Arwen de La Réault canalise Jeshua

Partie II

Mes très Chers,

Retrouvons-nous pour cette seconde partie de mon message, car il est temps maintenant très Chers, de ressentir ce dans quoi vous vous êtes tous laissés enfermer, saisir comment vous avez accepté de vous laisser déstructurer à tous les niveaux de la vie, la vôtre et celle de toute existence sur la Planète ! Vous avez obéi, obséquieusement, servilement… Vous vous êtes inféodés à des principes et des styles de vie avilissants, dans l’espoir d’atteindre plus tard le « bonheur ». Que de fois n’avez-vous pas mis le genou en terre devant des sous-fifres qui n’étaient même pas des humains à part entière et qui se sont rengorgé de constater vos rougissements, vos tremblements, vos balbutiements par des voix blanchies en les suppliant d’accéder à vos modestes souhaits, sur lesquels ils se faisaient un plaisir sans mélange d’apposer un refus cynique …

Projetons-nous maintenant un instant sur les conséquences de vos assujettissements subis, ayant contraint la conscience humaine à se tenir dans la crainte, la prosternation face aux chantages multiformes que la société des obscurs impose à l’homme endormi.

 

Avez-vous déjà remarqué l’attitude maladroite et l’expression embarrassée d’une personne qui vient mendier un petit découvert à son conseiller bancaire ? Vous êtes-vous un jour rendus conscients de l’anxiété d’un être qui vient négocier auprès d’une quelconque Administration avec l’angoisse de n’avoir peut-être pas correctement rempli son dossier ou de ne pas correspondre aux conditions nécessairement requises pour valider son cas ? Avez-vous déjà cautionné le fait qu’un parent soit obligé de parlementer fébrilement devant un conseil d’orientation scolaire qui le toise de haut, en hypothéquant je ne sais quelle valeur fondamentale, afin que son enfant soit simplement respecté dans ses choix, et non balancé comme un fruit défectueux sur le tapis roulant d’un service de triage ? Souscrivez-vous au fait qu’un patient se croit contraint de demander la permission à son médecin d’interrompre un traitement qu’il juge inapproprié ou intoxiquant, et qu’il doute de la réponse ?

Évidemment, il y a des milliards d’exemples à l’avenant pour illustrer le fait que vos vies aient été marquées du sceau de l’empêchement, de la traque, des leurres, des mystifications, de la mise en subordination permanente, selon un processus perfide de lente extermination.

Alors c’est vrai, dans l’intention un peu fourbe de laisser croire à l’homme qu’il pouvait échapper à tout cela par sa propre volonté, toutes les religions, toutes les philosophies, toutes les propagandes politiques, économiques, sociétales, ou culturelles, d’une manière ou d’une autre, chacune avec son vocabulaire spécifique, ses prospectives, ses méthodes et ses manigances respectives, vous ont fait miroiter le principe d’un pouvoir d’attraction par la pensée, à condition de savoir suivre les indications d’un mental spiritualisé, un peu comme on suit les conseils d’une recette de cuisine… Et bien sûr, ça ne fonctionnait jamais complètement, parce que le mental demeurait encore au premier plan de l’action.

Cependant, vous avez choisi de vivre tout cela pour n’accéder qu’à une seule Vérité : la reconnaissance de votre Divinité ! La démonstration de votre Pleine Puissance, en Pleine Conscience et en Pleine Lumière !

Il s’agit toujours du Chemin que doit accomplir l’homme en rampant, avant d’opter pour l’ultime décision de se remettre debout en déclarant haut et fort qu’il Existe : JE SUIS.

L’Amour est l’unique force qui permet à un être de supporter à dessein l’intolérable pour une juste cause (sans toutefois admettre et encore moins approuver le martyr). Il est une Energie de connexion qui conduit à la reliance au Divin, dans l’Unité.

