Bulletin mensuel d’avril 2020.

Vous assistez à un nouveau Grand Départ planétaire. Vous mettez un terme à une longue exploration, à un long Détour dans la Densité, parce que la Terre s’élève dans la Lumière et que l’humanité se rapproche de la Source divine. Il devient indéniable que le Grand Réveil mondial, tant annoncé, est en voie de se produire, donnant de nombreux indices de son déploiement effectif. Pour vous, le moment est venu d’unifier tous les aspects de votre être et de vous unir à vos semblables.

C’est la raison pour laquelle, à l’occasion d’une pandémie, vous passez par une pause plus ou moins inattendue qui vous force à mener une incursion intérieure et à retourner à l’essentiel, donc à remettre en question toutes vos manières d’agir, vos anciennes croyances, vos vieux systèmes, vos freins et vos attachements, même votre notion du nécessaire. En ce moment, le monde entier est appelé à se regarder bien en face, sans hésiter ni tergiverser, et à déterminer sa manière de concevoir les Temps nouveaux, en précisant ce qu’il veut collectivement réaliser, intégrer, manifester, soit ce qu’il veut vivre vraiment. En cela, désormais, chacun devra percevoir l’humanité comme une seule et unique communauté planétaire plutôt que comme un ensemble d’individus.

Pour plusieurs, qui ne croyaient plus à certaines prévisions, tout en gardant l’espoir qu’elles gardent un fonde de vérité, celles-ci se sont concrétisées dans la forme inattendue d’une attaque mondiale. La mutation d’un tout petit virus a déclenché les vents du changement qui, dans leur trajectoire, ont pris la force d’un ouragan, remettant tout en question, dans la vie de tous, sans rien laisser intouché, sans rien laisser intact. Ainsi, vous vous retrouvez au cœur d’une remaniement planétaire sans précédent, que vous pourriez considérer comme une remise à zéro : pour beaucoup, il vous a confiné dans un espace réduit, des conditions inhabituelles, parfois agaçantes ou précaires, mais si propices à une salutaire introspection.

 

Partout dans le monde, cette transformation majeure affecte tous les aspects de l’existence humaine, forçant chacun à réviser ses priorités par la perturbation de toutes ses habitudes. Lorsque la situation se sera rétablie, après une ou deux vagues de propagation du présent fléau, selon votre rapidité à comprendre son message et à produire, en conscience et en réalité, les correctifs qui s’imposent, vous n’aurez aucun moyen de rétablir la réalité telle qu’elle se présentait dans le passé. Ainsi, tenez-vous-le pour dit, les anciens procédés ne fonctionneront plus jamais, de sorte qu’il devient inutile de tenter d’y recourir. S’accrocher à l’ancienne réalité, voilà ce qui, pour certains, pourrait le plus leur compliquer l’existence encore et encore. Car le Verdict divin est radical : pour le salut de la planète et de toutes les formes de vie qu’elle héberge, il n’existera plus aucun moyen de régresser ni de retourner en arrière, surtout que la majorité des tenants du statu quo ou des opposants au changement ne tarderont pas à disparaître, s’il ne reste pas en eux une potentialité de conversion et d’acceptation de la nouvelle dynamique et des normes nouvelles.

Pour le moment, tiré de l’histoire connue, tout vous semble à ce point surréaliste, que plusieurs d’entre vous nourrissent, par leurs choix personnels erratiques ou par la diffusion de fausses nouvelles, une peur qui pourrait prendre des proportions alarmantes, dévastatrices, et retarder le retour à une certaine normalité. Pourtant, vous devriez percevoir que les énergies présentes, propices au renouvellement, vous offrent l’occasion inestimable d’envisager une nouvelle manière de vivre, pendant que le monde entier, ou presque, se trouve à l’arrêt. Ne constatez-vous pas déjà que, grâce au ralentissement de la production industrielle et des déplacements de véhicules de toutes sortes, dans tous les pays, la Terre-Mère se régénère à un rythme étonnant?

