Le changement constant est un aspect de l’illusion qui est constamment démontré par le « passage du temps ». Le temps aussi est un aspect de l’illusion ; dans la Réalité, il n’y a que du Maintenant ! Cela n’a aucun sens pour les êtres dans la forme parce que vous avez des souvenirs clairs des temps passés, et vous avez des attentes permanentes, d’instant en instant, qui vous montrent qu’à l’avenir certains événements se produiront probablement, et que d’autres événements, encore inconnus, se produiront aussi. Le temps et le changement sont deux facettes du même environnement matériel dans lequel vous vivez votre existence humaine dans la forme. Le plus clairement vu et reconnu comme votre corps grandit, se renforce et se développe émotionnellement et intellectuellement de la petite enfance à l’âge adulte, puis maintenir cet état pendant un certain nombre d’années, suivi par le processus de vieillissement qui conduit à la mort corporelle et la décomposition. Et votre histoire, aussi loin que vous choisissiez de regarder en arrière, le confirme.

MAIS, au plus profond de vous-même, sous le niveau de votre conscience consciente humaine, habite l’absolu sachant que la vie, votre vie, est éternelle. Cependant, parce que la grande majorité d’entre vous s’identifie totalement et complètement à votre corps, à vos formes humaines, vous êtes donc incapables d’accéder à cette connaissance intérieure profonde et, au contraire, d’accepter que vous êtes nés et que vous allez mourir, croyant que votre vie est la période de la naissance à la mort – et rien de plus – avec l’état final étant l’extinction, la disparition et un état de non existence éternelle. La conscience de cette vérité apparente est souvent niée ou ignorée parce que c’est un concept terrifiant. Ainsi, aussi insatisfaisantes que soient vos vies humaines, la grande majorité d’entre vous ne souhaite pas y mettre fin. Il y a en vous tous un sentiment d’espoir que la vie en tant qu’être humain a un sens, un sens beaucoup plus profond que la simple survie, qu’elle soit vécue par quelqu’un qui est riche avec beaucoup de biens matériels et de pouvoir matériel, ou comme quelqu’un qui est pauvre et qui lutte quotidiennement pour atteindre les besoins fondamentaux que suppose la survie en tant qu’humain.

C’est cet espoir qui motive les gens à s’engager dans la vie et à s’engager avec d’autres personnes, et on peut clairement voir que les groupes ou les communautés qui travaillent ensemble peuvent atteindre des niveaux de vie meilleurs et plus durables que quiconque par leurs propres moyens. Cela démontre l’interdépendance de l’humanité. De cette prise de conscience doit naître la conclusion logique que la séparation est un mythe. Mais, parce que vous vous sentez si séparés dans votre corps individuel, et parce que vous ne ressentez que vos propres sensations – la vue, le son, le toucher, le goût, l’odorat – et les douleurs ou les plaisirs qui en découlent, ce sentiment de séparation est apparemment confirmé. Cela crée de la confusion. Les nouveau-nés n’ont pas le sentiment d’être séparés au début, ayant grandi à l’intérieur de leur mère et ne faisant plus qu’un avec elle. Mais avec le temps, au fur et à mesure qu’ils grandissent et deviennent capables de se déplacer seuls, un sentiment de séparation commence à se développer, ce qui, parfois, est une grande joie et, à d’autres moments, les terrifie absolument quand ils sentent un besoin intense et immédiat d’attention, et cela ne se produit pas immédiatement.

Ces expériences de la petite enfance et de l’enfance laissent une impression durable, souvent profondément enfouie dans la partie subconsciente de l’esprit où elles sont « oubliées », parce que, si on s’en souvient, elles peuvent causer une douleur émotionnelle intense et des bouleversements. Mais bien sûr, ils ne sont jamais oubliés, et maintenant, au fur et à mesure que votre processus d’éveil s’accélère, ils s’élèvent sans être interdits dans l’esprit conscient de nombreuses personnes, les alarmant alors que cette agitation intérieure enterrée ou niée exige une reconnaissance.

La reconnaissance et la libération sont la voie à suivre, c’est la voie à suivre pour désarmer ces sentiments puissants en prenant pleinement conscience qu’ils sont causés par les souvenirs, et que le temps où ces sentiments se sont produits est passé, et que l’événement ou la situation douloureuse est terminée, et qu’il n’y a plus de douleur maintenant. Accepter et reconnaître cela permet de réconforter et de guérir la compassion pour le moi blessé de l’époque, et aussi de faire naître de la compassion pour l’auteur du crime. Puis l’Amour s’épanouit en lui, dissolvant tout jugement, amertume, ressentiment et haine, de sorte que la guérison complète de tous les traumatismes anciens se produit.

Alors que chaque individu éveille un Amour d’une ampleur jamais vue auparavant sous une forme humaine remplit le cœur de chacun. La joie, la paix, la compassion et le pardon qui en découlent sont vraiment époustouflants, c’est beau au-delà de votre capacité à concevoir à l’avance. Vous réalisez que vous êtes Un avec la Source, et vous le savez absolument, depuis les profondeurs de votre être jusqu’au sommet de votre conscience dans ce moment sans fin. C’est une expérience éternelle dans laquelle toute pensée de séparation, d’indignité ou d’inadéquation de quelque sorte que ce soit est totalement dissoute parce que, en étant et en se sachant Un avec la Source, aucune pensée limitative ne peut surgir.

En tant qu’Un avec la Source, comme tout le monde l’est, il n’y a pas de limites à vos capacités créatives car, au moment où Dieu vous a créés, Il vous a dotés de tout ce qu’Il est, Il vous a créés comme Lui-même. Dès le moment de votre création, vous êtes capables de créer comme Lui, vous êtes des êtres sans limites d’aucune sorte parce que vous êtes des êtres parfaits ; vous êtes le champ énergétique de l’Amour infini qui est Source, Mère / Père / Dieu, Tout Ce Qui Est. Dieu est parfait, il n’a pas de défauts, d’incohérences ou d’imperfections d’aucune sorte parce que c’est ce que signifie parfait, et aucun de vous non plus, étant inséparablement Un avec Dieu, toujours !

La perfection qui est Source est infiniment joyeuse, infiniment paisible, infiniment heureuse, infiniment satisfaite, et vous tous aussi parce qu’il n’y a pas d’autre état, et ainsi vous vous éveillerez en une conscience complète et inébranlable de cette Vérité divine et éternelle. La joie est votre destinée parce que c’est la Volonté de Dieu pour vous, et c’est aussi, bien sûr, votre volonté parce que vous êtes en accord total avec Dieu à chaque instant dans l’Unité qui est cet état parfait et immuable.

Votre frère bien-aimé, Jésus.

Traduit par Bernard pour https://messagescelestes.ca

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

 
Print Friendly, PDF & Email