Vivre en Paix, abondant, bienheureux, cocréateur libre n’est accessible qu’à l’Esprit éveillé, n’avançant plus que sur l’impulsion d’un seul désir, une seule quête : ÊTRE AMOUR, ÊTRE LUMIERE, MANIFESTER SANS CESSE LA CONSCIENCE DIVINE ET UNIQUEMENT CELA !

Aucune école, aucun exercice ou entrainement dit spirituel ne vous apportera jamais ni la délivrance de vos maux tridimensionnels, ni l’abondance que la plupart a associée au fait de disposer d’une considérable fortune financière.

Votre abondance et votre liberté jailliront de vous comme une source captée qu’on découvre et délivre…

La réalisation des souhaits de l’homme ne saurait se manifester tant qu’ils expriment précisément, un désir espérant pallier un manque ou une situation matérielle dans la densité. En vous évertuant à vouloir recevoir selon le besoin existant dans l’illusion, vous ne pouvez qu’engendrer de nouvelles dépendances, de nouveaux manques, de nouvelles prosternations devant ceux dont vous pensez dépendre…

Tant que l’homme observe sa vie sous le prisme du mental, du raisonnement, du calcul, sa croissance stagne, sa Conscience reste en léthargie.

Le seul véritable désir qui vaille est celui d’AIMER, celui d’ÊTRE DIEU dans la forme, en incarnation sur Terre.

L’Être éveillé ne s’accroche et ne s’attache plus à rien selon une version tridimensionnelle. Il n’écoute que son Âme et la Guidance céleste, la Lumière qu’il reconnaît et Rayonne spontanément au quotidien.

L’absence de désir n’est pas synonyme d’indifférence ou d’existence végétative. Bien au contraire, parler d’absence de désir, c’est dénoncer la dangerosité du désir volontaire de celui qui raisonne encore dans l’espoir d’obtenir quelque chose.

Tandis qu’entrer au Royaume des Cieux en ayant tout abandonné au Divin, pénétrer fièrement dans la Lumière en tout innocence, sachant que la Source vous accueille et vous donne à profusion dès lors qu’on La laisse Agir sans la commander, voilà qui active le Flux d’Amour dans votre vie et CREE la réalité correspondant à votre fréquence, non plus celle que votre mental a fantasmée.

Lorsque vous êtes capables de confier vos désirs au Divin, vous cessez d’être dans l’attente, dans le processus morbide et décevant de l’action/réaction. Tout vous est alors donné par Amour. Lorsque vous acceptez de recevoir librement tout ce que l’Univers a de meilleur à vous offrir, sans lui avoir remis la liste limitée de vos caprices d’humains séparés, la corne d’abondance se renverse et vous abreuve de tout ce que vous n’auriez même pas osé imaginer dans vos rêves les plus fous.

Vous voyez très Chers, la cocréation consiste à s’en remettre corps et Âme à la Puissance de l’Amour divin. Vous servez la Lumière par votre Action divine sur la Terre. Vous vivez dans la forme mais en permanence reliés à l’Intelligence suprême. Vous ne calculez rien qui soit relatif à la matière, vous vous laissez Aimer par le Divin qui vous a dépêchés dans la densité. Dans cet état d’esprit, selon ce niveau de Conscience, Il vous Accueille librement dans son Royaume afin que vous y puisiez à volonté ce dont vous avez besoin pour continuer votre mission au sol.

En résumé, rien n’est matière, tout est Énergie ! Soyez Amour, démontrez votre Amour, pour vous, pour le monde. Consacrez-vous à implanter l’Amour sur la Terre et ne vous occupez plus de rien d’autre pour votre vie de matière. Dieu attend que vous réalisiez ce pouvoir en vous, pour vous couvrir de tous les bienfaits qui vous correspondent. C’est cela votre liberté, c’est cela cocréer, rien d’autre.

Si d’aucuns pensaient peut-être que j’allais vous délivrer une formule secrète ou bien le tracé d’un pointillé pour apprendre à cocréer facilement au gré de leurs envies dans la matière, j’ai le regret de devoir vous dire qu’il n’en va pas ainsi, au risque d’exacerber encore les anxiétés, les désillusions, les colères !