Par exemple, dans certaines régions de la Chine, les plus jeunes générations s’étonnent de découvrir l’azur du ciel, puisqu’elles n’avaient jamais connu que des conditions de pollution extrême dans leur coin du monde. Assez récemment, après quarante ans, des inondations se sont produites dans le secteur des Grandes Pyramides : selon les autorités, en à peine plus de 48 heures, il est tombé l’équivalent de 2 ans et demi de pluie sur Le Caire, la capitale égyptienne, ce qui représente le plus important épisode pluvieux, pour ce pays, au cours des quarante dernières années. À La Mecque, la nécessité d’une désinfection des alentours de la Kaaba a forcé l’arrêt de la circumambulation ou du Tawaf, ce rite symbolique de marche antisolaire autour du monument qui abrite la pierre noire, si cher aux Musulmans, lors du pèlerinage que leur impose le Coran, au moins une fois dans leur vie, à moins de cas de force majeure, un arrêt forcé qui, dans les plans subtils, a favorisé l’ancrage d’une réinitialisation majeure des énergies du lieu. Au Pérou, les autorités ont fermé le site du Machu Picchu, ce qui lui permet de se réharmoniser suite au passage de hordes de touristes qui le visitaient chaque jour depuis des décennies. Au moment d’un séisme, l’ange doré Moroni, fiché au sommet du temple des Mormons de Salt Lake City a échappé sa trompette. Enfin, pour raccourcir un trop long rapport de faits avérés, voilà que les cygnes sont retournés sur les canaux récemment nettoyés de Venise, en Italie. En France, la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été interrompue, ce qui en a amené plus d’un à spéculer sur son destin.

Mais avons-nous besoin d’ajouter d’autres faits intrigants que les actualités locales ont pu vous rapporter mieux que nous pour vous convaincre que vous vivez un moment exceptionnel, mais crucial et fatidique, de votre expérience terrestre?

Le problème principal, c’est que, selon les croyances religieuses ou autres, les gens élaborent de nombreuses théories relatives à ce qui se passe vraiment, dont certaines contiennent des éléments de vérité, mais dont aucune ne fournit l’explication complète de ce qui, en réalité, se passe un peu partout dans le monde. Vous comprendrez que, pour obtenir un tableau complet des événements de la présente phase ascensionnelle, il s’impose davantage de considérations de nature à mieux expliquer ce qui se passe, du fait qu’ils résultent d’incidences émanant de plusieurs plans de conscience. Ainsi, dans l’ordre de la densité, régi par la dualité, il pourrait exister, comme certains l’affirment, des motivations sinistres que les informations courantes ne fournissent pas. L’une d’elles ne préconise-t-elle pas que, mine de rien, au terme de l’expérience présente, l’humanité pourrait avoir perdu une large part de ses libertés fondamentales?

Pourtant, si vous élargissez votre vision, si vous embrassez un plan infiniment plus vaste, vous ne pouvez que constater que, même si les tenants de la dualité font de leur mieux pour renforcer leur contrôle sur la masse, la dualité elle-même faiblit, de sorte que les anciens systèmes, qui ont poussé leurs racines depuis si longtemps, sont en train de s’étioler. Mais ce qui revêt une plus grande signification encore, c’est que, dans l’isolement, chacun d’entre vous parvient à identifier, les uns après les autres, les crochets qui, personnellement, le retiennent à la densité, régie par la dualité. En conséquence, vous êtes toujours plus nombreux à saisir les mirages, les reflets illusoires de la dualité et à vous tirer de ses rets.

En ce moment, il est certain que, pour des impératifs de santé publique, vous avez temporairement perdu une part de votre liberté extérieure, mais ne réalisez-vous pas davantage que, au fil des jours, vous y gagnez plus que jamais en liberté intérieure? Et, par bonheur, cette prise de conscience implique des collectivités humaines entières, partout dans le monde!

 

Actuellement, voilà le point sur lequel vous devez porter votre attention. Vous gagneriez à vous concentrer sur le retournement tant attendu, mais déjà en cours, des systèmes de réalité, au lieu de vous laisser gagner par la peur, l’ennui ou l’incertitude. Ce que vous vivez en ce moment représente une grande bénédiction céleste. Nous devons vous rappeler que la peur, qui attise les émotions et embrouille la raison, finit par vous paralyser et par vous dicter des décisions aussi peu amoureuses qu’irrationnelles, ne pouvant que compliquer votre situations personnelle et, par ricochet, la situation mondiale, puisque l’humanité ne fait qu’Un. Tout le contraire, vous gagneriez à profiter de la présente pause, presque complète, du monde pour prendre de l’expansion, en conscience, en habitant votre vérité propre. Il est dans votre intérêt que vous renforciez la résonance de la Nouvelle Réalité à chacune de vos respirations.

