Pourquoi est-ce si difficile d’accepter tout ce qui se passe dans notre monde ?

Je suis d’accord avec vous. C’est difficile. La voie de l’ego, celle qu’on vous a enseignée sous une forme ou une autre, consiste à être gouverné par des émotions négatives. Cependant, cela ne vous sert pas, ni la vérité, de pointer du doigt le monde extérieur pour vos difficultés. Vous avez apporté tous ces défis avec vous. Vous avez manifesté dans votre monde ce que vous croyez être vrai. Votre ego vous dit qu’il est bon d’avoir des émotions négatives. Cela te sert à te mettre en colère contre ceux qui font ce que tu penses être mal. Il vous sert à vous plaindre de ce que vous n’aimez pas. Votre ego vous aide à vous sentir victime ; c’est tellement mieux que d’être un bourreau. En cela, l’ego vous aide à percevoir les choses de telle manière que vous êtes toujours innocent et que l’autre est toujours coupable. Nous pourrions dresser une longue liste d’émotions négatives soutenues par l’ego, chacune étant un sous-ensemble de la peur. Tant que vous permettez à ces émotions négatives de diriger votre vie, bien sûr, elles le feront. Vous resterez endormi et déconnecté de l’Esprit.

 

Le monde qui vous entoure, votre création, vous donnera une tape dans le dos et vous dira que vous faites un excellent travail, que vous êtes tous dans le même bateau et que vous devez faire face à une existence injuste et douloureuse. Se réveiller, c’est quitter la voie du monde. Pourquoi est-ce si difficile ? Parce que c’est si difficile. Si c’était facile, nous ne serions pas en train d’écrire ces messages et vous seriez tous éveillés. C’est difficile parce que vous avez toujours la ferme conviction que votre ego a raison et que la plupart des gens autour de vous semblent être d’accord. C’est surtout difficile parce que vous ne pouvez trouver personne d’autre pour faire ce travail à votre place. Vous devez prendre la responsabilité de choisir de vous éveiller et ensuite vous devez faire le gros du travail. Pendant ce temps, le monde, dans la mesure où vous montrez votre main, pense que vous êtes complètement fou. Vous ne pouvez blâmer personne d’autre pour votre échec à vous éveiller. Cela dépend entièrement de vous. Je comprends l’énormité du défi, mais vous n’avez pas d’autre choix que de rester endormi. Et ce n’est pas vraiment un choix, car vous avez déjà commencé à vous méfier de votre ego et il n’y aura peut-être pas de retour en arrière. Plutôt que d’avoir un pied dans chaque monde, vous ne trouverez aucun endroit à appeler maison. Vous vous réveillerez si vous « gardez les yeux sur la récompense », mais cela va prendre du temps. Cela ne se fera pas d’un seul coup.

Commençons par les émotions négatives. Si vous décidiez de les éliminer de votre vie, cela ne se produirait pas rapidement . Même si vous décidez de vous débarrasser de la colère, vous continuerez à vous mettre en colère. Vos peurs ne se dissiperont pas rapidement. Vous ne pouvez pas laisser tomber efficacement ces émotions négatives en prenant une décision mentale, mais tout commence lorsque vous avez cette intention. L’étape suivante consiste à prêter attention à votre comportement. Remarquez les émotions négatives. Faites de votre mieux pour ne pas vous juger parce que vous les ressentez, pour ne pas jeter de l’huile sur le feu. Votre travail n’est pas de juger, mais simplement de remarquer. L’objectif est d’être constamment conscient, mais, encore une fois, cela ne se fera pas du jour au lendemain. C’est tout ce qu’il y a au départ, alors jouons un peu avec ça, faisons une promenade dans le parc. Vous sortez le matin et vous trouvez qu’il fait soit plus chaud, soit plus froid que vous ne le souhaitez. Vous vous plaignez en silence, ou à un autre si vous avez un compagnon. « Pourquoi ne fait-il pas chaud comme l’été est censé l’être ? » ou « Il fait trop chaud ! » C’est ne pas accepter ce qui est. C’est avoir une réponse émotionnelle négative au moment présent. Vous entrez dans un magasin et vous tombez sur une personne que vous n’avez pas envie de rencontrer. « Pourquoi est-ce que je dois le voir ? Oh, non, il vient vers moi ! Il va vouloir parler. Pourquoi ça m’arrive à moi ? »  Des petites choses arrivent tout au long de la journée. « Oh ! J’ai fait tomber ma tasse préférée dans l’évier et elle s’est cassée ! Je la tenais de ma grand-mère ! Je suis si contrariée ». Des petites choses. Il n’est pas nécessaire que ce soit des bombes qui tombent en Ukraine, des virus ou des actions gouvernementales. Toutes les petites choses auxquelles vous réagissez chaque jour sont celles que vous devez remarquer. Votre travail consiste à être conscient de vos réponses négatives à ces choses. Vous pouvez venir ici, vous asseoir avec Nous et observer, « Voilà ». Ensemble, nous regarderons sans jugement. Vous remarquez que cela s’est produit. Puis vous voyez si votre perception était sans jugement. Plus souvent vous serez capable de vous surprendre, plus souvent vous serez capable de le faire sans jugement, ou vous serez au moins conscient de l’émotion négative du jugement. Encore une fois, il ne s’agit pas de changer vos réactions émotionnelles négatives ; il s’agit simplement de prendre conscience.