Cocréer, c’est-à-dire voir se manifester un objectif né d’une pensée, n’est possible que si vous acceptez de TOUT abandonner au Divin ! Vous défaire mentalement de tout ce qui entretient encore ne serait-ce qu’un minime attachement aux principes de vie dans la matière.

Vous devez être capables de vous dépouiller entièrement de chacune de vos attentes et de vos raisonnements par rapport à un souhait quelconque. C’est d’ailleurs sur cette difficulté majeure pour l’être humain, que s’appuieront les forces sombres, afin de retarder le plus longtemps possible, votre processus d’Ascension.

Le Créateur patiente jusqu’à ce que vous vous placiez dans un état de nudité mentale totale, afin de pouvoir vous recouvrir des Magnificences de son Amour éternel.

Personne ne vous demande de vous dépouiller matériellement, au sens littéral du terme, ni de vous improviser « chasseurs – cueilleurs » habillés en robe de bure ! Personne ne vous demande de renoncer à quoi que ce soit qui soutienne vos rêves purs, vos attirances pour le haut et le beau, votre désir de concrètement construire un monde meilleur, plus opulent, plus juste, plus libre, plus serein pour tous.

Ce qui est requis vise à rééquilibrer un tout autre plan de votre conscience.

 

Se livrer entièrement au Créateur premier, signifie désormais, ne plus jamais ni penser ni agir sous l’impulsion des réflexes tridimensionnels à partir desquels vous aviez régi vos vies jusqu’ici. Autrement dit, ne plus raisonner en fonction de vos visions habituelles, concernant vos objectifs dans la matière : réussir sa vie professionnelle, affective, matérielle, selon les normes auxquelles vous êtes encore peu ou prou attachés… Dans tous les domaines que vous considérez comme primordiaux, veuillez observer à quel point il demeure des peurs, engageant des décisions prises en croyant bien faire, déterminées sur une évaluation, une volonté de préserver ce à quoi vous tenez, une angoisse de voir éventuellement quelque chose vous échapper ou ne pas se produire alors que ce quelque chose fait l’objet de vos vœux les plus chers depuis des années….

Mais souvenez-vous Chers enfants bienaimés de la Terre, que l’on ne saurait être à la fois dans la peur et dans l’Amour ! « Cherchez le Royaume de Dieu en priorité, tout le reste vous sera donné par surcroît » ! Vous vous rappelez n’est-ce pas ?

L’attachement à vous maintenir dans le cadre des principes de la matière, votre attention fixée sur la conservation de votre confort basique ou sur les perspectives de la réussite matérielle (quelle qu’en soit l’envergure dans votre esprit), sont des attitudes fondées sur la peur ! La peur génère des attentes, ainsi que le besoin de les voir satisfaites.

C’est cela qui précisément vous éloigne de votre Source, de votre Véritable nature de Créateurs nés du Divin. C’est cela que vous devez remettre sans rien retenir au Créateur premier !

Et c’est cela bien sûr qui affole, déstabilise, déconcerte…, vous entraine doucement mais sûrement vers les pentes vertigineuses des fréquences involutives.

Vous ne devez plus rien vouloir avec votre tête, vous ne devez plus programmer la forme spécifique des cadeaux que vous espérez voir se matérialiser. Vous devez au contraire vous désemplir de toute volonté définie, pour vous disposer à accueillir le cadeau de Dieu. Sachant que le cadeau de Dieu ne sera jamais différent de celui auquel vous n’avez cessé de rêver, il sera même encore plus grand, plus beau et mieux approprié à notre vie.

