Très chers,

Vos expériences de ces dernières semaines ont probablement été remplies de colère et de désespoir. La situation est en train de changer. Non pas parce que vous accédez à des ressources ou à des personnes différentes, mais parce que vous n’êtes plus investi dans le théâtre en 3D.

Ce recul par rapport au théâtre en 3D s’est produit en plusieurs étapes, car ce n’est pas la première fois que nous relayons un message similaire. La différence est que la plupart des messages précédents se rapportaient à vos relations intimes avec votre famille et vos amis. Ce message concerne le lâcher prise de l’angoisse globale.

 

Beaucoup d’entre vous remettent en question votre capacité à le faire car vous continuez à noter des erreurs globales. Votre colère s’est concentrée sur l’environnement, la politique, les actions inhumaines, l’éducation, l’économie ou d’autres domaines. Peu importe que l’essentiel de votre colère concerne des événements qui se sont produits au-delà de votre famille et de votre communauté – la situation dans son ensemble, comme vous pourriez le dire. Mais cela vous empêche de reconnaître à quel point vous êtes fatigué, épuisé.

Cette dernière affirmation n’est pas à prendre à la légère car, en effet, vous vous êtes efforcé tout au long de cette vie et de bien d’autres de disposer de l’expertise et de l’énergie nécessaires pour contribuer à faire bouger la terre. Vous avez achevé cette pièce majeure de l’univers majestueusement, tout en vous empêtrant dans la clairière 3D des peurs et de l’angoisse.

Vous avez nettoyé, nettoyé et, en même temps, aidé à déplacer la terre, pour découvrir un sentiment de perte, de but. Ainsi, au lieu de vous concentrer sur l’intérieur, vous avez continué à vous concentrer sur la terre. Car vous avez nettoyé tellement de choses à l’intérieur que votre nouveau vaisseau est vide. Et fidèle à votre base de connaissances 3D, vous avez tenté de remplir votre vaisseau vide avec des préoccupations mondiales.

La difficulté est que votre corps physique vous a informé qu’une telle direction n’est plus appropriée, provoquant des éruptions cutanées, des douleurs à l’estomac et d’autres troubles physiques similaires. Comme si vous vous attaquiez à vous-même. Et c’était le cas, car vous êtes maintenant si bien réglé que chaque fois que vous prenez une mauvaise bifurcation dans votre chemin de transition, votre corps crée un signal d’avertissement qui dit : « Non, pas par là ».

Vous êtes donc nombreux à vous être battus contre vous-même. Vous essayez de vous recentrer sur les problèmes mondiaux, et votre corps vous dit non. Vous essayez de vous reposer afin de pouvoir vous recentrer sur les problèmes mondiaux, et votre corps reste épuisé. Et la colère qui en résulte se manifeste à plusieurs moments de votre vie.

Vous vous sentez perdu, épuisé et en colère – mais pas pour longtemps.

Apprendre à conduire une voiture vous a obligé à vous concentrer sur la route et à vous assurer que votre voiture était sur le bon rapport, tout en surveillant les panneaux de signalisation et autres indicateurs vous dirigeant vers votre destination.

Vos petits maux physiques sont devenus vos signaux routiers personnels. Votre bon rapport de vitesse est en train de regarder à l’intérieur. Car votre route est conçue pour être beaucoup plus douce que ne l’ont été ces dernières semaines d’auto-test. Vous avez tenté tel ou tel parcours en créant des effets secondaires physiques conçus pour vous aider à comprendre que vous aviez renié votre voie facile.

Pour poursuivre cette analogie avec l’automobile, votre pare-brise fournit des informations sur ce qui se trouve devant vous, et non sur ce qui se trouve à l’autre bout du monde. Parce que votre champ de vision était trop vaste, vous avez manqué les panneaux de stop et autres panneaux de direction. Si vous vous concentrez moins, votre route sera facile à manœuvrer. Continuez à chercher la vie et des solutions au-delà de ce que vous voyez à travers votre pare-brise, et vous vous sentirez perdu, seul et en colère – tout comme ce serait le cas si vous vous égariez en conduisant pour un rendez-vous important.

Vous êtes épuisé parce que vous vous êtes concentré sur l’extérieur plutôt que sur l’intérieur.

Permettez-vous de vous concentrer sur un point moins important, un chemin plus facile. Vous n’avez plus besoin de vous concentrer sur les problèmes mondiaux.

 

Votre nouveau centre d’intérêt est beaucoup plus restreint. Il s’agit de remédier à votre épuisement. C’est vous permettre, oui, d’appuyer sur le bouton de la facilité.

Votre vie ne consiste plus en projets à long terme pour sauver les autres. Il s’agit simplement de découvrir les joies, les compétences et les intérêts d’un nouveau vous. Il est temps pour vous d’apprendre à vous connaître.

Même si les événements mondiaux peuvent continuer à vous intéresser, les affaires mondiales ne sont plus votre carrière ou votre travail. Permettez-vous de vous recentrer sur vous, comme vous pourriez changer de communauté ou de travail.

Que souhaitez-vous faire ou être ? Non, comment cet intérêt va-t-il aider le monde, mais comment cet intérêt va-t-il vous aider à profiter de votre vie ? Est-ce que c’est amusant ? Faites-le. Est-ce que cela aide le monde au prix de votre vie ? Arrêtez. Si c’est délicieux, avancez vers lui. Si vous vous sentez dépassé, encombré, difficile, douloureux, craintif ou trop, arrêtez-vous, car ce n’est pas votre feuille de route. Qu’il en soit ainsi.

Amen.

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Print Friendly, PDF & Email

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard
$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard G. CP 522 Prévost Prévost, Qc Canada J0R 1T0