Très chers,

Même si beaucoup d’entre vous sont préoccupés par leur isolement, vous en avez aussi envie. Car vous avez l’habitude d’être un être social : vous assistez à des fêtes, vous participez à des réunions familiales ou en créez, vous travaillez au quotidien. Pourtant, vous profitez de vos moments de solitude, ce que vous avez du mal à admettre, même à vous-même.

Cela est dû à vos besoins sociaux en 3D. Comment pourriez-vous apprendre vos devoirs et vos devoirs en 3D si vous n’étiez pas formé à diverses situations sociales ? Dans la 3D, vous vous êtes tellement adapté à certains comportements et besoins que vous vous êtes ignoré vous-même, votre capacité à être seul. Votre popularité dépendait de vos amis et de vos interactions sociales. En conséquence, vous avez appris comment vous habiller, quoi dire, comment être la vie de la fête, ou du moins, un participant accepté.

 

Mais la plupart d’entre vous n’ont pas appris à être à l’aise avec eux-mêmes sans les divertissements ou les interactions sociales indiquant que vous étiez un membre accepté d’un groupe 3D. C’est ce que vous vivez actuellement. Certains d’entre vous ressentent de la peur ou de l’angoisse. D’autres avec une grande joie. Être avec soi-même sans interactions attendues est une nouvelle expérience pour la plupart d’entre vous.

Ne vous en voulez pas si un tel isolement est pour vous une difficulté d’adaptation. Vous n’avez pas non plus besoin de vous en prendre aux autres qui en font autant.

Pour apprendre à vous aimer, il faut se rappeler que vous êtes la vie de votre propre parti – que les autres peuvent participer mais pas diriger votre parti. C’est-à-dire que les autres peuvent participer à votre directive. Vous êtes l’hôte, l’organisateur et le principal participant du parti pour toujours.

Un concept si nouveau qu’il est un peu effrayant pour la plupart. Car vous avez prouvé votre position sociale en 3D en fournissant une liste d’amis dont vous avez parlé aux autres. Des amis suffisamment importants pour vous pour que vous vous habilliez, agissiez, parliez ou fassiez la pensée ou l’action de groupe du moment. Les pensées de groupe sont le plus souvent générées par une ou deux personnes clés. Vous pourriez même vous retrouver à faire ou à dire quelque chose qui n’était pas vous mais qui était attendu dans ce contexte de groupe.

Dans certains groupes 3D, vous avez peut-être agi d’une manière et d’une autre dans un autre groupe. Ou vous avez peut-être perfectionné vos compétences de groupe pour vous comporter de la même manière dans tous les groupes. Malgré tout, dans les groupes 3D, vous vous êtes assuré que vos paroles et vos actions étaient conformes à l’environnement du groupe.

Il se peut que votre voix ou votre comportement dans un cadre familial ait été différent de ce qu’il était au travail ou dans une fête pour adultes. Persona après persona, vous deviez vous en souvenir, afin que les situations ne se chevauchent pas. Lorsque vous étiez enfant, ces délimitations n’étaient pas encore formées, alors vous pleuriez quand vous aviez faim et riez quand vous en aviez envie. Ce n’est qu’après avoir été socialisé que vous avez appris à fonctionner différemment dans différentes situations. N’arrêtez jamais de vous laisser être vous tout au long de la journée.

Tout d’abord, le nombre d’enfants que vous considériez comme des amis est devenu important. Ensuite, le nombre de personnes attirées par vous est devenu primordial à l’adolescence. Et ce besoin de 3D a évolué jusqu’à ce que vous vous perdiez dans la bousculade pour être accepté par les autres.

C’est donc cet isolement actuel qui est difficile pour beaucoup. Apprendre à se contenter de sa propre entreprise est un nouveau concept contre lequel beaucoup se battent. Ils comptent les jours jusqu’à ce qu’ils puissent retourner dans le cercle social d’hier. Non pas parce qu’ils ont besoin des autres pour exister, mais parce qu’ils sont mal à l’aise avec eux-mêmes.

Un par un, vous, les précurseurs, apprendrez la beauté dramatique de vos pensées et actions intérieures. Vous ne ressentez plus le besoin de plaire aux autres au risque de vous perdre ou de vous ignorer. Vous êtes assez fort et assez sage pour être seul. Et si ou quand vous reviendrez à des interactions sociales, ce sera à un autre niveau. Vous pourriez apprécier de nouvelles interactions sociales ou vous ennuyer. Mais cette joie ou cet ennui sera à vos conditions au lieu de réagir, comme l’a indiqué le chef de groupe.

C’est un monde nouveau, et vous êtes un être nouveau. Quelque chose que vous découvrez jour après jour.

 

Ceux d’entre vous qui sont passés du besoin d’être avec les autres aux joies de se connaître ont achevé une grande leçon que beaucoup commencent tout juste à vivre.

Se connaître soi-même est à l’ordre du jour – un concept que COVID a non seulement permis mais encouragé. Ainsi, chaque étape de votre voyage de transition vous tire de plus en plus loin de votre centre 3D – au départ avec une grande douleur qui a diminué à chaque pas en avant.

Vous êtes en effet un nouvel être avec de nouveaux besoins et de nouvelles orientations. Qu’il en soit ainsi. Amen.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email