Le secret consiste à ne jamais perdre de vue que chacun d’entre vous est une Conscience, l’Energie de la Conscience suprême enfermée dans un simple support charnel. Votre corps est équipé pour se mouvoir dans la matière, pas pour décider de l’accomplissement de la mission que votre Âme a choisi ! C’est dire que vous devez penser et diriger votre vie de matière selon les Lois de l’Énergie…

La Puissance dont la Source vous a dotés consiste à ressentir, à vibrer Consciemment ! En vous incarnant sur la Terre, vous êtes venus découvrir ce que les expériences dans la matière pouvaient vous faire éprouver comme émotions, sentiments, ressentis. Cependant ces sensations diverses, généralement scindées en deux groupes « agréables – bénéfiques » et « inconfortables – douloureux », ne sont que des résonances dans la mouvance de l’illusion.

En état de survie, se croyant dans la séparation, l’être humain a oublié que ce qu’il ressentait n’était qu’illusion, fort bien présentée pour paraître vraisemblable. Il a réduit sa faculté à éprouver des émotions à partir de son état dans la Lumière, pour les transformer en sensations binaires liées au corps et relatives à la matière.

De fait, qu’il souffre ou qu’il soit heureux, l’homme ne parvient plus à saisir qu’il ne s’agit là que d’expérimentations dont le ressenti se fondent sur ses croyances.

En revanche, l’être qui se tient dans la Lumière, Connaît le sens de cette supercherie dimensionnelle et Sait que non seulement toute croyance est illusoire, mais que de surcroît, elle est transmutable.

Lorsque vous avez compris que les émotions retenues et nourries fabriquent à termes les situations qui s’y accordent, dans tous les domaines, lorsque vous avez compris qu’il y a des émotions qui vous rendent heureux et d’autres qui amènent votre souffrance, lorsque vous avez compris que les émotions sont des énergies comme les autres, elles passent dans votre champs de perception, mais vous avez le choix de les accueillir ou de les laisser passer, lorsque vous avez compris que la Maîtrise de ce phénomène vous appartient en totalité, vous vous empressez de ne conserver que les émotions qui vous rendent joyeux, générant succès et prospérité pour vous et autour de vous !

Tout ce que vous voulez atteindre existe déjà dans l’Énergie cosmique. Rien n’existe sans la Présence de Dieu. Ce sont vos yeux humains qui ne le voient pas, car vous ne cherchez pas au bon endroit. Vous cherchez dans la matière en occultant le fait que tout commence d’abord dans l’Énergie.

Une idée a germé dans votre Esprit et vous êtes le Divin en incarnation, par conséquent, tout ce qui se rattache à cette idée peut être manifesté. La question est : suivant quelle conviction de cette Vérité, allez-vous vous projeter dans la matière ?

Lorsque vous éprouvez une sensation de manque, par exemple manque d’argent, manque d’amour, manque de travail etc., vous ne faites que tester le ressenti d’une émotion qui n’existe pas véritablement mais que vous enfermez dans un cadre d’exactitude, en fonction des manifestations concrètes qui lui sont attachées, à l’appui de vos sens qui vous les démontrent comme réelles.

Il vous suffirait pourtant de comprendre que dans votre Réalité de Lumière, une émotion n’est rien d’autre qu’une indication fiable, pour dissocier ce que vous voulez continuer à expérimenter, de ce qui ne vous convient pas et n’a donc plus lieu de perdurer dans votre vie.

Malheureusement l’être humain se croit prisonnier de ses émotions, il s’en croit dépendant. Ainsi, lorsqu’il demande quelque chose au Ciel, il ne réclame pas de l’aide pour transformer le sentiment qui colore sa vision des choses, produisant la difficulté manifeste dont il souffre dans la matière. Non, il supplie pour recevoir la transformation du trouble matérialisé qu’il a lui-même généré en alimentant une illusion.

Lorsque vous invoquez le Ciel pour qu’il vous secoure, vous le faites donc toujours à partir d’une zone émotionnelle de constriction. C’est-à-dire que vous souhaitez agir directement sur la matière tout en conservant l’émotion ayant induit le problème. Alors qu’il faudrait au contraire, transformer la vision illusoire d’une réalité qui ne peut s’inverser que de cette manière.