Un autre défi de l’heure présente, c’est qu’il s’est formé, dans les résidus de l’astral, une énorme bande de distorsion qui favorise la dissémination des fausses informations. Nous ne parlons pas seulement d’informations erronées, mais d’informations dangereuses, parce qu’elles peuvent vous écarter de la Voie véritable que vous devez suivre. Jamais il n’a autant importé que, dans une étude minutieuse de tout ce qui vous est rapporté, vous vous en remettiez à votre discernement personnel, c’est-à-dire à vos filtres intérieurs de la Vérité. Vous devez particulièrement vous méfier de ce que livrent les tenants de la théorie du complot mondial, les transmetteurs (channels), comme de tous les présumés médiums qui disent parler au nom d’entités subtiles, donc d’entités d’autres plans de conscience. En ce moment précis du renversement de la conscience, une très large part de ces informations comporte peu de fiabilité.

En dépit des limitations qu’elle impose, la présente phase de confinement affecte moins les Êtres incarnés de grande conscience que les gens de la masse parce qu’elle change leur mode de vie de manière moins radicale. Certains d’entre vous travaillent déjà à domicile ou se sont habitués à une certain mode de vie plus modeste, mais aussi, plus intériorisé, ce qui leur évite de redouter le silence et la solitude. En outre, ils savent davantage s’émerveiller des beautés de la Nature ou apprécier les effusions successives d’Énergie nouvelle, même quand elles bousculent un peu. Et, en ce moment, il n’en manque pas d’un jour à l’autre. Chose certaine, les gens de la campagne accusent mieux le coup que les gens confinés dans un petit appartement urbain.

Il est probable que la première leçon du présent confinement consiste, pour chacun, dans la nécessité d’apprendre à prendre le temps de prendre le temps et de s’en servir pour explorer ses plus grandes profondeurs, car c’est dans ses grottes profondes qu’il peut trouver l’état calme et sécuritaire dans lequel il peut tout comprendre, harmoniser et guérir. Chacun gagne à cesser de s’agiter et de se projeter à l’extérieur de lui, quand tout ce qui peut faire son salut réside au plus profond de lui-même.

Mais la présente pause du monde assure aussi la dissolution de beaucoup d’énergies anciennes parce que tout ce qui ne vibre pas au diapason de l’Amour infini du Créateur doit émerger à la surface pour une complète transmutation. C’est ainsi que, à partir de maintenant, les entités malfaisantes, qu’elles vivent dans les plans concrets ou dans les plans subtils, vont s’éliminer par elles-mêmes par le simple juste retour de leurs énergies négatives du fait que tout ce qui n’augmente pas l’Amour, ne peut plus trouver de lieu d’asile ni de raison d’être dans le système solaire.

Cependant, si vous vous considérez comme un Être de Lumière, dans votre Amour, vous devriez davantage penser à vous soucier du sort des gens de votre entourage, qui sont plus démunis, par exemple des grandes familles, qui survivent au jour le jour, ou des pauvres, des exilés, des sans-papier et des sans-abri, soit de tous ceux qui vivent en marge de la société ou que vous avez abandonnés dans divers types de centres d’hébergement pour vous assurer une plus grande latitude dans vos choix personnels. Vous ne pouvez que savoir que la crise de la présente pandémie affecte plus fortement ceux qui possèdent moins, qui ont atteint un grand âge ou qui éprouvent des ennuis de santé. Dans la mesure de vos moyens, toujours plus grands que vous ne les pensez, il vous revient le devoir de penser à aider ces gens, chaque fois que vous le pouvez. Dans ce contexte, le bénévolat et le volontariat représentes des alternatives intéressantes, dans la mesure qu’ils peuvent s’appliquer, surtout qu’ils dévient tellement l’attention des petits problèmes personnels, assurant leur résolution plus rapide.

Si nous abordons ce sujet de l’entraide, c’est parce que la présente phase de confinement interpelle, autant les gens qui se targuent de leur grande conscience que les gens ordinaires, au plan de l’Amour. Pour chacun d’entre vous, elle représente un moyen d’évaluer votre bonne compréhension de cette Énergie prodigieuse, Essence de la Vie, et votre manière d’en témoigner. L’heure est venue d’exprimer l’Amour dans l’harmonie et la coopération afin d’éliminer les peurs, les limites apparentes, la violence, la souffrance, les divisions. Et pourquoi pas, d’abord la guerre, puisqu’elle ne consiste jamais qu’à vous battre dans un système de survie, un combat inutile pour celui qui vit vraiment.

