Méditation :

Alors, commençons, commençons par respirer profondément le rose le plus tendre, le plus doux, le plus délicat ; le rose d’une rose bien-aimée, des joues d’un bébé, d’un doux coucher ou lever de soleil. Respirez le rose et ressentez cette douceur, ressentez ce rose doux. Et s’enfoncer dans votre cœur, détendre votre mâchoire, votre cou, vos épaules, vos hanches, vos genoux, vos pieds. affalez-vous sur une chaise, ou dans le lit, ou où que vous soyez, et lâchez prise….lâchez prise et recevez, parce que c’est votre temps…c’est votre temps.

Alors, apportez ce rose dans votre cœur, dans votre chakra du cœur, dans votre cœur physique, dans le siège de votre âme. Et faites-le briller et ressentez votre soi de Diamant Rose. Vous êtes un être incroyable. Nous sommes venus ici ensemble comme un immense cercle pour mettre en œuvre le Plan de la Mère et pour vraiment mettre en œuvre et vivre l’accomplissement des désirs les plus profonds de votre cœur.

Alors, prenez une minute, allez un peu plus profondément dans le rose, dans la base de votre Flamme Rose, et sentez juste une chose, une chose à laquelle votre cœur aspire depuis longtemps. Et ce n’est pas pour quelqu’un d’autre, ce n’est pas pour la paix dans le monde, pensez à quelque chose qui est juste pour vous, pour votre doux et sacré soi. Et peut-être que c’est la santé, ou l’abondance, ou une relation, ou la paix, quel qu’il soit… et n’en faites pas une question de manque. Ainsi, par exemple, n’ayez pas l’impression que votre désir est  » Je ne veux pas me sentir déprimé ou accablé « . Retournez-le, faites qu’il « ‘Je veux me sentir fabuleuse, habilitée, au sommet du monde, en pleine poussée vers l’avant de qui je suis….regardez le monde ! » Vraiment le sentir. C’est pour vous….dans le rose, dans le Diamant Rose, et tenez ce désir.

Maintenant, sentez le Diamant Bleu de la Mère, ou la Flamme Bleue de la Mère, venir vous envelopper, rehausser, soutenir et célébrer ce désir du cœur. Étincelez-le, sans vous dominer, mais assez près pour que vous sentiez cet amour et cette attention de la Mère.

Maintenant, faisons la même chose avec le Diamant d’Or du Père et sentons-le en spirale autour de votre Flamme Rose, de votre Soi de Diamant Rose et de votre désir du coeur….le remplir et le soutenir avec plus de sagesse, comment faire et fiabilité. Et continue de respirer le rose.

Juste un instant, laissez-vous ressentir la plénitude de ce que signifie ce niveau de soutien…comment vous sentez-vous ?…et ancrez-le plus profondément. Plus profond, alors que nous le tenons pendant ces 17 secondes insaisissables.

. ………………………… et détendez-vous. Maintenant, laisse tomber. Laissez le désir de ce cœur prendre des ailes et soit vous le faites sortir de votre plexus solaire, soit vous l’expirez, mais laissez-le trouver le « comment faire » pour vous apporter ce que vous voulez, ce que vous méritez, ce que vous attendez depuis longtemps. Et rendez grâce.

Canalisation :

Salutations, JE SUIS Yeshua, JE SUIS Jésus Sananda, JE SUIS YESHI, JE SUIS Frère de Magenta…et nous pouvons tonifier le rose le plus doux, le fushia le plus brillant…le rayon le plus doux ou la fréquence le plus forte.

Bien-aimés, vous êtes brillants, vous êtes entiers, vous êtes un, vous êtes miens et Je suis vôtre, comme frère, comme allié, comme ami et comme celui qui a voyagé sur cette glorieuse planète…douce Archange Gaïa, qui fournit comme Mère ci-dessus Elle reflète et vous fournit à sa manière illustre.