En résumé, vous appelez à ce que le manque soit comblé en affirmant que vous souffrez d’un ressenti de manque, duquel vous ne voulez pas vous départir. L’Énergie qui est tout ressenti et non matière, entend qu’il faut donc produire davantage de manque puisqu’ainsi vous en avez évoqué l’ordre.

Souhaitez dans ce cas qu’il vous soit montré le chemin pour modifier votre sensation. En d’autres termes, demandez à apprendre comment vous ressentir en permanence dans votre Lumière, car dans la Lumière, il n’existe pas de manque ou de frustration, tout y EST plénitude, abondance, ressources à disposition permanente.

Vous attendez des choses qui n’ont pas lieu d’être, en vous cramponnant à des émotions qui vous écartent de votre Essence véritable, sans comprendre qu’elles ne sont que résonance ! Agréables ou non, vos émotions et ressentis ne sont que résonance qu’il vous faut gérer hors de l’état de séparation !

Votre Puissance créatrice réside dans l’expression de votre niveau de Conscience. Votre Conscience émet bien au-delà de la matière, bien au-delà de ce que vous nommez votre réalité, bien au-delà de tout ce que l’illusion vous présente dans la matrice.

Votre Lumière noie les ombres en les éblouissant, car l’obscurité, l’ignorance, le faux, l’illusoire n’y trouvent pas de substance et pas d’énergie pour en soutenir l’apparence.

Si vous souhaitez voir se réaliser vos rêves, et votre Réalité se manifester, cessez de confondre l’illusion et la Vérité. Une fois pour toute, cessez d’accorder du pouvoir à ce que vous constatez dans la matrice. Admettez enfin que vos émotions, quelle soient douces ou pernicieuses, ne sont que des résonances, sources de productions énergétiques nécessaires à vous renseigner sur ce que vous êtes disposés à vivre, ce que vous appréciez sur la Terre et ce qui ne correspond pas à la nature de l’Être que vous représentez ici-bas.

 

N’appelez pas à ce que se manifeste une réalité matérielle différente, mais revenez dans votre Cœur pour y puiser la Conscience que seule la perception de vos émotions est à transformer.

Pour modifier la réalité matricielle, Aimez le sentiment que vous procure l’évocation d’une transformation radicale des contextes que les fausses croyances ont détériorés, entretenez la qualité de vos ressentis, vérifiez la véracité de vos allégations, maintenez-vous dans la Lumière afin de ne produire que des situations d’abondance, de liberté, de progrès.

Vous êtes venus ici, dans l’Unique but de Rayonner partout la Lumière que vous Êtes. Vous êtes venus pour Aimer, pour être Dieu sur Terre, pas pour tirer les plans sur la comète à l’aide d’un cerveau primitif, endoctriné, frauduleusement enseigné.

Vivre intensément la Reconnaissance de la Puissance divine en vous, constitue la seule Vérité qualifiée pour démanteler et incinérer le faux, enkysté en vous et partout autour de vous.

Vos peurs multiformes, vos jugements, vos considérations à première vue, vos routines, s’inscrivent dans cet ensemble de « fausses routes » vous ayant ancrés dans l’ignorance. Cessez d’être des aveugles qui marchent dans la Lumière !

J’aimerais mes Chers, que vous réfléchissiez profondément à mon insistante mise en garde. Même si ces lignes attisent encore le rejet, le déni, la peur, la colère, peu importe, comprenez que mon message est une façon de vous préparer à ce qui s’en vient !

Si vous n’êtes pas capables aujourd’hui de vous « déposséder » consciemment de vos scenarios tridimensionnels, pour plonger sans crainte dans l’océan d’Amour qu’est l’Energie cosmique (votre Nature Essentielle), et y confier la réalisation de tout ce que vous êtes venus accomplir ici-bas…, alors qu’allez-vous devenir, comment pourriez-vous supporter le choc que les révélations prochaines vont nécessairement produire ? Car, ces révélations vont vous montrer sans détour qui vous Êtes ! Elles vont vous faire prendre conscience que la matière n’existe pas et que vous ne pouvez plus vous appuyer naïvement sur les Principes connus, ni continuer à spéculer sur ce qui n’existe pas !

