moment pour vous parler aujourd’hui.

Aujourd’hui, notre écrivain nous a demandé d’aborder la question que beaucoup ressentent maintenant ( nous entendons par là la plupart des Porteurs de Lumière actuellement sur Terre).

Et cela est : « Avec toute cette Lumière supérieure qui arrive sur la planète », il y en a qui disent : « Maintenant vous allez pouvoir vous élever vers des réalités dimensionnelles plus élevées, récupérer votre ADN à 12 brins et manifester davantage ce que vous désirez », etc. Ce qui est parfaitement bien.

« Mais qu’en est-il du fait que toute cette Lumière élabore tout ce avec quoi nous ne pouvons plus vivre ? Cela peut être un endroit très inconfortable à être. Je ne me suis jamais sentie aussi tiraillée et mis au défi ! »

Nous sommes d’accord que c’est une période très inhabituelle, non seulement pour les vagues continues de Lumière supérieure qui se faufilent maintenant dans vos réalités quotidiennes – les événements de votre monde, vos systèmes énergétiques et vos corps mental, émotionnel et physique.

Votre esprit se réajuste également, parce qu’il y a tellement de choses que les êtres humains prennent depuis des siècles de vie en 3D qui se heurtent à ce qui leur est naturel dans les royaumes supérieurs.

Ce choc n’est jamais agréable, lorsqu’il est vécu dans un corps physique.

Vous pensez peut-être : « Je deviens plus léger, donc je devrais être plus joyeux, pas moins ! Qu’est-ce qui se passe pour que toute cette tristesse, cette colère, ces sentiments de chagrin ou de perte se manifestent ?

C’est trop certains jours. J’arrive à m’en débarrasser et à me sentir mieux pendant un certain temps, puis tout se rassemble à nouveau, exigeant d’être entendu…”

Les voix qui demandent à être entendues, même si elles ne parlent pas en paroles, sont les expériences de cette vie et d’autres vies terrestres, et des vies vécues ailleurs.

Elles vous expliquent que votre corps ne peut plus supporter certaines idées, émotions, résonances, fréquences, s’il doit passer à un niveau vibratoire supérieur.

C’est un peu comme quelqu’un qui vous loue une maison, qui vous explique qu’il y a des ouvriers partout, de la poussière partout, des parquets arrachés, le bruit des marteaux qui martèlent et des scies qui ronronnent à toute heure.

En quoi est-ce un endroit où vivre ? demandent-ils.

Et c’est essentiellement ce que vous dites, et notre compassion pour ce que vous traversez maintenant est grande, parce que cela ne peut pas être une façon douce de voyager à travers la vie.

C’est pourquoi un temps quotidien de libération de tout ce qui ne convient plus à votre bien supérieur – maintenant et dans le futur – est impératif maintenant.

Nous dirions, simplement s’asseoir avec votre moi supérieur, les guides, les Anges, l’âme, et tous les guides supérieurs que vous souhaitez appeler.

Écrivez ou parlez à haute voix ce que vous ne pouvez plus tenir à l’intérieur comme votre réalité.

Il peut s’agir d’une identification avec le statut de victime.

Ce peut être le sentiment permanent que vous n’en faites jamais assez – que les autres passent en premier, quoi qu’il arrive, et que votre travail ou votre entreprise, ou votre rôle de parent, est votre justification pour être en vie.

C’est peut-être le sentiment qu’on vous doit beaucoup, qu’on vous a volé il y a longtemps, mais personne n’a répondu à cela.

Il peut s’agir d’épisodes occasionnels de tristesse, de chagrin, de rage, de sentiments de perte, d’abandon, d’ostracisme, que vous devez encore ancrer dans un événement ou une expérience.

Qu’est-ce que vous portez que vous ne pouvez plus porter, très chers ? Vous êtes les seuls à pouvoir répondre à cette question.

Si vous n’êtes pas sûrs de ce que c’est—quels traumatismes ou autres expériences bouleversantes ont créé cette grande ombre ou ce poids que vous ressentez à l’intérieur—appelez votre moi supérieur, et réclamez qu’ils retirent l’énergie de cette identification et de tous ceux qui y sont impliqués complètement de vos énergies de vie.

Il peut vous sembler que vous renoncez à une grande partie de qui vous êtes, pourtant nous vous assurons, que l’émotion dense, le faux système de croyance, ou le faux et lourd sens des responsabilités n’est pas qui vous êtes.

C’est quelque chose que vous avez assumé il y a longtemps pour survivre – une réaction à ce que vous ne pourriez pas supporter autrement.

Maintenant, cela réclame à grands cris d’être libéré, car il ne peut pas supporter d’exister au milieu de votre propre vibration croissante.

Rien de tout cela n’est vous, en soi – la colère, les sentiments de perte ou de dislocation, le sentiment de ne jamais être ou faire ou avoir assez.