Certes, l’Amour vous convie d’abord vous aimer vous-même et à vous accorder la première place dans votre expérience. Mais le confinement qui vous est imposé ne vous amène-t-il pas à penser qu’il pourrait porter l’intention de vous amener à vous interroger sur le fait que le choix de vous-même peut vous avoir confiné à l’égocentrisme, à l’égoïsme, à l’individualisme, peut-être même au narcissisme ou au nombrilisme, des attitudes, révélées par des comportements, qui ne peuvent qu’amplifier votre sentiment d’apparente séparation d’avec Dieu et d’avec les autres ? Il peut vous avoir amené à oublier de rester au service du Plan divin et de continuer à vous soucier du destin d’autrui pour vous être tiré, il y a trop longtemps, de la Conscience de l’Unité.

 

L’amour de vous-même ne doit jamais vous porter à oublier que l’autre reste un autre vous-même, que vous êtes en lui et qu’il est en vous et que vous ne faites qu’Un avec lui. Dans la mesure même que vous pouvez vous sentir esseulé, isolé, coupé des autres, pris d’ennui, vous pouvez croire que la Vie vous suggère une révision de la manière que vous avez toujours vécu vos diverses relations, afin d’apprendre à vous montrer digne de continuer à les entretenir. Sans vouloir nous faire moralisateur, nous ne pouvons que vous rappeler que, dans votre expérience personnelle, les autres ne sont pas des objets à dominer, à exploiter, à utiliser, à parasiter ; vous ne pouvez permettre qu’ils deviennent, pour vous, des objets de jouissance, de rentabilité, de renforcement de votre prestige personnel, un moyen de masquer votre vide intérieur ou votre ennui existentiel. Bien au contraire, ils doivent rester le moyen de mieux servir Dieu en les incluant dans vos pensées et dans vos projets.

Les jeunes générations, celles des enfants-rois, ne sont-elles pas davantage portées à toujours prendre la meilleure part de la vie, en laissant aux êtres plus âgés, plus aguerries, parce que, souvent, élevés à la dure, le plus lourd ou le plus difficile de toutes les tâches ? N’avez-vous pas un proverbe que nous pourrions paraphraser en rappelant que celui qui cherche à manger tout son pain blanc dans ses jeunes années ne trouve plus que du pain noir au terme de son existence ? Il y a là une sage mise en garde pour celui qui veut connaître une belle fin de vie ! La Source ne semble-t-elle pas envoyer, à ceux qui méritent de porter le chapeau de l’indifférence à l’endroit d’autrui, le message suivant: «Si tu veux devenir malheureux et le rester, continuer de te chercher des raisons de vitre et de t’estimer toujours davantage, ne pense qu’à toi; mais si tu comptes connaître le bonheur, te sentir comblé jour après jour, inclus les autres dans tes motivations.»

Vous avez atteint un point où, par le principe même de l’Amour, vous ne pouvez plus qu’accepter de faire l’apprentissage de la dynamique du service du bien commun. Celle-ci vous porte forcément, la plupart du temps, à dépasser vos intérêts personnels et les vains conflits. La présente pandémie porte le message de prendre conscience de la nécessité d’un changement majeur dans vos attitudes et vos comportements les uns envers les autres, mais aussi votre manière d’aborder l’environnement de votre planète qui soutient vos expériences humaines. Vous êtes appelé à vous dégager des distractions vaines, des plaisirs éphémères, des pressions inutiles, des peurs stériles afin de mieux introduire les nouveaux concepts de paix, d’harmonie et de collaboration universelle.

Ainsi, pendant que vous êtes en quarantaine, ces considérations relatives à l’Amour, bien compris, ne doivent pas vous distraire de la nécessité de transcender la réalité contingente, les illusions des plans inférieurs, en vous situant constamment, en conscience, sur un plan complètement nouveau, beaucoup plus élevé et bien plus vaste. Vous ne pouvez accéder au Nouveau monde que dans la mesure que vous parvenez à rompre avez le vieux monde, celui de votre ancienne histoire, désormais révolue. Chacun ne peut jamais s’harmoniser et puiser dans sa propre force sans plonger plus profondément à l’intérieur de lui, parce que c’est là qu’il obtient l’accès à des réalités plus subtiles et plus élevées. C’est ce qui explique que c’est dans le silence et le plus grand isolement que l’être incarné peut créer une réalité dans laquelle il se sent épanoui, au lieu de persister à remplir son existence de distractions factices, vaines, insignifiantes, illusoires, pour s’éviter l’ennui plus ou moins constant, la difficulté de vivre avec lui-même. C’est ce qui explique que tant d’ascètes des déserts aient accédé à l’Illumination.