Je viens aujourd’hui pour vous parler d’amour… non, pas de compassion, pas de création, pas de confiance, mais comme vous le savez bien, ils font tous partie de l’amour. Je viens, non seulement pour vous parler de mon amour, mais aussi pour vous parler de votre amour… de votre amour pour votre soi sacré, beau, digne de confiance. Comment pouvez-vous procéder, comment procédez-vous, doux anges de lumière, serviteurs de la Mère, si vous n’êtes pas complètement amoureux, dans la grande passion, dans l’admiration, de qui vous êtes ? Pas qui vous avez le potentiel d’être, qui vous avez été dans vingt-deux vies passées, mais qui vous êtes en ce moment même où Je vous tend la main, vous parle et touche votre cœur. Comment ne pas être pleinement amoureux et en amour avec ce que la Mère/Père a créé ?

Quand j’ai parcouru la terre en tant que Yeshua, il y avait beaucoup d’emphase sur l’humilité et ce que je suis venu à parler de la fausse humilité. Il y en avait beaucoup qui me critiquaient, qui me réprimandaient, qui me jugeaient prétentieux, égoïste, trop plein de moi-même. Et ils disaient : « Où est ton humilité ? Comment pouvez-vous croire que vous parlez pour le Père au nom de la Mère/Père/Un ? » Pour eux, c’était blasphématoire ! Et je leur dirais : « Comment ne pourrais-je pas parler au nom du Père et de la Mère et de l’Un ? »

Comment pouvais-je nier que j’avais reçu l’Esprit Saint, que je savais d’où je venais et que je savais ce que mon Père et ma Mère voulaient que je fasse ? Non seulement en termes de ce que les gens considèrent comme un service strict, mais aussi en termes de ce qu’Ils souhaitaient pour moi… pour moi de connaître l’amour avec ma bien aimée Magdalena, pour moi de connaître la joie d`avoir des enfants, pour moi de connaître la puissance de la communauté et vivant en harmonie avec mes amis. Ils sont souvent appelés apôtres, disciples et accompagnateurs.

Mais laissez-moi être très clair… c’étaient mes amis, c’était ma famille, c’était ma communauté, et Je les chérissais et Je les appréciais de la même manière que Je m’appréciais moi-même. Et Je les ai encouragés et Je leur ai enseigné et Je leur ai parlé tranquillement de s’aimer eux-mêmes, d’aimer leur cœur… non pas comme marchand, ou charpentier, ou pêcheur, mais comme les âmes qu’ils sont et étaient et seront.

Cela n’a jamais été pour nier leurs talents uniques, car il faut du talent pour savoir où sont les poissons, ou comment parler au bois, ou comment agir comme guérisseur… ce sont des capacités uniques et ils méritent d’être aimés. Mais même si tous ces talents, toutes ces qualités stellaires ont été dépouillés, il y avait encore l’âme brillante.

Et donc Je vous dis ceci… non, vous n’êtes pas sur le point de perdre vos capacités… bien au contraire, elles s’améliorent au moment même où nous parlons… mais si, pour une raison quelconque, tout cela disparaissait, Je vous dirais toujours : « Vous aimez- vous ? Aimez-vous ce que la Mère a mis au monde ? Vous aimez-vous comme Gaïa vous aime, la façon dont Je vous aime ? Vous aimez-vous comme vous aimez un oiseau, un chien, une fleur ou un brin d’herbe ? » Vous le méritez sûrement. Vous êtes plus que digne, vous êtes stellaire, vous êtes infini, vous êtes éternel. Oui, vous êtes dans ce spectre du temps et de l’espace de notre Mère… et c’est une aventure !

Pensez à la confiance de la Mère qu’Elle a eue en vous. Elle ne m’a pas envoyé, Elle vous a envoyé…infini, être suprême, en forme, né d’Elle. Aimez-vous vous-même. Soyez reconnaissants pour tous vos talents, votre beauté, votre guérison, votre communication. Mais en dessous de cela, dans la beauté de votre soi Diamant Rose, regardez avec émerveillement, et aimez avec émerveillement, et avancez avec admiration.

Sachez que vous êtes aimés et que Je vous donne mon cœur et Je vous donne ma force d’âme. Je suis avec vous, mes amis.

Au revoir.

Traduit par Diane L. pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes