Est-ce que je veux vous voir comme la lumière pure et innocente de mon cœur, ou dois-je vous voir comme autre chose ?

C’est une excellente question à poser chaque fois que vous remarquez qu’une tension est présente lorsque vous êtes physiquement avec un autre ou lorsque vous pensez à un autre. Avec votre permission, vous pouvez en venir à voir tout comme la lumière pure et innocente de votre cœur. Se rappeler que cette option vous est offerte vous aide toujours à tirer le meilleur parti de chaque rencontre que vous avez. Chaque rencontre que vous avez en pensée ou dans le physique (l’effet de la pensée) est une occasion de vous permettre de voir tous les êtres tels qu’ils sont vraiment et ont toujours été.

 

Est-ce que je veux vous voir comme la lumière pure et innocente de mon cœur, ou dois-je vous voir comme autre chose ?

Regardez ça-cette autre chose. Quelque chose de séparé. Quelque chose d’autre. Lorsque vous écoutez et croyez des pensées venant de l’ego, la perception de « quelque chose d’autre » est primordiale. Pensez à cette couche de perception de « quelque chose d’autre », la couche où il semble réel qu’il existe des choses et des personnes distinctes et séparées. Cette couche recouvre l’unité réelle de tous. Chaque fois que vous vous rappelez que la lumière pure et innocente de votre cœur est vivante et présente, vous l’invitez à briller à travers ce que vous avez utilisé pour dissimuler l’unité.

Imaginez que vous vous tenez devant votre créateur, mais il n’y a pas que vous qui êtes là. L’autre est là aussi. Pourquoi auriez-vous besoin de l’Autre ? Pour prendre le blâme, bien sûr. Imaginez une petite créature qui, lorsqu’elle est effrayée, se divise en dix exemplaires d’elle-même. C’est vous, mais vous n’êtes pas une petite créature. Vous êtes à jamais unifié avec tout ce qui est réel. Vous n’avez jamais été petit ou séparé, mais vous avez utilisé le temps pour prétendre l’être. La lumière qui brille à travers l’illusion est réelle. C’est vous, et c’est l’Autre. Donc, chaque fois qu’un Autre type vous vient à l’esprit, ou chaque fois que vous semblez le rencontrer physiquement, rappelez-vous que le fait d’accepter de voir la véritable identité de l’Autre type, c’est accepter de voir la vôtre.

L’objectif de l’ego est de vous envoyer des pensées sur le blâme, et cela vous permet de continuer à voir l’autre comme une personne distincte. Pour que vous soyez innocent, l’Autre doit jouer le coupable. Pour que vous soyez une victime, l’autre doit jouer le rôle de l’agresseur. Vous avez équipé l’ego de son but parce que vous pensiez en avoir besoin pour effacer votre vue de la Lumière. Rien en dehors de vous n’est jamais venu vous cacher la lumière parce qu’il n’y a rien en dehors de vous. Tout moment de détresse a toujours consisté à vous cacher de la lumière, et c’est ce que la pensée égoïste est censée faire. La pensée égoïste vous donne quelque chose d’autre à regarder, quelque chose d’irréel et de très distrayant.

L’égo vous conseille de vous battre contre un jugement qui semble vous frapper de l’extérieur. Nous vous conseillons de rester immobile et d’observer, comme si un papillon venait de se poser sur vous. Quelque chose de beau pourrait arriver. Ce papillon déplace très lentement ses délicates ailes de haut en bas. Cet espace, entre le minuscule mouvement descendant et le très lent mouvement ascendant des ailes du papillon, c’est l’espace qui invite au miracle.

La pensée égoïste vous donne une expérience de l’irréel, et le miracle se faufile à travers tout cela, en ignorant toutes les structures que la pensée égoïste a construites, pour vous rappeler l’éclat et la présence permanente du Réel. Lorsque vous percevez un problème, c’est toujours parce que vous avez accepté un jugement de l’ego. Souvenez-vous de ce papillon, et du mouvement lent de ses ailes. Restez tranquille. C’est là, dans l’espace entre le bas et le haut, qu’un miracle vous attend pour vous montrer qu’il y a quelque chose sur quoi vous pouvez compter à chaque instant et dans toutes les situations, et que ce n’est pas une pensée égoïste.

 

Lorsque vous êtes capable de ralentir et d’interrompre le babillage de la pensée égoïste, celle qui analyserait, classerait et jugerait chaque aspect du physique, vous permettez au miracle de vous montrer la lumière qui est présente et disponible pour vous et pour tous à tout moment. Ainsi, chaque fois que vous ressentez l’impact d’un jugement, qu’il semble venir de l’extérieur ou qu’il s’agisse d’un jugement que vous êtes en train de porter, souvenez-vous du papillon. Ralentissez pour regarder ses ailes. Observez cet espace et permettez à ce qui est réel de se faire connaître à vous.

Nous avons le plaisir de vous présenter ce papillon, qui vient vous accueillir dans la lumière pure et innocente de votre cœur, la lumière pure et innocente de tous.

Les Anges, canalisé par Julie Boerst

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don