Le fait que vous ayez été confiné à votre gite, entouré de vos pénates, donc que vous ayez été écarté de beaucoup des vaines distractions et de vos semblables, représente une occasion en or de vous ramener à vous-même et de jeter un regard lucide et profond sur tout ce qui vous concerne. Car vous gagneriez à passer au crible vos anciennes croyances, vos anciennes manières de faire et d’agir, vos jugements de valeur, vos fausses perceptions et à réajuster vos priorités. Vous gagneriez tout autant à éliminer ce qui ne vous sert plus, à faire du nettoyage dans votre environnement, à rehausser vos propres énergies et à purifier l’énergie qui vous entoure. En cela, il vous faut savoir et retenir que, en raison de la différence des taux vibratoires, les expériences de la troisième dimension deviennent de plus en plus incompatibles avec celles du Monde nouveau, qui représente la cinquième dimension de la Conscience cosmique.

À vrai dire, la présente phase de réclusion vous est offerte pour vous permettre de vous ajuster correctement à la Réalité nouvelle. Aussi pouvez-vous utilement réfléchir à ce que devrait devenir votre vie au terme de la pandémie. Vous pourriez vous demander comment vous pourriez commencer à appliquer le changement de vos priorités, mais surtout, à déterminer comment vous pourriez mieux vivre chaque instant en conscience, de sorte que votre vie individuelle s’ajuste parfaitement à la fréquence de la Vie véritable.

Dans un contexte qui interdit toute régression et tour retour en arrière, il ne vous reste qu’à consacrer votre énergie à renaître dans le Monde nouveau, en revêtant votre Identité réelle. Vous pouvez y parvenir. Il vous suffit de faire un bon usage de la présente phase de réclusion pour devenir plus sage, plus fort, plus amoureux, plus vrai et plus réel que jamais. Et si vous savez bien vous reconnaître, autant dans votre Essence que dans votre Nature, désormais, vous serez pleinement reconnu, autant dans votre Réalité divine que dans votre nouveau rôle fonctionnel. Va commencer à se révéler, aux yeux de tous, la Sublime Beauté de votre Réalité divine. Mais ce qui va vous arriver arrivera aussi à vos semblables, de sorte que vous gagnerez à rester humble dans votre expansion de conscience et les louanges que vous pourrez en tirer.

 

Vous devez retenir que les choses ne reviendront plus jamais à ce que vous conceviez comme la normalité parce qu’il se développe présentement, à la vitesse supérieure, une conscience collective qui appelle à tout considérer dans la perspective de l’Amour. Ainsi, à partir de maintenant, ce qui n’est pas de cette Essence subtile n’aura plus que peu de chance de réussir ou de subsister. Le moment est venu de libérer tout ce qui n’est pas ajusté à la fréquence de cette Énergie primordiale afin d’incarner l’État édénique, l’État du Ciel sur Terre. C’est la Voie du cœur qui vous ramène à votre Point d’origine, à votre Essence primordiale.

La présente pandémie représente ce drôle de moment où nous pouvons enfin vous confier que le meilleur, qui dépassera vos rêves les plus fous, s’annonce enfin, car, plus que jamais, la Lumière divine augmente pendant que les Ténèbres se dissipent.

La Source suprême a mandaté ses anges d’accompagner les êtres incarnés qui feront appel à eux et de leur accorder tout ce dont ils auront réellement besoin, dans la présente phase d’Ascension. Dès lors, à partir de maintenant, lorsque les événements extérieurs deviendront perturbants, ressentez que, plus que jamais, les Instances célestes vous soutiennent à chaque instant et que, au-delà des apparences, tout se passe pour le mieux, puisque tout favorise le plus grand bien de tous et sert le Plan divin éternel. Les obstacles font partie de la démarche de l’Éveil parce que, dans votre plan de densité, elles vous aident à découvrir un plan de conscience plus élevé. N’est-ce pas dans l’adversité que vous êtes forcé à chercher en vous-mêmes des fondations solides pour édifier votre vie, ce qui vous permet toujours de découvrir, après coup, que, tout au long de votre existence, vous déteniez plus de ressources que vous ne le croyiez ?

Alors, jour après jour, acceptez de bon gré ce qui se produit, qui est divinement planifié de manière à faire surgir une nouvelle expérience, celle d’un changement de plan de Réalité qui vous permettra de dépasser vos limites apparentes, même à vous retrouver vous-même dans votre Réalité originelle. Ainsi vous apprendrez à constamment rayonner constamment l’Amour, la joie, la confiance qui, lorsque, apparemment, croît le chaos, dissout toute peur… et toute velléité de résistance.

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email
 
En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don