Salutations, mes chers enfants bien-aimés !

Aujourd’hui, nous continuerons à parler de l’interaction entre les différents mondes et nous nous attarderons sur la façon dont se produit l’interpénétration énergétique des particules d’une même Âme.

Mais je voudrais attirer votre attention sur le fait que nous parlons maintenant d’âmes jumelles, et non de flammes jumelles dont on parlera plus tard.

Pour vous aider à mieux comprendre le mécanisme d’une telle interaction, citons quelques exemples.

 

Supposons qu’une seule et même particule d’Âme soit maintenant incarnée sur la planète Terre et sur la planète Arcturus.

Et alors que la première particule se trouve encore dans la troisième dimension, la seconde se trouve entre la cinquième et la sixième.

Vous pouvez me demander : « Comment la particule de troisième dimension de l’Âme peut-elle influencer l’autre étant au niveau de développement spirituel beaucoup plus avancé ? Ne va-t-elle pas diminuer ses vibrations de cette façon ? ».

Non, ce ne sera pas le cas, très chers, et il y a une raison à cela.

Le fait est qu’ils interagissent indirectement – par le biais de l’Âme Maternelle.

Par conséquent, en entrant dans le noyau de l’Âme Maternelle, l’énergie de troisième dimension est « fondue » dans le « pot » commun de toutes les énergies entrantes des autres particules qui peuvent être très différentes.

À la suite d’une telle « fusion », il se produit une sélection naturelle de la meilleure expérience acquise par chaque particule de cette Âme.

L’Âme Maternelle, comme un mineur d’or, lave à travers elle-même des « tonnes » de « sable » de différentes fréquences de vibration afin de ne garder que les précieux grains d’or de l’expérience acquise par chacune de ses particules.

Grâce à cela, la particule Arcturus de cette Âme selon la Loi des semblables recevra uniquement l’énergie qui lui est attirée en cohérence avec ses vibrations.

Il en sera de même pour la particule de l’Âme incarnée aujourd’hui sur Terre.

Elle attirera les énergies qu’elle sera capable d’absorber en fonction de son niveau de développement.

C’est exactement de cette façon que se produit le progrès spirituel de l’homme.

En envoyant l’expérience spirituelle qu’elle a acquise à son Âme Maternelle, cette particule fait un pas de plus, principalement parce que le « cœur » de l’Âme Maternelle, par le biais des « capillaires » énergétiques de son corps, lui renvoie les énergies des vibrations supérieures qui transforment la conscience d’une personne incarnée sur Terre.

Et cela les aide à avancer vers un nouveau niveau d’existence dans le temps le plus court possible.

Qu’en est-il des énergies de basses vibrations générées involontairement par une personne vivant dans le monde de la troisième dimension ?

Elles « brûlent » dans le « melting-pot » du noyau à haute vibration de l’Âme Maternelle qui, étant un côté Divin de toute Âme, se retrouve TOUJOURS dans les dimensions supérieures.

 

En conséquence, les particules d’une même Âme interagissent entre elles de la même manière que celles qui existent dans les dimensions supérieures tirent automatiquement vers le haut celles qui sont incarnées dans les mondes inférieurs à l’heure actuelle.

Alors que ceux qui sont dans les basses vibrations ne peuvent pas affecter leurs âmes jumelles plus avancées spirituellement parce que leurs énergies négatives ne peuvent pas résister à la Lumière de l’Âme Maternelle et se dissolvent en elle.

C’est le cycle énergétique qui se produit dans l’Univers, et ce processus a un effet de spirale ascendante – du simple au complexe, des énergies à faible vibration à celles à haute vibration, du terrestre au Divin…

Nous nous arrêterons ici pour aujourd’hui.

Vous aimant immensément,

Père Absolu vous a parlé

Voir les autres messages de : Transition vers la Cinquième Dimension

Traduit et partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.

Avec tout mon Amour... Bernard

Faire un Don

Print Friendly, PDF & Email