Examinons vos émotions négatives d’un autre point de vue. Quel bénéfice pouvez-vous tirer d’une réaction négative à une situation ? Votre réaction au temps va-t-elle le changer ? Le fait de vous énerver en croisant cet homme dans le magasin va-t-il le faire disparaître ? Votre colère à propos de la tasse cassée va-t-elle la remettre en place ? On vous a peut-être dit qu’il ne sert à rien de pleurer pour du lait renversé. C’est peut-être vrai. Vos émotions négatives ne contribuent pas à éliminer les résultats non désirés. Elles réussissent à vous aider à vous sentir mal. Que ressentiriez-vous si vous n’aviez pas de réactions émotionnelles négatives ? Que se passerait-il si vous acceptiez simplement ce qui est ? « C’est le temps qu’il fait aujourd’hui. » « Je suppose que l’Esprit veut que je rencontre cet homme aujourd’hui. » « Ce n’est qu’une tasse. J’en ai d’autres. » Pourquoi ne pas laisser aller. Pourquoi choisir la contrariété alors que l’acceptation paisible est un choix viable et plus productif ? Vous pouvez être joyeusement dans le maintenant ou vous pouvez être consumé par des émotions négatives. C’est pourquoi je vous dis que tout ce qui arrive est parfait. J’ai tout conçu pour vous aider à vous éveiller. Dans votre état d’éveil, vous comprendrez et accueillerez cette perfection. Les réponses négatives ne vous permettent pas d’être présent, de recevoir les cadeaux, de ressentir l’Unité. Lorsque vous choisissez la peur plutôt que l’amour, vous ne pouvez pas faire l’expérience du Divin Maintenant.

 

Ce manque d’efficacité de vos émotions négatives peut contribuer à vous motiver à faire ce travail. Vous avez tout à gagner et rien à perdre, sauf le plaisir éphémère que procure le partage de votre douleur avec un autre. Si vous pensez que vos émotions négatives vous apportent quelque chose de valeur, je vous encourage à passer un peu de temps avec cette pensée. Regardez profondément. Est-ce vraiment vrai ? Est-ce quelque chose que vous voulez ? Voyez exactement quels sont les avantages pour vous. Tant que vous y trouverez des avantages, vous y resterez sûrement. Sinon, continuez à prêter attention. Avec l’intention de laisser derrière vous vos réactions émotionnelles négatives, pour l’instant vous vous contentez d’observer. La transformation se fera par étapes et aussi rapidement que possible. Comment pouvez-vous vous libérer des réactions émotionnelles négatives si vous en avez une lorsque vous remarquez que vous en avez encore ? C’est peut-être un peu compliqué, mais réfléchissez-y. On ne vous demande rien de plus que de prendre conscience du moment où cela se produit. Remarquer est ce que vous faites dans l’instant présent. Les émotions négatives ne concernent jamais le moment présent. Un jour, vous serez pleinement conscient de leur caractère stupide.