Votre Vrai Soi est un Être miraculeux qui vit entièrement dans le présent, et n’est jamais sans ce qu’il requiert pour son chemin de vie.

Jamais sans un sourire chaleureux pour ceux qu’ils accueillent, et jamais sans une raison de Gratitude.

Vous êtes cette personne lumineuse et belle qui n’a presque pas besoin de résilience pour gérer les stress et les chocs, parce qu’elle ne vit plus en réaction à ce qui lui arrive ou à ce qui l’entoure.

Ils permettent à toute la Vie de passer par et à travers eux, notant différents sons vibratoires, formes et couleurs, sans jamais avoir besoin de juger une chose comme bonne ou mauvaise.

Y a-t-il des choses qui sont encore dans l’ombre sur la planète Terre ?

Oui, bien sûr – et votre compassion et votre conscience de plus en plus aiguë le noteront pleinement maintenant.

Le paradoxe est que votre propre croissance exponentielle exige maintenant que vous vous détachiez même de la tristesse de voir la douleur d’autrui, alors que vous libérez enfin pleinement la vôtre.

Il n’y a nulle part où se cacher, très chers.

Vous aurez encore des jours où vous vous demanderez, Quand le déferlement prendra-t-il fin ? Et c’est compréhensible.

Vous qui vous êtes portés volontaires pour vous présenter à cette époque, vous avez pris un virage soudain et brutal – un cours accéléré, pourrait-on dire, pour libérer la densité de la vie en 3D, afin de pouvoir faire l’Ascension.

Et pour que vous puissiez vous réincarner sur Terre ou ailleurs, sans que la profondeur des vieilles ombres traîne derrière vous, et que la vieille densité vous accable.

Une grande partie de ce que le cœur humain détermine comme nécessaire — être fermé et prudent, juger les autres, choisir des systèmes de croyance plutôt que la Connaissance intuitive — est simplement un exercice d’autoprotection.

Imaginez le pouvoir de celui qui n’a pas besoin d’autoprotection pour faire son chemin dans sa journée !

Imaginez la force de celui qui prend chaque moment non pas comme un coup de pouce ou un affront personnel, mais simplement comme la Vie dans son flux sans fin, qui coule à travers et tout autour d’eux et de milliards d’autres.

Ceci n’a pas besoin d’être votre vie terrestre la plus dure, dans le sens que vous n’avez pas besoin d’être « coincé » dans les patterns des énergies de cette vie ou de toute autre, à moins que vous ne choisissiez de l’être.

Nous réalisons que les mots seuls ne guérissent pas ; les idées seules ne suffisent pas à alléger vos fardeaux.

Et donc nous travaillons avec vous tous énergiquement, pour vous aider à libérer enfin le Faux Soi, que vous avez créé dans cette vie et dans tant d’autres afin que vous puissiez survivre à votre environnement et à la structure de pouvoir prévalant de ces temps.

Mais nous vous assurons que ce mécanisme de survie n’est plus nécessaire et a bien dépassé son utilité.

Vous vous êtes avancés en ce moment pour libérer toute autoprotection, car vous réalisez que ce que ces autres vous ont fait, à vous ou au plus petit, au plus innocent des enfants, n’a rien à voir avec personne, sauf avec les agresseurs eux-mêmes.

Vous voyez maintenant qu’ils se sont tendus un piège, dans lequel ils tomberont en son temps, à moins qu’ils ne se réveillent et ne réalisent le Faux Soi qu’ils ont créé, et les machinations impliquées dans le maintien de ce soi actif et la création de ce que leur esprit-ego exige.

Plutôt que de les blâmer ou de les plaindre, dites-leur : « Merci de m’avoir fait remarquer ce qui est probablement une blessure millénaire, car maintenant je peux la laisser remonter, la ressentir, et la libérer pour toujours. »

Alors, laisse-les partir.

Vous n’avez plus rien à leur dire. Peut-être que certains d’entre eux sont vos amis dans des dimensions supérieures, vous rendant une sorte de faveur étrange, comme vous l’avez peut-être fait pour eux dans d’autres vies – vous aidant à guérir ce que vous avez porté pendant trop longtemps.

Notre écrivain se souviendra parfois des paroles du personnage de Baby Suggs à Sethe, le personnage principal de l’œuvre immortelle de Toni Morrison, « Beloved » :

« Dépose les, Sethe. Épée et bouclier. À terre. Par terre. Dépose les deux. Au bord de la rivière. Épée et bouclier. N’étudie plus la guerre. Dépose toute cette pagaille. Épée et bouclier. »

Oui—l’agression de l’épée, l’auto-protection du bouclier. Le temps pour les deux est révolu.

Vous le savez, très chers !

Avec votre présence même, vous l’annoncez au monde, ou vous ne seriez pas ici maintenant.

Nous vous envoyons notre Amour, amis, avec soutien pour tout ce que vous traversez maintenant !

Et nous sommes avec vous, toujours.

 

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0