Votre abondance dans tous les sens du terme, vos réussites en qualité de cocréateurs, dépendent de votre faculté à accepter d’être en « absence » de désir, au sens matériel du terme. Seul le Désir d’Être la Conscience de Dieu sur Terre, doit prédominer maintenant.

Seuls ceux qui se seront reconnus en Dieu, pour unique objectif de vie, ceux qui auront accompli la fusion délibérée avec la Source, ceux qui auront accepté de ne vivre dans la matière que les options et Guidances de leur contrat d’Âme, pourront aller légers construire le Nouveau Monde.

Le Flux de Vie vous vient de la Source, le Créateur se répand en tout ce que vous Êtes. Le Mouvement de Vie est le Mouvement de Dieu, le Souffle divin qui crée en permanence et que vous soutenez par votre respiration. Vous êtes la Pulsion de Vie émise sans interruption. Chaque instant qui meurt en vous, renouvelle instantanément le suivant. Vous êtes ce courant continu de Lumière venu pour Être l’Esprit, la Voix, le Cœur de l’Énergie divine déguisés dans un corps de chair cachant fort bien son jeu !

Pourtant, votre costume bâtard se résorbe et se déglace en laissant filtrer toute la Lumière qu’il enfermait, dès lors vous comprenez que rien n’est ennemi, rien n’est obstacle, rien ne peut altérer ce mouvement de vie quand l’Être s’appuie sur les hautes fréquences dont il dispose en son Cœur.

Vous êtes le UN car vous êtes chacun la représentation d’une seule et même Conscience.

Alors que vous vous obstiniez à poursuivre dans le sens de l’illusion, que vous continuiez à vous exercer au service des basses fréquences, ou bien que vous vous Eleviez sur la Voie de votre Vérité, vous finirez bien tous par vous retrouver dans cette même immuable Unité.

La face non éclairée de la Lumière vous est proposée pour que vous arrachiez vos écailles et du même coup l’aspect illusoire de vos croyances entêtées.

La phase la plus laborieuse est probablement celle que vous êtes amenés à vivre aujourd’hui. Celle qui consiste à faire se désagréger dans votre univers cérébral, le champ de la conscience tridimensionnelle au sein duquel vous vous croyez à la fois réels et en même temps impuissants à transgresser les lois de la vie sur cette Planète.

Il s’agit de transformer la « résonance morphique » en vous. (Note explicative personnelle : le « champ morphique » ou encore appelé « champ de forme » « champ morphogénétique », est une expression qui définit un champ énergétique contenant des informations fréquentielles, des codes génétiques, des codes trans-personnels et cybernétiques, sans pour autant être constitué de matière, tels par exemple les atomes, les électrons, les particules subatomiques etc.)

Tout cela doit être réformé et transmuté en vous, par la Conscience que vous vous situez au-delà de toute illusion, que vous êtes antérieurs à toute conscience matérialisée dans la substance des choses de votre vie.

 

Vous êtes la quintessence de l’Amour sans lequel rien n’existe. Vous devriez alors vous laisser conduire sous la Guidance de votre Réalité d’êtres énergétiques indubitablement reliés au Créateur. Cette nouvelle version de la Vie dans votre esprit de matière, vous donnerait la certitude de pouvoir avancer en Confiance, sachant qu’en demeurant animé de cet Esprit, rien ne peut venir vous altérer irréversiblement. Là réside votre Puissance !

Je suis votre Jeshua, votre Frère, je suis et serai toujours à vos côtés en vous couvrant de mon Amour infini.

Transmis par Arwen de LA REAULT
https://www.facebook.com/FrequencesCelestes/
https://www.youtube.com/channel/UCiS5NfKeXmZSTgVSAv79Xbg

Canalisé et Envoyé par Arwen de LA REAULT pour publication sur Messages Célestes

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0