C’est notre travail d’aider à la transformation. Si vous prenez le chemin de l’éveil et commencez à faire attention, Nous vous apporterons tout ce dont vous avez besoin pour vous débarrasser de ces habitudes. Nous vous accompagnerons pas à pas, au rythme que Nous savons être le bon pour votre éveil. Comme nous sommes assis ici ensemble dans les nuages, regardant le champ de bataille, Nous vous aiderons à remarquer. N’hésitez pas à Nous demander la raison pour laquelle Nous avons apporté quelque chose et à demander du soutien pour recevoir le cadeau. Écoutez. Vous entendrez peut-être une réponse. Tôt ou tard, cela se produira, puis plus fréquemment. Il se peut que vous ne puissiez pas Nous entendre à cause du bavardage bruyant de votre ego, alors il est utile de vous calmer en montant à côté de Nous. Si vous ne pouvez pas faire taire votre ego, remarquez-le simplement, ainsi que les sentiments qui l’accompagnent. Le réveil ne nécessite pas de trouver le lieu le plus saint de la planète, ni d’y aller et de tomber aux pieds de la personne la plus sainte de la planète en disant : « Montre-moi le chemin. » Vous le faites ici et maintenant. Vous remarquez, vous prêtez attention, et vous écoutez la voix intérieure. Pas de lieu spécial, pas de personne spéciale, pas de pratique spéciale. Vous pouvez reconnaître la diminution de l’emprise de votre ego sur vous lorsque vous commencez à rire de vous-même en remarquant l’expression de vos émotions négatives.

 

En conclusion – et bien sûr il n’y a jamais de conclusion parce qu’il n’y a ni début ni fin ; il n’y a pas de temps – ce qui rend les choses si difficiles, ce sont deux choses. La première est lorsque vous croyez en votre ego et que vous pensez qu’il vous dit la vérité. C’est quand vous justifiez la justesse de vos émotions négatives. « N’importe qui réagirait de cette façon à ce monde horrible ! » Cela rend le réveil presque impossible. Il doit d’abord y avoir une volonté d’arrêter de s’abandonner à la réponse négative. La plupart d’entre vous sont plus probablement impliqués dans la deuxième chose. Il semble si difficile de changer vos habitudes. La réponse est encore une fois que ce n’est pas votre travail. Changer le comportement dans le monde extérieur n’est pas ce que l’éveil vous demande. Un peu de volonté est tout ce qui est nécessaire. Cela, ainsi qu’un engagement à prêter attention de plus en plus souvent, est tout ce qui est demandé. C’est une question de persistance. Rien de sexy ou de « woo woo » à ce sujet, il suffit de se montrer et de remarquer. Ensuite, comme le chat de Michael et Ulla lorsqu’il attrape une souris, vous nous l’apportez et la déposez à nos pieds comme une offrande. Nous savons quoi en faire et sommes toujours reconnaissants. Nous ferons le gros du travail et vous présenterons à votre tour votre prochain cadeau. Si vous avez des difficultés à recevoir pleinement ce qui apparaît – pas de problème. Vous avez toujours votre intention, vous essayez toujours de remarquer, et nous avons une réserve inépuisable de cadeaux pour vous. Une autre fois, vous remarquerez ou vous n’aurez aucune réaction négative. Célébrez ! Faites sauter le bouchon ! D’autres suivront. Voici notre garantie de remboursement. Si vous exprimez l’intention de laisser vos émotions négatives derrière vous et prêtez attention aux moments où vous ne le faites pas, elles commenceront à disparaître avec le temps. À mesure qu’elles disparaîtront, vous vous surprendrez à reconnaître de plus en plus la perfection que chaque moment vous apporte.

Bon moment

Sanhia/Esprit

Canalisé par Ulla Lindgren

Traduit et partagé par : https://messagescelestes.ca

Merci de votre soutiens.

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire. Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Newsletter : Suivez-nous pour ne rien manquer...
Recevez les nouveaux articles à tous les jours, une fois par jours :

Print Friendly, PDF & Email