Chaque personnage que vous rencontrez est parfaitement placé et parfaitement calibré pour vous aider à vous réveiller. Peu importe si le rôle semble être positif, négatif ou un mélange des deux, le personnage vous montre exactement ce que vous devez voir pour commencer à apprécier la lumière que chacun est plus que tout autre chose. Cette lumière s’occupera de tout le reste. Lorsque vous apprenez à vous fier pleinement à la lumière, vous n’avez plus de soucis, plus de préoccupations. Chaque personne que vous rencontrez ou à laquelle vous pensez vous invite à ne plus vous inquiéter ni vous soucier de rien. Chaque situation dans laquelle vous vous trouvez vous offre un chemin vers la fin des inquiétudes et des tracas, porté par la lumière.

Pour vous réveiller pleinement à ce que vous êtes, à ce que tout le monde est, vous devez voir à travers tout ce que vous avez placé devant la conscience de cela. Les personnages que vous rencontrez ou auxquels vous pensez vous font prendre conscience de deux choses : la joie que vous êtes, et la manière exacte dont vous bloquez la conscience de la joie que vous êtes. Où que vous soyez dans le jugement, vous bloquez activement votre conscience de la joie que vous êtes.

 

Lorsque vous êtes malheureux, c’est toujours parce que vous bloquez la conscience de la joie que vous êtes. Il semble qu’il ne s’agisse que de l’illusion des conditions et des autres personnes. Il ne s’agit que d’une habitude, et l’habitude peut se défaire, se dissoudre. Votre travail consiste maintenant à permettre de défaire le résultat d’années et de vies d’habitude. Vous n’êtes pas seul à le faire. Plus vous serez disposé à vous y consacrer, plus ce sera facile.

Vous constaterez également qu’elle devient de plus en plus profonde. Vous serez confronté à une peur intense en cours de route, mais cette peur intense a toujours été présente sous la surface. Lorsque vous laissez la surface se décoller, vous permettez à la peur d’être exposée. Lorsque vous laissez la peur s’exprimer, vous permettez qu’elle soit guérie. Plus vous permettez à la peur d’être guérie, plus vous ressentez de la gratitude pour tous les rôles que jouent vos frères et sœurs divins.

En voyant le rôle de réveil de chaque personnage, vous pouvez également voir comment la forme que prend le personnage vous aide. Certains personnages suscitent une irritation instantanée en vous. C’est un miroir de votre propre résistance à l’amour et au flux. Ils vous montrent exactement où vous pouvez laisser la lumière briller ensuite.

L’habitude vous dit de juger le personnage, de garder l’irritation comme une forme de protection, et de passer à autre chose avec votre peur intense couverte par ce jugement. La guérison vous dira de voir le reflet, de laisser la surface se décoller, d’admettre la peur intense et la résistance auxquelles vous vous êtes accroché comme une forme de protection, et de laisser cela se dissoudre dans la lumière.

C’est de là que vient votre gratitude pour les personnages « irritants ». La lumière à laquelle on s’accroche est exactement la résistance à laquelle on s’accroche, de manière à ce qu’on puisse la sentir. Une fois que vous sentez la résistance, vous pouvez la laisser s’exposer, vous pouvez la laisser guérir. Votre gratitude est due à celui qui vous a conduit à la guérison. Vous pouvez garder vos concepts, ou vous pouvez trouver votre gratitude. Parce que votre gratitude vient après la guérison, trouver votre gratitude signifie que vous avez choisi d’accepter la guérison. Une fois que vous avez accepté la guérison pour vous-même, vous pouvez partager cette guérison avec d’autres.

Chaque personnage vous aide à voir que tout ce que le monde physique offre est une imposture. De plus en plus, à mesure que vous acceptez d’apprendre de chaque personnage sans exception, ce réseau de gratitude s’allume. Chacune de vos relations est rendue pure par votre refus de juger les autres, par votre acceptation volontaire de la guérison à la place. Elles sont toutes innocentes, sans exception, car elles ne font que vous renvoyer deux choses utiles : la joie de votre véritable foyer en paix, ou la misère du jugement et de la dissimulation de votre véritable identité. Ces deux réflexions sont si utiles. Aucun personnage n’est capable de faire autre chose que ce qui vous est vraiment utile.

 

Votre gratitude renforce votre sentiment de sécurité parce que vous savez qu’on s’occupe vraiment de vous. On ne vous donne rien d’autre que la possibilité constante, quelle que soit la forme qu’elle semble prendre, de sortir du rêve que vous avez choisi.

Lorsque vous trouvez votre gratitude pour chaque personnage à travers le temps et l’espace, pour leur utilité pour vous, ce réseau de gratitude s’illumine, éclairant le chemin de la conscience de soi pour les autres. Accepter la guérison devient de plus en plus facile pour tout le monde, et de votre point de vue de guéri, vous êtes beaucoup plus facilement en mesure de célébrer tout le monde sans exception pour ce qu’il est vraiment. De plus en plus, vous voyez le reflet de la joie au lieu du reflet de la peur parce que vous avez laissé tomber la misère de vos défenses.

Nous reflétons sans cesse la joie que vous ressentez et nous sommes toujours là pour éclairer votre chemin de retour à la maison.

Les Anges, canalisé par Julie Boerst

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email